Publié dans Economie

Aménagement des villes - Madagascar en phase de transition urbaine

Publié le jeudi, 01 novembre 2018

Crucial. Actuellement, le problème urbain est une préoccupation au niveau mondial. En effet, la vie urbaine se caractérise particulièrement par la pauvreté et la dégradation de la qualité de vie dans plusieurs quartiers. La Journée mondiale des villes est ainsi organisée afin de trouver des solutions efficientes à ces problèmes. Et Madagascar, par le biais du ministère de l’Aménagement du territoire et des Services fonciers (MATSF), célèbre cette journée depuis l’année dernière. L’objectif principal étant de favoriser la transition urbaine de la Grande île. Pour cette année, le thème est basé sur « Construire des villes durables et résilientes ». La commémoration de cet évènement s’est faite dans la Capitale mais également dans la ville de Fort-Dauphin, avec l’appui de l’Agence française de développement, de la Banque mondiale et du Groupe SMTP. « Cette célébration est importante, surtout que notre pays enregistre aujourd’hui un taux de croissance très élevée de la population urbaine, soit 4,6 % par an. Dans ce contexte, il est en effet important d’instaurer des infrastructures répondant aux normes et aux besoins de la population.  C’est donc une occasion de faire le bilan de ce qui a été faite et de ce qui reste encore à faire », précise Christine Razanamahasoa, ministre de l’Aménagement du territoire et des Services fonciers.
Pour un but précis
Il faut noter que cet évènement a un objectif bien précis, notamment la mobilisation de tous les acteurs afin de favoriser la phase de transition urbaine et promouvoir le développement des villes. Effectivement, des actions concrètes doivent être réalisées. A travers les expositions et les conférences, les acteurs sont donc informés sur les objectifs et les engagements en matière de développement urbain durable, ainsi que sur la mise en œuvre de la politique de la ville. Par conséquent, ils pourront réfléchir et échanger sur les thématiques les plus préoccupantes des villes. Et c’est également une occasion pour mobiliser les partenaires potentiels afin de les inciter à s’y investir. « Des initiatives ont déjà été entamées, mais nous devons encore fournir beaucoup d’efforts avant d’arriver à construire des villes durables et résilientes », conclut le ministre.
Rova R.

Fil infos

  • Toamasina - Le « Bazary be » théâtre d'un incendie spectaculaire
  • Lutte contre le VIH/Sida, la tuberculose et le paludisme - La Grande île obtient le soutien financier de Bill Gates
  • Gestion des affaires nationales - La société civile Rohy à côté de la plaque
  • Libéralisation fibre optique - Le ministre des Télécommunications campe sur ses positions
  • Gouvernance - Le Plan régional de Boeny appliqué à la base
  • Polémique autour du projet « Tana Masoandro » - Quand le remblayage sert l’intérêt général
  • Sahasinaka - 2 enfants tués, 34 personnes blessées dans l’embardée d’un Sprinter
  • Fuite de sujets - Le directeur de l’office sous contrôle judiciaire, un enseignant MD
  • Président Andry Rajoelina à Lyon - « Pas de développement sans système de santé efficace »
  • Culture du privilège - Le mauvais exemple de certains enseignants-chercheurs pointé du doigt

La Une

Editorial

  • Soixante-et-un ans !
    Ce jour du 14 octobre, la République Malagasy a soixante-et-un ans. En effet, le 14 octobre 1958, la République malgache est née. Une étape voulue par l'Elysée avant d'octroyer l'indépendance. Il fallait attendre deux années après (1960) pour que le Général de Gaule se décide à le faire. Le Congrès des Assemblées provinciales réuni au lycée Gallieni (Andohalo Antananarivo) approuva par 208 voix pour, zéro contre, 26 abstentions et 6 portés absents l'instauration de la République à Madagascar. Zafimahova, celui qui a présidé la séance, annonça solennellement dans un tonnerre d'applaudissements la « nouvelle » ce jour du 14 octobre 1958 à 10 h 50 tapante (source Wikipédia) tout en restant dans la grande famille de la Communauté française.  

A bout portant

AutoDiff