Publié dans Economie

Jirama - S' « auto-relever » pour éviter les retards

Publié le vendredi, 08 juin 2018

Faciliter la facturation des consommateurs. Pour éviter les retards mais aussi les défauts de facturation, la JIRAMA, compagnie nationale malagasy d'eau et d'électricité, a mis en place une nouvelle organisation. Cette mesure va ainsi permettre aux usagers de relever eux-mêmes leur index de consommation ou de s' « auto-relever » et de le communiquer aux responsables de la compagnie par sms ou encore via les réseaux sociaux comme Facebook.

Ils devront juste indiquer dans leur message leur nom ainsi que leur numéro de compteur et d'abonné. Les releveurs ne feront ensuite que la vérification et la livraison de la facture. Ces derniers temps, selon les explications d'Henri Randriamanana, DG des opérations et DG adjoint de la JIRAMA, la compagnie a en effet reçu plusieurs plaintes de la part des consommateurs. Ils se lamentent généralement du retard de l'arrivée des factures mais aussi des sommes exorbitantes que l'entreprise réclame.
« Avec cette nouvelle organisation, nous bénéficieront d'un gain de temps. Et les usagers pourront constater par eux-mêmes si leurs factures correspondent vraiment à leur consommation d'eau et d'électricité », a indiqué Henri Randriamanana, lors d'une conférence de presse, hier à Ambohijatovo ambony. La compagnie malagasy d'eau et d'électricité coopère déjà avec les opérateurs mobiles de la région pour officialiser ce nouveau service. La compagnie encourage même ses abonnés à effectuer leur paiement via le téléphone mobile. Pour aider les consommateurs à adopter à cette nouvelle organisation, une campagne de communication sera donc organisée par la JIRAMA. A travers cette campagne, elle enseignera donc à ses abonnés comment ils doivent lire leur facture, mais aussi comment ils vont faire pour relever leur index de consommation.
Rova R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Trafic de bois de rose - Accusations gratuites contre Maminiaina Ravatomanga
  • Andry Rajoelina à Antsirabe - La population du Vakinankaratra conquise !
  • Vie de parti - Le HVM dépouillé des ses éléments « acceptables »
  • Course à la magistrature suprême - Des détraqués salissent l’image du candidat du TGV
  • Présidentielle 2018 - Hajo Andrianainarivelo fera tout pour faire élire Andry Rajoelina
  • Election présidentielle - Guerre de leadership dans le camp du régime
  • RN 4 - Embuscade spectaculaire à Mahatsinjo, un bébé blessé
  • Démission DG Kraoma Malagasy - Suite à la vente d'actions de la société aux Russes ?
  • Préfets et chefs de région au congrès du HVM - Des sanctions attendues !
  • Insécurité à Madagascar - Un des grands échecs du régime Rajaonarimampianina

La Une

Editorial

  • Essai transformé !
    Les cent jours de la « période d’essai » de Ntsay Christian touchèrent à leur fin ce vendredi 14 septembre 2018. Nommé le 14 juin 2018, exactement trois mois et dix jours, le nouveau locataire de Mahazoarivo tenait d’une main de fer la barre du pays. Il est d’usage comme dans toute entreprise digne de l’être d’accorder un temps d’essai à un employé ou cadre nouvellement recruté au terme duquel la Direction se réserve le droit d’apprécier à sa juste valeur la nouvelle recrue pour une confirmation ou pour un simple rejet.

A bout portant

AutoDiff