Publié dans Economie

« Ravinala Airports » - Finalisation de la mise en place des passerelles en février

Publié le mercredi, 26 décembre 2018

Le nouveau terminal international de l’aéroport d’Antananarivo se rapproche de sa forme finale. Effectivement, le chantier évolue à pas de géant. Et actuellement, les travaux se focalisent sur l’installation des trois passerelles. Après leur arrivée à la fin du mois d’octobre dernier, les techniciens se sont surtout focalisés sur l’aspect mécanique ainsi que la connexion de ces passerelles avec le terminal. Et à la fin de l’installation, une série de tests sera exécutée pour voir les différents réajustements à faire.

La finalisation de la mise en place de ces nouvelles infrastructures sera prévue vers le mois de février prochain. D’après les responsables, les manipulateurs de ces passerelles devront ensuite suivre une formation pour pouvoir bien s’en servir. A noter qu’ils ne seront pas les seuls à recevoir une formation, mais ce sera tout l’ensemble du personnel de l’aéroport. L’objectif étant de faire un transfert de connaissances entre le fabriquant et les équipes malagasy pour qu’ils puissent travailler selon les normes internationales.

En tout cas, ces nouvelles installations vont permettre au terminal d’Ivato d’entrer dans les normes, comme l’explique  Patrick Collard, directeur général de Ravinala Airports : « Grâce à ces passerelles, Ravinala Airports priorise la qualité de service, le confort et l’expérience des passagers. Ces infrastructures permettent d’avoir un accès direct vers l’avion sans passer par le tarmac et d’embarquer ou de débarquer de l’avion sans subir les changements de météo. Nous souhaitons attirer de nouvelles compagnies aériennes et nous devons montrer que nous avons des nouvelles installations modernes, répondant aux normes internationales ». Outre ces passerelles, les constructeurs se sont désormais attaqués aux travaux d’intérieur tels que les canalisations, les carrelages ainsi que la mise en place des divers équipements. Quant au parking, les travaux ne tarderont pas à débuter.

Rova R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Week-end de Pâques - 1 mort, plus de 80 consultations
  • Port et détention illégale d’armes - Arrestation d’une ancienne députée
  • Couple présidentiel à Antanifotsy - Une fête pascale sous le signe de la générosité et de la simplicité !
  • Toamasina - 40 kg d’héroïne saisis sur la route nationale 5
  • Décentralisation effective et suppression du Sénat - Andry Rajoelina demande l’avis du peuple
  • Ville de Toamasina - A la merci des émanations gazeuses suffocantes
  • Concours ENMG - D'autres têtes risquent de tomber
  • Nosy Be - La décision de la Justice bafouée par des autorités
  • Gestion et recensement du personnel de l'Etat - Ultimatum d'un mois pour tous les ministres
  • Algoculture - Des bénéfices souvent négligés

La Une

Editorial

  • Retour sur terre
    La petite semaine de ferveur de Pâques prend déjà fin. Après avoir été « dans les nuages », on redescend sur terre. Les choses sérieuses attendent. Malgré que les célébrations des fêtes de Pâques n’atteignent pas le degré d’exultation de celles de Noël, elles ont quand même réussi à remplir leur contrat. Eglises et temples ont été pris d’assaut et les … affaires des commerçants, tout gabarit confondu, n’en déméritent pas. Normalement, les réjouissances de Pâques devraient revêtir une importance capitale parmi les chrétiens du fait qu’elles sont les seules fêtes inscrites et recommandées par Dieu dans les Saintes Ecritures judéo-chrétiennes ou la Bible. Les seuls « Jours de réjouissances » où chrétiens et juifs (judaïsme) célèbrent ensemble, à leur manière chacun, ces « andro firavoravoana ». Par contre, les célébrations de Noël, telles qu’on assiste dans les temples et églises, sont pour la plupart de pures inventions dans l’imaginaire des hommes. La Bible n’a jamais…

A bout portant

AutoDiff