Publié dans Economie

Microfinance - Orange Money lance “M-Kajy”

Publié le jeudi, 12 avril 2018

Le nouveau service financier numérique dans le domaine de l’inclusion financière. Orange Money associé à la Première Agence de Microfinance (Paf) de Madagascar lance le service « M-Kajy ». Il s’agit d’un service accessible via le téléphone portable créé spécialement pour déposer, retirer, transférer de l’argent. Les personnes disposant le compte  Orange Money peut effectuer des épargnes et du prêt.  Un abonné dispose la possibilité d’emprunter une somme allant de 5 000 à 300 000 Ariary.

L’intérêt soutiré a été limité à 7% sans aucun autre frais annexe. Le prêt est remboursable en 30 jours. Dans le cas où cette opération de paiement ne s’effectue pas à temps, des frais de pénalité fixés à 5% vont s’appliquer. Quant à l’épargne, le client peut déposer dans son compte un montant de 10 millions d’Ariary au maximum. Aucun frais n’est soutiré ni pour dépôt ni pour retrait.  Annuellement, le compte épargne « M-Kajy » est rémunéré à un taux de 2 ,5%. En outre, les conditions ont été élaborées d’une manière simple et efficace. Il est mis à la disposition des Malagasy exclus du système bancaire notamment ceux des zones. Son utilisation est ainsi sans restriction géographique et encore des papiers requis. Au cours de la souscription à ce mobile banking, tous les renseignements sont enregistrés et cela permet aux responsables de procéder à la sécurisation du compte et des opérations effectuées. Il est à noter que le service Orange Money, lancé en 2010, a aidé des millions  de Malagasy. La cérémonie de lancement de ce service « M-Kajy » s’est tenue mercredi dernier à l’hôtel Ibis Ankorondrano. Différentes personnalités représentant du ministère des Finances publiques (Mfb),  le président directeur général d’Orange Madagascar ainsi que les premiers responsables de la PAF Madagascar ont honoré de leur présence cette rencontre. A cette occasion, Orange Madagascar a pu démontrer directement l’utilisation de son nouveau service financier.
K.R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Concurrence au sein du HVM - Rivo Rakotovao tacle l'ex - ministre Paul Rabary
  • Vie politique - Qui a peur des élections ?
  • Assemblée nationale - Quid de la déchéance des députés « caméléons » ?
  • Election présidentielle 2018 - Les candidats pressentis du HVM
  • Elections anticipées - Une obligation et non une option !
  • Contre une présidentielle anticipée - Le HVM et ses sbires divaguent
  • Venue du Pape à Madagascar - « Je ne peux pas promettre à 100 % », dixit le Cardinal Tsarahazana
  • Andry Rajoelina - « La nomination des ministres autres que MAPAR et TIM était à notre insu »
  • Choix de ministres HVM indésirables - Peaux de banane de Rajaonarimampianina contre Ntsay Christian
  • Sortie de crise - Les sans-grades se ridiculisent

La Une

Editorial

  • Sale jeu !
    A quel jeu se livre-t-on exactement ? Sur terrain, une équipe hétéroclite dirigée par un « technocrate et n'appartenant à aucune formation politique » du nom de Ntsay Christian joue un match capital. En réalité, il s'agit d'un match où « tout le monde », coach, capitaine, joueurs, supporters et même les spectateurs sur le gradin, n'a pas le droit ni l'intérêt de perdre. A tout prix, l'équipe doit gagner !

A bout portant

AutoDiff