Publié dans Economie

Concours de startups - Greentsika et Manjary se démarquent !

Publié le mardi, 10 juillet 2018

« Faire de Madagascar un pays de startups ». Sélection après sélection, l'équipe de 100startups.co accompagnée d'entrepreneurs de renom et de formateurs qualifiés ont choisi la crème de la crème des postulants afin de leur offrir un financement de départ pour leur projet d'entreprise. Pour cette première édition, ce sont donc Greentsika et Manjary qui se sont démarqués. Effectivement lors de la présentation finale, « Get together/The final pitch », jeudi dernier, ils ont réussi à convaincre le jury sur la viabilité à long terme de leurs projets ainsi que sur les emplois qu'ils pourraient  générer et l'innovation qu'ils apporteront. Les trois principaux critères fixés par le concours. Ainsi, ils recevront respectivement un fonds de 2000 euros pour entamer la réalisation de leur plan d'affaires.
 

Il faut préciser que Greentsika est la première entreprise sociale qui collecte des déchets à Madagascar. Et ses activités se développent actuellement, dans la ville de Toliara.  Quant à Manjary, c'est une entreprise visant à exploiter les fruits et les légumes mais aussi les condiments séchés locaux.
En phase d'accélération
Après les séances de formation et de mentorat et avec ce fonds de départ, les deux startups lauréautes vont alors entrer dans la phase d'accélération. Toutefois, cette étape sera toujours assistée par toute l'équipe de 100 startups.co. « Nous sommes convaincus qu'avec cet accompagnement de proximité, les idées innovantes, à l'exemple de Greentsika et de Manjary, peuvent se transformer en entreprises correspondant aux besoins de la population malagasy » a affirmé Vola Elodie Rabenivo, membre de l'équipe de 100startups.co. Cette phase consistera donc à finaliser la création de l'entreprise et à améliorer les prototypes, sans oublier la mise en application du plan d'affaires.
Pour rappel, 100 startups .co veut lever des fonds à travers le financement participatif ou « crowdfunding ». Ces fonds serviront ensuite, pour accompagner le lancement de cent startups malagasy. Jusqu'à aujourd'hui, elle a réussi à récollecter cinq mille deux cent deux euros. Mais elle espère pouvoir obtenir d'autres fonds pour continuer ses actions et entamer la prochaine saison qui débutera au mois de novembre prochain. 
Rova R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Tournée IEM dans la SAVA - Andry Rajoelina répond à ses détracteurs
  • Manifestation des enseignants - Le Premier ministre voit des dessous politiques
  • Présidentielle et législatives - Le HVM en ordre dispersé
  • Mouvement « Fanarenana ifotony » - Des réunions douteuses dans les Fokontany
  • Maître Willy - Razafinjatovo alias Olala « Le HVM veut me faire taire »
  • Election présidentielle - Les appels à la candidature d’Andry Rajoelina se multiplient
  • Journée internationale - Nelson Mandela L’amnésie du président Hery Rajaonarimampianina
  • Revendications syndicales - Christian Ntsay interpelle ses ministres
  • Soupçons de corruption à Tsimbazaza - 7 députés encourent une arrestation
  • Période électorale - Vers un verrouillage à double tour de la RNM et TVM

Editorial

  • Quel message !
    100 ans ! S’il était encore resté vivant, parmi les siens, Madiba aurait 100 ans mercredi dernier. En effet, Nelson Rolihlahla Mandela, de son vrai nom, est né le 18 juillet 1918 à Mvezo, dans la province de Cap et mort à l’âge de 95 ans, le 5 décembre 2013 à Johannesburg, Afrique du Sud.Faisant partie d’une rare élite noire dans une République sud-africaine (RSA) ségrégationniste, dirigée d’une main de fer par les Blancs, Nelson Mandela, avocat de son état, s’engagea dès son jeune âge dans la lutte contre toutes formes d’injustice, d’inégalité et de non-respect des droits humains. Il fonçait tout droit dans la bataille, parfois armée, contre la politique de ségrégation raciale appliquée par les tenants du pouvoir.

A bout portant

AutoDiff