Publié dans Economie

Echanges commerciaux - Renforcer le contrôle au niveau des entreprises

Publié le dimanche, 21 octobre 2018

Libéraliser. Les échanges commerciaux, plus particulièrement l’importation, ne connaissent aucune limite probante à Madagascar. C’est pour cette raison que le contrôle après dédouanement doit être particulièrement renforcé. Et aujourd’hui, le contrôle au niveau des entreprises prend de plus en plus d’ampleur dans la chaîne de contrôle douanier. Effectivement, dans le cadre de la facilitation des échanges, l’administration douanière est dans l’obligation de réduire les contrôles aux frontières. Donc, c’est pour éviter les écarts de conduite ou que certains opérateurs en profitent que le contrôle post-dédouanement est priorisé. « Il s’agit essentiellement des contrôles en entreprise qui consistent à comparer les éléments déclarés, tels que l’espèce, la valeur, l’origine ou encore la quantité des marchandises, aux informations disponibles en dehors et chez l’entreprise, susceptibles d’infirmer ou de confirmer les éléments déclarés », explique le Service de lutte contre la fraude douanière.


Lutter contre la fraude douanière
Entre fausses déclarations et sociétés fictives, les opérateurs usent de plusieurs manières pour éviter de payer les différents droits et taxes. De ce fait, conformément aux articles 53 et 54, le Service de lutte contre la fraude douanière se rapproche des détenteurs d’informations et de documents susceptibles d’infirmer ou de confirmer les éléments déclarés, ainsi que de dénoncer ces mauvaises pratiques. « Devant ces mauvaises pratiques, le service renforce depuis l’année dernière les contrôles ponctuels et procède aux contrôles tant que les marchandises peuvent encore être vérifiées même après la mainlevée », souligne un responsable auprès dudit service. Toutefois, il faut noter que le contrôle après dédouanement doit se faire dans un délai de trois ans. Le Service de lutte contre la fraude douanière se doit alors d’améliorer ses actions pour éviter de pénaliser tout le système économique par la forte présence de la concurrence déloyale. Effectivement, comme les opérateurs paient moins de taxes, leurs produits reviennent moins chers. Un vrai problème à résoudre, plus particulièrement pour assurer les bénéfices des producteurs locaux.   
Rova R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Elections Liens suspects entre - Mbola Rajaonah et le DSI de la CENI
  • Trucage des résultats électoraux - Des têtes vont tomber au niveau des SRMV
  • TIM – HVM - Une alliance vouée à l’échec !
  • Lalao Ravalomanana à la tête de la mairie - La plus grosse déception des Tananariviens
  • Laniera Ivato - Un Indopakistanais dépossède 950 Malagasy de leurs biens
  • Prétendu « achat de voix » pendant la propagande - Un candidat répond aux observateurs européens
  • Visite de Ravalomanana aux Barea - Une offense au football malagasy
  • Fianarantsoa I, Mananjary … - Des preuves flagrantes de manipulation de voix
  • Insécurité urbaine - Nassir de Conforama kidnappé
  • Anomalies électorales - Le camp Rajoelina saisira la HCC

La Une

Editorial

  • Arrogante !
     Contre vents et marées, la CENI publia officiellement les résultats provisoires de l’élection du Président de la République du 7 novembre 2018. Le schéma d’un deuxième tour se confirme. En dépit des anomalies et des irrégularités constatées, soulevées et dénoncées par l’ensemble des candidats, la Commission ne fait qu’à sa tête et se moque royalement de ces légitimes réserves. Elle  défend, farouchement, par la voix de son président, Maitre Hery Rakotomanana, la supposée légitimité de sa démarche. Toujours selon cet avocat de renom, trois piliers sous-tendent les actions, à savoir : la transparence, la neutralité et l’indépendance. Personne ne conteste ni remet en cause la pertinence ou la nécessité de ces bases cardinales. Seulement, certain comportement des dirigeants de cette honorable Institution les contredit. Ainsi, des faits avérés troublants laissent planer le doute quant à l’existence réelle de la transparence, à la fiabilité de la neutralité et à la véracité de…

A bout portant

AutoDiff