Publié dans Economie

CCI Toamasina - Le nouveau président, fidèle à sa vision

Publié le mercredi, 04 juillet 2018

« S’unir dans l’esprit entrepreneurial pour la croissance progressive économique et le social business au sein de la Chambre de commerce et d’industrie de Toamasina », tel est le slogan choisi par Ranaivoson Justin Basile, président de la CCI Toamasina (CCIT), depuis la fin de l’année 2017. 6 mois après son accession à la tête de la Chambre de commerce, la vision du nouveau président n’a pas changé : celui de garantir un accès pour l’entreprenariat stable. Pour concrétiser cette vision, le numéro un de la CCIT a fixé plusieurs objectifs.

Parmi eux figure en premier lieu le développement de la base des données des membres. A cela s’ajoute l’amélioration de la gestion des patrimoines de la CCIT. Lesdits patrimoines concernent, par exemple, les parkings et autres bâtiments de la Chambre de commerce qui sont actuellement utilisés par des particuliers et dont la gestion sera reprise par la Chambre. L’idée est d’assurer une meilleure gestion de ces patrimoines afin d’en faire un levier pour le développement.
Toujours parmi les objectifs, le président entend procéder au renforcement des capacités des équipes de la Direction générale, à la promotion du partenariat technique et financier, l’amélioration des compétences techniques des membres, la promotion d’un réseau d’affaires intra-régionale des acteurs économiques et le développement dudit réseau, ainsi que le développement progressif de l’information technico-économique de la Chambre de commerce. Il se penchera également sur les redevabilités au développement local inclusif (DLI), c'est-à-dire en multipliant les retombées des opérations commerciales sur l’économie de la Région. Cette étape s’accompagnera de la mise en valeur des richesses et potentialités de la capitale du Betsimisaraka ainsi que de la Région d’Atsinanana.
Notons que la CCI de Toamasina a connu des périodes sombres dans le passé et est actuellement en pleine redressement. Une tâche ardue qui incombe au nouveau président Ranaivoson Justin Basile qui, élu pour un mandat de 4 ans, travaillera jusqu’en 2022.
L.R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Tournée IEM dans la SAVA - Andry Rajoelina répond à ses détracteurs
  • Manifestation des enseignants - Le Premier ministre voit des dessous politiques
  • Présidentielle et législatives - Le HVM en ordre dispersé
  • Mouvement « Fanarenana ifotony » - Des réunions douteuses dans les Fokontany
  • Maître Willy - Razafinjatovo alias Olala « Le HVM veut me faire taire »
  • Election présidentielle - Les appels à la candidature d’Andry Rajoelina se multiplient
  • Journée internationale - Nelson Mandela L’amnésie du président Hery Rajaonarimampianina
  • Revendications syndicales - Christian Ntsay interpelle ses ministres
  • Soupçons de corruption à Tsimbazaza - 7 députés encourent une arrestation
  • Période électorale - Vers un verrouillage à double tour de la RNM et TVM

Editorial

  • Quel message !
    100 ans ! S’il était encore resté vivant, parmi les siens, Madiba aurait 100 ans mercredi dernier. En effet, Nelson Rolihlahla Mandela, de son vrai nom, est né le 18 juillet 1918 à Mvezo, dans la province de Cap et mort à l’âge de 95 ans, le 5 décembre 2013 à Johannesburg, Afrique du Sud.Faisant partie d’une rare élite noire dans une République sud-africaine (RSA) ségrégationniste, dirigée d’une main de fer par les Blancs, Nelson Mandela, avocat de son état, s’engagea dès son jeune âge dans la lutte contre toutes formes d’injustice, d’inégalité et de non-respect des droits humains. Il fonçait tout droit dans la bataille, parfois armée, contre la politique de ségrégation raciale appliquée par les tenants du pouvoir.

A bout portant

AutoDiff