Publié dans Economie

Secteur touristique - Les résultats en perpétuelle évolution

Publié le vendredi, 08 février 2019

6,6 %. Tel est le taux d’évolution des arrivées de touristes à Madagascar, constaté au niveau des agences de voyages. Les chiffres sont en effet passés de 115 387 en 2017 à 123 018 pour l’année dernière. Un grand pas en avant vu qu’il y a deux années, la hausse a été estimée à seulement 1,6 %. Ces résultats sont ainsi palpables grâce à la contribution de tout un chacun, allant des opérateurs aux promoteurs de la destination, sans oublier le ministère de tutelle. Toutefois, ces efforts doivent encore être renforcés pour que le secteur touristique soit un réel pilier pour le développement économique du pays.

D’ailleurs, Joël Randriamandranto, ministre des Transports, du Tourisme et de la Météorologie, précise : « Le tourisme, en tant que secteur pourvoyeur de devises, contribue à hauteur de 7 % au produit intérieur brut. La mise en place de nouvelles infrastructures adéquates et de nouveaux produits touristiques reste une priorité pour pouvoir attirer plus de touristes dans la Grande île et augmenter les gains ». La question de la formation a également été abordée. Effectivement, les infrastructures ne serviront à rien s’il n’y a pas de main d’œuvre qualifiée.

« International tourism fair Madagascar 2019 »

En tout cas, pour pousser l’évolution du secteur touristique dans le pays, la huitième édition du salon « International Tourism fair Madagascar » a été officiellement lancée, hier, dans les locaux du ministère des Transports, du Tourisme et de la Météorologie. Pour cette année, l’évènement aura donc lieu au Centre de conférence international (CCI) à Ivato, du 13 au 16 juin prochain. « Pour cette année, nous avons décidé de changer de lieu afin d’offrir un espace plus élargi tant pour les exposants que pour les visiteurs. Le salon dispose ainsi de plus de 300 stands à la disposition des participants. L’idée est d’ouvrir nos horizons pour  donner une opportunité à tous les opérateurs d’avoir plus de visibilité », détaille Vola Raveloson, directeur exécutif de l’Office national du tourisme de Madagascar. Pour cette 8e édition, l’Indonésie sera l’invité d’honneur. Les organisateurs prévoient d’accueillir plus de 15 000 visiteurs.

Rova Randria

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Week-end de Pâques - 1 mort, plus de 80 consultations
  • Port et détention illégale d’armes - Arrestation d’une ancienne députée
  • Couple présidentiel à Antanifotsy - Une fête pascale sous le signe de la générosité et de la simplicité !
  • Toamasina - 40 kg d’héroïne saisis sur la route nationale 5
  • Décentralisation effective et suppression du Sénat - Andry Rajoelina demande l’avis du peuple
  • Ville de Toamasina - A la merci des émanations gazeuses suffocantes
  • Concours ENMG - D'autres têtes risquent de tomber
  • Nosy Be - La décision de la Justice bafouée par des autorités
  • Gestion et recensement du personnel de l'Etat - Ultimatum d'un mois pour tous les ministres
  • Algoculture - Des bénéfices souvent négligés

La Une

Editorial

  • Retour sur terre
    La petite semaine de ferveur de Pâques prend déjà fin. Après avoir été « dans les nuages », on redescend sur terre. Les choses sérieuses attendent. Malgré que les célébrations des fêtes de Pâques n’atteignent pas le degré d’exultation de celles de Noël, elles ont quand même réussi à remplir leur contrat. Eglises et temples ont été pris d’assaut et les … affaires des commerçants, tout gabarit confondu, n’en déméritent pas. Normalement, les réjouissances de Pâques devraient revêtir une importance capitale parmi les chrétiens du fait qu’elles sont les seules fêtes inscrites et recommandées par Dieu dans les Saintes Ecritures judéo-chrétiennes ou la Bible. Les seuls « Jours de réjouissances » où chrétiens et juifs (judaïsme) célèbrent ensemble, à leur manière chacun, ces « andro firavoravoana ». Par contre, les célébrations de Noël, telles qu’on assiste dans les temples et églises, sont pour la plupart de pures inventions dans l’imaginaire des hommes. La Bible n’a jamais…

A bout portant

AutoDiff