Publié dans Economie

BGFI Bank Madagascar - Nouvelle implantation à Mahazo

Publié le mardi, 05 mars 2019

Après l’inauguration de l’agence à Ambohibao, BGFI Bank Madagascar s’implante de nouveau au cœur du marché de Mahazo. La cérémonie d’ouverture s’est déroulée vendredi dernier. En effet, Mahazo est une zone commerciale et industrielle très dynamique. L’installation de BGFI Bank Madagascar dans cette localité confortera aussi bien l’essor des entreprises que celui de leurs collaborateurs repérés dans cette localité. Comme toutes les autres banques BGFI, l’agence à Mahazo met en avant la qualité de service du groupe.

« Cette agence sera semblable à toutes les autres agences, notamment dans le service client car la banque s’est engagée à être proche de ses clients. En effet, BGFI Bank mise beaucoup dans la rapidité de service. Les dossiers seront traités en un temps minimum, soit en deux semaines au maximum, sans toutefois dépasser un mois. Par ailleurs, le taux de crédit est personnalisé. Ce qui signifie que toutes les offres sont sur mesure. Ainsi, les produits s’adaptent en fonction des besoins du client. Parallèlement à cela, les personnels de la banque offrent en même temps une éducation financière à l’endroit des clients, ce qui nous différencie par rapport à d’autres banques », explique Ny Andry Andriamavo, directeur de l’agence à Mahazo.

« L’attente dure au maximum 15 minutes chez BGFI Bank », ajoute Ranjaline Fabiola, responsable marketing du groupe. BGFI Bank Madagascar veut devenir à tout prix le partenaire financier de ses clients. Cette fois, les cibles de la banque ont changé puisqu’elle s’intéresse désormais aux Petites et Moyennes Entreprises (PME) ainsi qu’aux particuliers. A titre d’information, une nouvelle agence sera bientôt inaugurée dans le quartier d’Isotry. En ce moment, la BGFI met en œuvre un plan d’expansion important avec 40 points de vente opérationnels à l’horizon de 2020.

Solange Heriniaina

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Visite du Président Rajoelina à Toamasina - L’excès de zèle du préfet fait jaser !
  • Nécrologie - Manandafy, le bouillant politicien n’est plus
  • Parc industriel à Moramanga - « Je ne reculerai pas pour l’intérêt de la Nation », dixit Andry Rajoelina
  • Troisième Arrondissement - Anyah brigue un second mandat de député
  • Jardin d’Antaninarenina - Vendu à des fantômes !
  • Gouvernement - Ntsay Christian Deux ministres obligés de démissionner
  • Crash d’un Boeing d’Ethiopian Airlines - Psychose à Madagascar
  • Ile Maurice - Visite diplomatique et économique du Président Andry Rajoelina
  • Jaovita Hortense Florette - « Sans la débrouillardise féminine, la population malagasy n’aurait pu vivre normalement »
  • Suspicions de détournement - Deux anciens ministres auditionnés au BIANCO

La Une

Editorial

  • Assainissement et non règlements de comptes !
    La traque des auteurs de magouilles continue et s’intensifie même. Les interceptions s’amplifient et ne font aucune distinction ni un « deux poids, deux mesures ». Tous les anciens dignitaires ayant commis des malversations (conseillers spéciaux, ministres, Dg ou autres, des opérateurs économiques, ...) passent à la trappe. Les mesures de rétorsion contre toutes les formes d’exaction portant atteinte aux intérêts supérieurs de la Nation sont diversement appréciées auprès de l’opinion et de certaine classe politique. Pour les « ennemis » du régime, en place, il ne s’agit ni moins ni plus que de vilains actes de règlements de comptes. Les principales cibles étant, pensent-ils, les anciens dignitaires du pays. Selon les commentaires véhiculés à travers certains quotidiens de la place et par réseaux sociaux interposés, la nouvelle équipe dirigée par Andry Rajoelina  s’acharne, sans ménagement, contre les membres influents de l’ancienne équipe au pouvoir, et cela, pour leur rendre la monnaie de la…

A bout portant

AutoDiff