Notice: Undefined property: stdClass::$numOfComments in /var/www/clients/client5/web10/web/components/com_k2/views/item/view.html.php on line 264
Publié dans Economie

BOA Madagascar - Aux côtés des parents depuis 10 ans

Publié le mardi, 07 août 2018

Un appui. Dans le contexte actuel, il est difficile de regrouper en une seule fois le capital dont nous avons besoin pour la réalisation d’un projet quelconque ou encore pour assurer nos grandes dépenses. C’est dans cet esprit que la BOA Madagascar a lancé, il y a dix ans de cela son prêt « Tous à l’école » afin de soutenir les parents durant la préparation de la rentrée des classes. Ces dix dernières années, la banque n’a donc pas manqué une occasion pour apporter son appui aux ménages malagasy. Il a également été constaté durant cette période que les prêts bancaires ont relativement évolué. Effectivement, les chiffres sont passés de 10 000 à 40 000 prêts en cours actuellement. 

Une tombola
Ainsi, afin de marquer pour cette décennie, la BOA Madagascar a organisé une grande tombola pour tous les clients qui y ont souscrit depuis le mois de juin dernier jusqu’au mois de novembre prochain. « Chaque souscription sera notamment associée à un numéro. Et ce numéro sera tiré au sort pour la tombola », a expliqué Zoelisoa Noelinirina, directeur marketing et communication auprès de la banque. A la clé, les plus chanceux pourront alors gagner un réfrigérateur, un scooter ou un ordinateur, et bien d’autres lots. Outre cela, la banque tirera aussi au sort sept participants qui recevront un bon d’épargne « Tahiry » d’une valeur de 400 000 à 1 000 000 d’ariary.
Déjà 8 000 participants
Du 18 juin au 31 juillet dernier, la BOA a déjà octroyé plus de 8 000 prêts à ses clients. Et ces 8 000 clients bénéficiaires participeront d’office à la tombola. Pour ce mois d’août donc, le tirage s’est donc fait hier au siège de la banque à Antaninarenina.  De ce fait, trois personnes ont respectivement reçu un bon d’épargne de 400 000 ariary, tandis que trois autres ont obtenu chacune un bon de 700 000 ariary. Et le plus chanceux a gagné un bon d’épargne de 1 000 000 d’ariary. Ces heureux gagnants recevront ainsi directement cette somme sur un compte épargne « Tahiry ». « Il faut indiquer que même s’ils ont été tirés au sort pour les bons d’épargne, ils pourront encore participer à la grande tombola », a souligné le directeur marketing et communication.
Pour précision, jusqu’au 30 novembre prochain, sept autres personnes seront alors tirées au sort chaque mois pour leur permettre d’obtenir un bon d’épargne. 
Rova R.

Fil infos

  • Remaniement - Les natifs du Nord souhaitent intégrer le prochain Gouvernement
  • Premier ministre Christian Ntsay - Deux fois reconduit
  • Nouveau Gouvernement - Le nom du Premier ministre connu dans les prochaines heures
  • 60ème anniversaire du Sénat - Rivo Rakotovao, le nouvel Icare ?
  • Corruption passive et extorsion - Un inspecteur de police écope de deux ans de prison ferme
  • Assemblée nationale - Les membres du Bureau permanent connus
  • Exécutif - Démission du Gouvernement ce jour
  • Dans sa fuite précipitée - Henri Rabary-Njaka a laissé des dettes au pays
  • Présidente de l’Assemblée nationale - Christine Razanamahasoa plébiscitée
  • Dénonciations contre Mamy Ravatomanga - Les machinations du HVM mises à nu par la Justice française

La Une

Editorial

  • Choix judicieux et responsable
    Selon la tradition républicaine, pour le respect  de la Constitution et en vertu de la démocratie, le Premier ministre Ntsay Christian a remis dans la journée du jeudi sa démission, tout le Gouvernement avec, auprès du Président de la République Rajoelina Andry Nirina qui l’a accepté dans la foulée. 24 heures après, l’Assemblée nationale, à travers la formation politique ayant obtenu le maximum des sièges, a proposé les noms du Premier ministre au locataire d’Iavoloha. Et ce dans le respect de l’article 54 de la Loi fondamentale.  Dès le lendemain, le Président de la République fait son choix en reconduisant au Palais de Mahazoarivo, Ntsay Christian. Jusque- là, le respect de l’Etat de droit marche à merveille. Un bon signe qui cautionne l’avenir meilleur, sous de bon augure ! C’est bien loin le temps où cet Art. 54 du Texte fondamental fut bafoué et violé par un régime dénué de l’éthique…

A bout portant

AutoDiff