Publié dans Economie

Direction générale des impôts - Un pas de plus vers la modernisation

Publié le vendredi, 06 juillet 2018

Modernisation de l’administration fiscale malagasy. Dans le cadre de l’amélioration des services octroyés aux contribuables, le service informatique auprès de la Direction générale des impôts (DGI) a élaboré un nouveau logiciel pour assurer le recouvrement fiscal. Une séance de formation a donc été donnée les 4 et 5 juillet derniers au « Development learning center » (DLC), Anosy. « Cette formation a surtout pour objectif principal de familiariser nos agents à ce nouveau logiciel. En plus de cette familiarisation, nous voulons également faire des agents des facilitateurs dans ce processus de modernisation. Effectivement, après cette session, ils pourront mieux expliquer aux contribuables la manière d’utiliser ce nouveau programme ainsi que son fonctionnement », a expliqué Rivo Ramanankiraina, directeur technique au sein de la DGI.


En tout, 260 agents ont ainsi pu renforcer leurs capacités sur ce nouveau logiciel qui sera d’ici peu opérationnel dans tout le pays. Il faut préciser que les participants sont essentiellement composés de directeurs régionaux, de chefs de centre mais aussi de receveurs et d’informaticiens venus des quatre coins de la Grande île. « Cette séance a également été une occasion pour recueillir les impressions des agents par rapport à l’utilisation de ce nouveau programme. Ces impressions permettront ensuite de peaufiner le logiciel avant son lancement afin de faciliter leur tâche », a tenu à préciser Rivo Ramanankiraina. 
« Hetra on line »
Après avoir effectué une mission de « benchmarking » au Maroc mais aussi au Rwanda avec l’appui de la Banque mondiale, les informaticiens de la Direction générale des impôts ont développé un logiciel adapté aux besoins des usagers et aux infrastructures disponibles dans le pays. Il sera donc dévoilé officiellement au grand public, mardi prochain. « Après le lancement de « Hetra phone », la mise en place de ce logiciel et de « Hetra on line » marque une fois de plus notre transaction vers la modernisation. Tout cela dans le but d’améliorer la recette fiscale », a affirmé Iouri Garisse Razafindrakoto, directeur général des impôts. Ce service servira surtout à recueillir les impôts sur les revenus et les impôts synthétiques (IRSA, IR et IS), mais aussi les taxes sur la valeur ajoutée (TVA).
Rova R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Tournée IEM dans la SAVA - Andry Rajoelina répond à ses détracteurs
  • Manifestation des enseignants - Le Premier ministre voit des dessous politiques
  • Présidentielle et législatives - Le HVM en ordre dispersé
  • Mouvement « Fanarenana ifotony » - Des réunions douteuses dans les Fokontany
  • Maître Willy - Razafinjatovo alias Olala « Le HVM veut me faire taire »
  • Election présidentielle - Les appels à la candidature d’Andry Rajoelina se multiplient
  • Journée internationale - Nelson Mandela L’amnésie du président Hery Rajaonarimampianina
  • Revendications syndicales - Christian Ntsay interpelle ses ministres
  • Soupçons de corruption à Tsimbazaza - 7 députés encourent une arrestation
  • Période électorale - Vers un verrouillage à double tour de la RNM et TVM

Editorial

  • Quel message !
    100 ans ! S’il était encore resté vivant, parmi les siens, Madiba aurait 100 ans mercredi dernier. En effet, Nelson Rolihlahla Mandela, de son vrai nom, est né le 18 juillet 1918 à Mvezo, dans la province de Cap et mort à l’âge de 95 ans, le 5 décembre 2013 à Johannesburg, Afrique du Sud.Faisant partie d’une rare élite noire dans une République sud-africaine (RSA) ségrégationniste, dirigée d’une main de fer par les Blancs, Nelson Mandela, avocat de son état, s’engagea dès son jeune âge dans la lutte contre toutes formes d’injustice, d’inégalité et de non-respect des droits humains. Il fonçait tout droit dans la bataille, parfois armée, contre la politique de ségrégation raciale appliquée par les tenants du pouvoir.

A bout portant

AutoDiff