Publié dans Economie

Filière vanille - Des opinions divergentes sur la période de récolte

Publié le lundi, 11 juin 2018

Le ministère du Commerce et de la Consommation a décidé de décaler de deux semaines la période de récolte de la vanille verte. La récolte se fera ainsi à partir du 15 juillet au lieu du  30 juin comme il a été convenu au départ. Face à cette décision, les avis divergent. Effectivement, pour les producteurs de la Région de Vatovavy-Fitovinany par exemple, cette initiative de retarder la période de la récolte n’est pas une bonne idée. D’après eux, leurs produits ont déjà presque atteint la maturité. Le fait d’ajourner la récolte risque d’attirer les voleurs en quête d’argent facile et rapide. Toutefois, les responsables campent sur leur position, comme quoi c’est la meilleure chose à faire pour le bon fonctionnement de la filière.

Des mesures contre l’insécurité ont même été adoptées. A titre d’exemple, le groupement de planteurs et d’acheteurs de la Région de Sava offrira des primes allant de 100 000 à 150 000 ariary aux dénonciateurs des voleurs de cet or vert. On peut citer également l’enregistrement des stocks, ainsi que le recensement des préparateurs et des acheteurs de vanille. Il faut rappeler que le ministère de tutelle a pris cette décision afin d’éviter la dégradation de la qualité de la vanille de Madagascar due à sa récolte précoce.  Toutefois, cette qualité dépend aussi de l’emballage des produits. Un critère assez critiqué par Aust & Hachmann, l’un des principaux marchands de vanille dans le monde.
La bulle spéculative
Ces quatre dernières années, le prix de la vanille n’a pas cessé d’augmenter. Le kilo est passé de 18 000 ariary en 2014 à 200 000 ariary actuellement. Et les paysans producteurs envisagent encore de maintenir ces prix vu que le volume de la production a encore une fois diminué en raison des conditions climatiques. Pourtant, après les mauvaises récoltes qui se sont succédé, les exportateurs commencent à se lasser de la vanille de Madagascar et chercher d’autres solutions pour remplacer cette épice. Il est possible donc que pour cette saison, les prix chutent brutalement par rapport à ceux de l’année dernière.
Recueillis par Rova R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Andry Rajoelina dans le Vakinankaratra - Des élus locaux témoignent des abus du régime Ravalomanana
  • Hôtel de ville - Hajo Andrianainarivelo démonte le mensonge de Marc Ravalomanana
  • Selon Rolly Mercia - Ravalomanana est un « vorace sans scrupules et sans vergogne »
  • Premier débat de l'entre-deux-tours - Rajoelina cloue le bec à Ravalomanana
  • Andry Rajoelina dans le Sud-est et l’Atsinanana - Des grands travaux hospitaliers dès son arrivée à la Présidence
  • Andry Rajoelina - « Je serai le Président du vrai changement »
  • Archives 2015 - Les 4 vérités de Rolly Mercia sur Marc Ravalomanana
  • Ordre des avocats de Madagascar - Maître Olala suspendu par le barreau
  • Contrat d’Andry Rajoelina avec le peuple de l’Alaotra - Hausse de la production rizicole et travaux sur la Rn44 comme priorités
  • Conférence sur la sécurité et défense - Rivo Rakotovao polémique pour un rien

La Une

Editorial

  • Et les indécis ?
    La campagne électorale pour le second tour du 19 décembre entame la deuxième et dernière semaine. Tous les observateurs et simples citoyens s’accordent à dire qu’on est dans la phase décisive et irréversible devant sceller le sort du scrutin et l’avenir de la Nation. Selon le chiffre annoncé par la Commission  électorale nationale indépendante (CENI) à travers les résultats officiels provisoires et corroboré par la Haute Cour constitutionnelle (HCC) dans le cadre des résultats officiels définitifs, le taux de participation s’élève à 53,95%. Soit, un taux d’abstention de  l’ordre de 46%. Ce qui revient à dire que quelque 4.000.000 de votants, inscrits sur la liste électorale, ne se sont pas déplacés! Un chiffre assez élevé quand même ! Un nombre non négligeable qui risque de mettre en péril ou compromettre la légitimité de l’élu surtout au cas où il se confirmerait ou au pire s’il s’aggrave au second tour. L’abstentionnisme est…

A bout portant

AutoDiff