Publié dans Economie

« Job fair » - Faciliter l'accès des jeunes à l'emploi

Publié le jeudi, 07 juin 2018

3 offres sur 10 ne sont pas satisfaites sur le marché de l'emploi. La méconnaissance des offres disponibles figure parmi les principales causes de cette non-satisfaction. Ainsi, pour faciliter l'accès des jeunes au travail, l'espace de coworking Workshop Idea Center organise la 5e édition du « Job fair ». Elle aura lieu les 22 et 23 juin prochains à la Zone Forello Tanjombato, en parallèle avec le Salon de l'industrie de Madagascar. « Cet évènement est la solution pour les jeunes pleins de motivation à trouver un emploi. Nous sommes juste là pour leur faciliter la tâche en faisant coïncider leurs compétences professionnelles aux offres existantes. Nous leur évitons également de faire le tour des entreprises pour rien », indique la représentante de Workshop Idea Center, mercredi dernier, lors d'une conférence de presse.

Pour l'occasion, cet espace de coworking présélectionnera donc 3 000 demandeurs d'emplois.  Et durant les deux jours de l'évènement, ces jeunes seront auditionnés par les responsables en recrutement et en ressources humaines issus de plus d'une trentaine d'entreprises. Chaque postulant aura alors 15 minutes afin de promotionner ses atouts auprès de chaque recruteur pour pouvoir occuper le présumé poste. « A la suite des interviews, les candidats ayant retenu l'attention des recruteurs seront présélectionnés », expliquent les organisateurs de l'évènement. Les inscriptions ont déjà commencé et se clôtureront le 15 juin prochain. Les postulants peuvent s'inscrire directement en ligne ou venir au siège de Workshop Idea Center, sis dans l'enceinte de l'immeuble ATELEMEC, Ankorondrano.
Pour précision, le concept « Job fair » est né aux Etats-Unis. Il sort du cadre traditionnel de recrutement. Sa stratégie se focalise surtout sur l'accélération des premières phases d'embauche.
Rova R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Sortie de crise - Les sans-grades se ridiculisent
  • Quatrième République - Les artisans de la descente aux enfers du régime
  • Vie de parti politique - La famille « recomposée » du HVM s'entretue
  • Le contexte politique vu par Jeune Afrique - Madagascar : un parfum de fin de règne pour Rajaonarimampianina
  • Premier ministre Christian Ntsay « Il faut laisser le gouvernement travailler »
  • Non à Riana Andriamandavy VII - Forte mobilisation des journalistes
  • Conjoncture politique - Les Nations Unies appellent au renforcement du dialogue
  • Mahafaly Solonandrasana à la Primature - La gabegie au quotidien !
  • Sortie de crise définitive - Place aux élections
  • Ministère de la Communication - Riana Andriamandavy VII, l'indésirable

Editorial

  • Au boulot !
    Et maintenant, au travail. Sauf quelques rares exceptions, tous les Départements ministériels ont effectué les passations de service nécessaires pour que les nouveaux désignés puissent entrer en fonction. Certes, pour certains cas à problèmes dont on connait les raisons, les syndicats suivis de l'ensemble du Personnel du ministère concerné ne baissèrent pas les bras. En fait, il s'agit pour la plupart des « nouveaux-anciens » patrons ou des redoublants dont la réputation fait honte à l'intégrité et à la crédibilité de la haute charge de l'Etat. Leur présence effective au nouveau Gouvernement viole la teneur de la Décision du 25 mai de la HCC.

A bout portant

AutoDiff