Notice: Undefined property: stdClass::$numOfComments in /var/www/clients/client5/web10/web/components/com_k2/views/item/view.html.php on line 264
Publié dans Economie

Aéroport d’Ivato - 66 % des travaux déjà accomplis

Publié le mardi, 30 octobre 2018

Bien avancé. La construction du nouveau terminal international d’Antananarivo ne cesse d’évoluer. Aujourd’hui, près de 66 % des travaux ont déjà été terminés. Et l’extérieur de la batisse commence vraiment à prendre forme. Effectivement, le bâtiment arbore maintenant une toiture aux couleurs grises et vertes de Ravinala Airports, apercevable de loin, et une magnifique façade faite de verre. Les ouvriers de CMBI, regroupant Colas Madagascar et Bouygues Bâtiment International, ont notamment fini d’installer la baie vitrée de la partie haute de l’aéroport. Cette partie relie le terminal aux futurs appareils qui atteriront sur la nouvelle piste, laquelle est déjà opérationnelle depuis le mois de juillet dernier.

« Les grosses structures sont terminées. Actuellement, nous nous focalisons un peu plus sur les travaux intérieurs, les canalisations ainsi que sur la mise en place des différents équipements. Bientôt, nous allons également commencer les travaux de construction du parking  pour véhicules », précise Sandrine Rahantamalala, responsable communication et relations publiques auprès de Ravinala Airports.
Les passerelles d’embarquement prêtes pour l’installation
Outre cela, les trois passerelles d’embarquement ont toutes été livrées et sont prêtes pour l’installation. Il faut noter que ce nouveau terminal sera le premier à Madagascar à être doté de passerelles aéroportuaires. Celles-ci vont surtout permettre de basculer de l’ancien système vers les normes internationales actuelles. Les voyageurs n’auront  donc plus besoin de passer par le tarmac. « Grâce à ces passerelles, Ravinala Airports priorise surtout la qualité de service mais aussi le confort des passagers. Désormais donc, qu’il vente ou qu’il pleuve, qu’il fasse chaud ou froid, les voyageurs pourront avoir un accès direct vers l’avion sans aucune difficulté », explique Nicolas Deviller, directeur délégué de Ravinala Airports. Pour assurer l’embarquement et le débarquement de l’avion, ces équipements peuvent ainsi s’étendre de 18 à 41 mètres, selon la taille et le type de l’appareil. Il faut noter que le prix d’une passerelle environne les 600 000 à 800 000 euros.
Pour rappel, la date de livraison du nouveau terminal est prévue pour le mois de juin 2020, « mais vu l’avancement rapide des travaux, nous prévoyons d’ouvrir un peu plus tôt si les conditions requises sont remplies », remarque Sandrine Rahantamalala.   
Rova R.

Fil infos

  • Emergence de Madagascar - Une majorité présidentielle s'avère indispensable à l'Assemblée nationale
  • Acquisition illicite de terrains - Un vice-président du Sénat soupçonné de détournement de biens publics
  • Violence basée sur le genre - Mialy Rajoelina prête à organiser une conférence internationale à Madagascar
  • Gestion de la Capitale - L'immobilisme de Lalao Ravalomanana agace
  • Président de la République  à Antsiranana - « Les travaux du « velirano » commenceront dans un mois »
  • Braquage chez Accès Banque - Coup de filet sur les présumés auteurs principaux
  • Industrie sucrière de Brickaville - Andry Rajoelina siffle la fin des conflits
  • « Fihariana » - Trois projets financés 
  • Immigration clandestine - Une dizaine d’Africains débusqués dans la forêt du Nord
  • Projet « Fihariana » - Un self-made-man, Andry Rajoelina se soucie des jeunes

La Une

Editorial

  • Par amour !
    « Et l'amour en est le plus grand ! » Tel est le thème-phare cher au TGV/MAPAR. Une « profession de foi » que Rajoelina Andry Nirina porte en lui dans la profondeur de son cœur et de son âme, et cela, depuis sa tendre enfance et qu'il aime témoigner à tout vent, n'importe où et n'importe quand. A Ambilobe ou à Amboasary Atsimo ou à Toamasina ou à Antsiranana ou même à … Paris, Zandry Kely ne cesse de partager à quiconque qui veut l'entendre son amour pour sa patrie, pour ses compatriotes surtout ceux dans la tourmente. Une conviction voire un credo que le leader de la Révolution Orange, Rajoelina Andry, devenu Président de la République de Madagascar entend « prêcher » haut et fort. Le livre « Par Amour de la Patrie », à l'allure d'une autobiographie, qu'il publiait chez « Les guetteurs du Vent » à…

A bout portant

AutoDiff