Publié dans Economie

Exposition internationale d’importation de la Chine - Faire valoir les produits malagasy

Publié le jeudi, 08 novembre 2018

Première édition. L’exposition internationale d’importation de la Chine (CIIE) a ouvert ses portes, lundi dernier, et se clôturera demain. Plus de 130 pays dont Madagascar se sont donc réunis à Shangai afin d’ouvrir davantage leur marché et d’accroitre leurs exportations. Effectivement, à travers cette exposition, la Chine veut s’ouvrir davantage et développer ainsi un environnement commercial de classe mondiale. Pour l’occasion, les représentants de la Grande île ont fait valoir les différents produits qui font la réputation du pays comme la vanille, le café, le cacao mais aussi le girofle et les différents produits miniers. « Durant cet évènement, l’objectif est simple : déployer les efforts nécessaires pour renforcer la présence de notre île sur la scène internationale tout en transmettant une image positive », a confirmé Jean Brunelle Razafintsiandraofa, ministre du Tourime et représentant de la Grande île sur les lieux.


Beaucoup  de potentialités
Pour une première édition, la CIIE connait déjà la participation de plus de  2 800 entreprises et près de 160 000 acheteurs représentants plus de
80 000 entreprises chinoises et étrangères. Cette nouvelle plateforme de coopération économique et commerciale vise surtout à établir une croissance économique inclusive, équilibrée et bénéfique pour tous les pays participants. Un moyen de faire coincider la demande avec l’offre. Le plus important est que tous les participants puissent trouver chaussure à leur pied. Pour l’île rouge par exemple, les opérateurs présents sur les lieux ont pu définir ce que recherchent réellement les importateurs et d’agir en conséquence. « Madagascar regorge de potentiels mais il faut que les opérateurs sachent comment les exploiter à leur avantage et générer ensuite des bénéfices », témoigne un opérateur local. Participer à cet évènement permettra surtout à Madagascar d’avoir de nouveaux clients autant sur le marché chinois que sur le marché international.
Rova R.

Fil infos

  • Naina Andriantsitohaina - Un mois passé à écouter les doléances des Tananariviens
  • Projet Tana-Masoandro - Tout a été fait dans les règles
  • PDG de JK Group et Sourcin Voyage - Jo Willy recherché pour abus de confiance et escroquerie
  • Echauffourées à Ambohitrimanjaka - Le gendarme blessé toujours entre la vie et la mort
  • Course à la Mairie d’Antananarivo - Ravalomanana infantilise le candidat du TIM
  • Andry Rajoelina à Antsirabe - Le Vakinankaratra se dote d’une université « manara – penitra »
  • Aviation - Air Austral, principale fossoyeuse d'Air Madagascar
  • Chaînes publiques nationales - Acquisition de nouveaux matériels
  • Emigration à Dubaï - 9 et 7 ans d'emprisonnement pour des frère et sœur
  • Désengorgement des prisons - Début des audiences foraines à partir du 21 octobre

La Une

Editorial

  • Chance exceptionnelle !
    La session exceptionnelle du Bac (général) débute ce jour mercredi et ce jusqu’au vendredi 25 octobre 2019. Un évènement inédit à Madagasikara depuis la chute de l’Amiral rouge en 199I. Suite à une vague de fuite de sujets des examens du Bac option « général », le Président  Rajoelina Andry Nirina décida d’organiser une session exceptionnelle sur toute l’étendue du territoire national, uniquement pour le Bac (général) et destinée seulement pour les recalés de la session normale. Pour cause, les fuites constatées dans plusieurs Centres d’écrit du pays durant les  sessions du 30 septembre au 4 octobre 2019 causèrent d’importantes perturbations qui, évidemment, provoquaient de graves préjudices  au bon déroulement des examens et portant atteinte à la sérénité des candidats.  C’est une décision juste et légitime de la part d’un dirigeant sensible au souci de son peuple et ce pour corriger les erreurs de certains « ennemis de la Nation ». Un acte délibéré…

A bout portant

AutoDiff