Publié dans Economie

Foire économique régionale - « Z’ovy 2018 », en pleine gestation

Publié le dimanche, 15 avril 2018

Le comité d’organisation local est aujourd’hui en pleine préparation de la tenue de la 4ème  édition de la foire économique régionale dénommée  « Z’ovy 2018 » (dérivé du nom « ovy » ou pomme de terre dont la région duVakinankaratra est le premier producteur dans l’océan Indien), qui se tiendra sur la Place de l’indépendance de la ville d’Eaux les 18,19 et 20 mai prochains. Cette manifestation économique, en marge de laquelle se tiendront également des manifestations culturelles et sportives, aura comme thème : « Population impliquée au développement, garante de  l’émergence de la région Vakinankaratra ». A noter, et ce d’après le chef de région, le Général William Rakotonarivo, que Vakinankaratra, pour son développement, adopte la méthode du 4P : Partenariat - Public- Privé – Population. Cette foire économique « Z’ovy » a donc comme objectif global de mobiliser les acteurs-clés du développement économique de la région et ce pour une émergence inclusive à partir de ses atouts et potentialités. De façon spécifique, il s’agit de  faire découvrir aux investisseurs les potentialités des secteurs et des filières économiques porteurs de la région.

A cet effet donc, le FIOVA ou Groupement des industries du Vakinankaratra y participera activement en tant que partenaire potentiel.  Il s’agira également de faire disposer les acteurs de développement économique d’un espace d’opportunité pour exposer leurs produits respectifs et offrir une meilleure visibilité de leurs activités pour pouvoir mettre en relation, les échanges et surtout  l’offre et  de la demande. 120 stands seront donc érigés à cette foire. 21 autres régions de la Grande île y participeront également. La foire sera composée ainsi de stands d’exposition, d’espaces de conférences et d’affaires (Word Café -business to business. B to B ) ainsi que de podium d’animation et autres. Le tourisme y occupera aussi une place prépondérante étant donné que Vakinankaratra est riche en la matière. Les différentes catégories d’acteurs, issus des  7 Districts du Vakinankaratra et ceux des autres  21 régions, se sont largement mobilisées pour participer activement à la foire économique qu’est « Z’ovy 2018 »  de la région du Vakinankaratra, grâce à une campagne de communication bien appropriée.

JyeRa.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Interdiction de manifester dans les Provinces - Les porte-paroles du Gouvernement désavoués
  • Mouvement des 73 députés - Rasoamaromaka H. accusé d’atteinte à la sûreté de l’Etat
  • Décision de la HCC - La déchéance ou la loi de la jungle
  • Place du 13 mai - Le mouvement des 73 députés gagne un nouveau souffle !
  • Eglise catholique apostolique romaine - Un quatrième Cardinal pour Madagascar
  • Hery Rasoamaromaka convoqué à la Brigade spéciale - La machine de la répression en marche
  • Dépôt du mémoire en défense - Erreur de calcul monumentale de la Présidence !
  • Grande manifestation des 73 députés - Déballages, carnaval, spectacle au programme ce jour
  • Administrateurs-civils de Madagascar - La coupe est pleine
  • Déchéance - Le Président a sciemment bloqué la mise en place de la HCJ

Editorial

  • Qu’elle se fâche !
    Un quotidien de la place, proche du régime, titrait à la Une de son journal ce week-end dernier « L’Union africaine se fâche ». Ce média faisait longtemps référence, journalistiquement parlant, dans le pays. Mais depuis que son patron fit allégeance au grand manitou du pouvoir en place, il va à contre-sens du vent qui souffle à travers tout le pays, en ce moment, et change son fusil d’épaule. Petite parenthèse !   Après avoir pris acte des rapports des émissaires dépêchés dans la Grande île, le président de la Commission de l’Organisation de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, aurait tapé sur la table. En fait, devant l’échec sans appel de la médiation initiée par l’Organisation continentale dirigée sur place par le diplomate algérien Ramtane Lamamra, l’envoyé spécial, en coordination avec Joaquim Chissano, de la SADC et d’Abdoulaye Bathily de l’ONU, l’Union africaine (UA) se fâche. Elle déplore, dit-on, l’« intransigeance » des parties concernées. Vu…

A bout portant

AutoDiff