Publié dans Economie

Trafic de ressources naturelles - 7 000 tortues nouvellement saisies à Tongobory

Publié le jeudi, 15 novembre 2018

Les trafiquants n’ont pas compris la leçon ! Grâce aux informations recueillies par le bureau du cantonnement forestier, les autorités de la région ont effectué une descente dans un hameau de Tongobory, au nord-est de Toliara. Et 7 347 tortues radiées y ont été retrouvées vivantes, tandis que 32 autres étaient déjà mortes, probablement en raison de leurs mauvaises conditions de détention. Selon les informations fournies par la WWF, « trois personnes ont été arrêtées dont une femme et deux hommes ayant nourri les tortues ». Ces trafiquants ont alors avoué que cela faisait plus de quatre mois qu’ils ont séquestré ces tortues dans cette localité. Toutefois, la collecte de cette espèce s’est faite dans la Région Androy, plus précisément entre Toliara et Taolagnaro.


Une grande organisation
Sur les lieux, les autorités régionales ont également pu découvrir des dizaines de caisses en bois préfabriquées pour transporter ces animaux. Certains caissons ont déjà même été utilisés mais également marqués par des codes chiffrés, surement pour faciliter les reconnaissances durant les différents déplacements. Selon les explications reçues, une collecte de cette envergure nécessite une grande organisation. Et si, jusque-là, ces malfaiteurs ont réussi à échapper aux différents contrôles, c’est qu’il y a déjà tout un système bien organisé mis en place assurant chaque déplacement. Effectivement, seuls quelques membres du cartel ont été arrêtés. Donc, le trafic continue encore de tourner. C’est tout le réseau qu’il faudra démanteler pour stopper toute cette situation.
Malheureusement pour les tortues radiées, l’ampleur du trafic connait actuellement une véritable hausse. Depuis  le mois d’avril, on compte approximativement 19 000 tortues saisies avec le concours du réseau d’acteurs luttant contre le trafic illicite des ressources naturelles dans l’Atsimo Andrefana. Pour rappel, le réseau d’acteurs est composé de la société civile, la direction régionale de l’environnement, de l’écologie et des forêts, le Bureau indépendant anti-corruption (BIANCO), le  Tribunal de Toliara, la Région Atsimo Andrefana, la Police, la Gendarmerie, la direction régionale de la communication, la direction régionale des mines, Madagascar National Parks et WWF.
 Rova R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Andry Rajoelina dans le Vakinankaratra - Des élus locaux témoignent des abus du régime Ravalomanana
  • Hôtel de ville - Hajo Andrianainarivelo démonte le mensonge de Marc Ravalomanana
  • Selon Rolly Mercia - Ravalomanana est un « vorace sans scrupules et sans vergogne »
  • Premier débat de l'entre-deux-tours - Rajoelina cloue le bec à Ravalomanana
  • Andry Rajoelina dans le Sud-est et l’Atsinanana - Des grands travaux hospitaliers dès son arrivée à la Présidence
  • Andry Rajoelina - « Je serai le Président du vrai changement »
  • Archives 2015 - Les 4 vérités de Rolly Mercia sur Marc Ravalomanana
  • Ordre des avocats de Madagascar - Maître Olala suspendu par le barreau
  • Contrat d’Andry Rajoelina avec le peuple de l’Alaotra - Hausse de la production rizicole et travaux sur la Rn44 comme priorités
  • Conférence sur la sécurité et défense - Rivo Rakotovao polémique pour un rien

La Une

Editorial

  • Et les indécis ?
    La campagne électorale pour le second tour du 19 décembre entame la deuxième et dernière semaine. Tous les observateurs et simples citoyens s’accordent à dire qu’on est dans la phase décisive et irréversible devant sceller le sort du scrutin et l’avenir de la Nation. Selon le chiffre annoncé par la Commission  électorale nationale indépendante (CENI) à travers les résultats officiels provisoires et corroboré par la Haute Cour constitutionnelle (HCC) dans le cadre des résultats officiels définitifs, le taux de participation s’élève à 53,95%. Soit, un taux d’abstention de  l’ordre de 46%. Ce qui revient à dire que quelque 4.000.000 de votants, inscrits sur la liste électorale, ne se sont pas déplacés! Un chiffre assez élevé quand même ! Un nombre non négligeable qui risque de mettre en péril ou compromettre la légitimité de l’élu surtout au cas où il se confirmerait ou au pire s’il s’aggrave au second tour. L’abstentionnisme est…

A bout portant

AutoDiff