Publié dans Economie

Réhabilitation des routes - Focus sur le contrôle qualité

Publié le lundi, 29 octobre 2018

Nouvelles initiatives. Après réhabilitation, les routes à Madagascar se détériorent facilement, plus particulièrement en période des pluies. Pour y remédier, le ministère des Travaux publics projette d’améliorer le contrôle qualité des infrastructures après chaque rénovation. Cette initiative a été exposée à Toliary la semaine dernière, lors de l’atelier de validation du plan d’action pour la période 2018-2019. Durant trois jours, des techniciens venus des quatre coins de la Grande île se sont réunis pour faire une rétrospective des périodes précédentes, à savoir de 2016 à 2017 et de 2017 à 2018. Cette mission de contrôle renforcée sera exécutée par les bureaux régionaux du ministère de tutelle, répartis dans tout le pays. Le principal objectif étant de contribuer à l’amélioration de l’état des routes pour le bénéfice de tous.


« Nous voulons que les routes construites ou réhabilitées perdurent et ne s’abîment pas au bout de quelques mois. Et pour y parvenir, le contrôle du travail des prestataires est l’option principale », souligne un responsable auprès du ministère. Les réhabilitations se focaliseront surtout sur les routes reliant les six Provinces ainsi que celles des grandes villes. Outre cela, l’institution publique prévoit également de réduire les remblayages et les excavations, plus particulièrement durant la saison estivale. Toutefois, la construction d’une route reste un grand investissement. Malgré la mise en place du Fonds d’entretien routier (FER), les moyens restent encore limités. Or, il ne faut pas oublier que le goudron est un dérivé des produits pétroliers dont le coût demeure exorbitant. Par conséquent, ce coût élevé du goudron se répercute notamment sur la qualité et la quantité des travaux de rénovation ou de réfection entrepris. Dans la Capitale, par exemple, quand une route est endommagée, seule la partie endommagée est réparée. De ce fait, dans bien des cas, les infrastructures routières n’ont pas le même niveau de qualité. Ainsi, elles s’usent rapidement, surtout à partir du mois de décembre. Cela se remarque surtout dans les quartiers comme 67 Ha ou encore Antohomandinika, où la chaussée est souvent détériorée tout au long de l’année. Cette détérioration rapide des routes est également causée par l’absence ou l’obstruction des canaux d’irrigation par des déchets. En effet, comme les canaux sont bouchés, les eaux usées finissent par s’accumuler et ronger petit à petit la route. Donc, pour bien entretenir les routes, il est nécessaire de s’occuper en parallèle des canaux d’irrigation.
Rova R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Ampefiloha Ampatsakana - Un carrefour infernal
  • Trafics douaniers - Mbola Rajaonah devant le Pôle anti-corruption la semaine prochaine
  • Présence confirmée de Mohamed Alabbar, le créateur de Dubaï-city
  • Investiture du Président Rajoelina - 6 Chefs d'Etat présents à Mahamasina
  • Impostures et mensonges de Ny Rado R. - Des victimes prêtes à la confrontation
  • Investiture du Président Andry Rajoelina - Des invités de marque attendus
  • PM d'Andry Rajoelina - Les députés d'accord sur un nom
  • Election de Andry Rajoelina - Des félicitations à l'allure de demande de pardon !
  • Futur Gouvernement - De nouvelles têtes en perspective !
  • Ny Rado Rafalimanana - Un vantard de première catégorie !

La Une

Editorial

  • Concept de l'alternance
    Larousse définit, entre autres, le mot « alternance » en ces termes : « succession de pouvoir, dans un cadre démocratique, de deux tendances politiques différentes ». Selon le calendrier établi, la passation de pouvoir entre le Président sortant Rajaonarimampianina Rakotoarimanana Hery Martial et le Président nouvellement élu Rajoelina Andry Nirina doit se passer ce jour du vendredi 18 janvier 2019. Moment de très grande importance dans la mesure où Madagascar réalise un pas géant voire historique vers l'assise de la démocratie. Une étape essentielle pour la consolidation des acquis, si minimes soient-ils, sur le principe de la succession au pouvoir par la voie des urnes.

A bout portant

AutoDiff