Publié dans Economie

Chenille légionnaire d’automne - Un biopesticide découvert par les chercheurs malagasy

Publié le vendredi, 13 décembre 2019

Le résultat des recheches. Dans le cadre d’une lutte intégrée contre la chenille légionnaire d’automne (CLA),  une équipe pluridisciplinaire composée de chercheurs de la Direction de la Protection des Végétaux  (DPV), mais aussi du Centre national de la recherche appliquée au développement Rural  (FOFIFA) et de l’Ecole supérieure des sciences agronomiques de l’Université d’Antanarivo, a été constituée afin de mettre au point des solutions biologiques pour éradiquer cette espèce, tout en renforçant les recherches sur le sujet. Ainsi, cette équipe a réussi à isoler des souches de bactéries pour formuler un biopesticide biodégradable.

 

« Ce produit se compose notamment de cristaux de Bacillus thuringiensis qui ont des effets d’insecticides spécifiques contre la CLA. Toutefois, il a également la capacité d’améliorer la nutrition des plantes et de les protéger contre tout champignon pathogène, et ce, sans nuire à la santé des hommes et des animaux », ont exposé les techniciens en charge de ce projet, hier à Anosy lors de la présentation officielle de cette nouvelle solution de lutte contre la chenille légionnaire d’automne.

Les études pour améliorer l’efficacité de cette souche continuent encore. Cependant, d’après les experts, ce biopesticide devrait être utilisable pour la prochaine campagne agricole. Ce sera une phase de test pour ce nouveau produit. « Ce biopesticide sera aussi homologué car il s’agit d’un produit typiquement malagasy, surtout qu’aucune matière première n’est importée pour pouvoir le fabriquer. Il suffit juste d’ajouter la souche à du riz et de l’eau. Et le biopesticide est fin prêt à l’emploi », a précisé un des techniciens. « En tout cas, des mesures seront prises avec les techniciens et les chercheurs pour mettre les résultats de recherche au service du développement du secteur agricole », a ajouté Lucien Ranarivelo, ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche. Pour cela, la FAO ou l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture, apportera de près son appui technique pour la mise en place d’un système de surveillance, de riposte mais aussi de contrôle intégré de la CLA dans le pays.

Rova Randria

Fil infos

  • Mairie d’Antananarivo - Les dix ennemis de Naina Andriantsitohaina
  • Fonction publique - 23 437 agents de l’Etat dans une situation délicate
  • Rencontres multiples avec le président de la CENI - Démenti du Chef de l’Etat
  • Gestion de la Commune urbaine d'Antananarivo - La Fermeté du maire souhaitée par les Tananariviens
  • Ny Rado Rafalimanana - Le cynique mystificateur est de retour
  • Postes de haut responsable - L’Etat veut créer sa base de données
  • Rivo Rakotovao - L’hypocrisie à son summum !
  • Loi sur les violences basées sur le genre - Feu vert de la Haute Cour constitutionnelle
  • Soavimasoandro - L’Etat redonne le terrain au rugby
  • Commune urbaine d’Antananarivo - Résultats d’un audit attendus

La Une

Editorial

  • En selle !
    Les procédures d’usage de passation de service ayant été effectuées dans la journée d’hier jeudi 16 janvier, Franck Naina Andriantsitohaina, le nouveau maire élu, prend quartier à l’Hôtel de ville d’Analakely, le siège de la Mairie de la Commune urbaine d’Antananarivo (CUA). Il donne l’image réelle de quelqu’un, prêt pour un long périple d’une passionnante et noble aventure, qui monte en selle d’un « deux-roues ».  

A bout portant

AutoDiff