Publié dans Economie

Paierie générale de l’Etat - Suivi en temps réel du dossier à partir d’un logiciel

Publié le vendredi, 10 janvier 2020

La digitalisation se poursuit progressivement au sein des Institutions. Cette année, le Trésor public entame également des réformes en créant un logiciel nommé « Salohy », ce qui permet aux usagers de suivre en temps réel l’avancement de leur dossier. Pour l’instant, le Trésor public sert de la Paierie générale d’Antananarivo comme site pilote. « Cette mesure a été prise suite aux recommandations du ministre de l’Economie et des Finances dans le but d’améliorer la transparence et la gestion au niveau des Finances publiques.

Ce logiciel devra permettre aux usagers de suivre en temps réel le traitement de leur dossier. Cette nouvelle application est déjà utilisée par les ordonnateurs. Ils y trouvent entre autres les tickets de mandat et peuvent de ce fait connaître si leur dossier a déjà été traité par le Trésor public. Les ordonnateurs ne sont pas les seuls concernés par cette innovation. Tous les usagers ayant un dossier auprès du Trésor public pourront également y accéder afin de suivre chaque étape de son traitement », explique Judicaelle Saraléa, responsable en communication au sein du Trésor public. Les personnes intéressées peuvent s’inscrire dans le logiciel « Salohy » pour bénéficier de ce service.

Guichet unique

Lutte contre la corruption. Le Trésor public réduit les interactions des fonctionnaires avec les usagers en vulgarisant le guichet unique. « Tous les dossiers à traiter à la Paierie générale d’Antananarivo sont déposés au guichet unique. D’ailleurs, ce dernier est maintenant le seul habilité à être en contact direct avec les usagers, notamment pour la réception des dossiers, le dépôt de complément de dossiers, ou encore la récupération de ceux qui ont fait l’objet de rejet », a déclaré Hery Manantenasoa Micheline, directeur de la Comptabilité publique. A noter que dans le traitement des dossiers, le premier arrivé reste le premier servi.

Selon le directeur du Trésor public, Ranjalahy Ihaja, toutes ces réformes s’appliquent déjà au niveau de la Paierie générale d’Antananarivo.

Solange Heriniaina

Fil infos

  • Mairie d’Antananarivo - Les dix ennemis de Naina Andriantsitohaina
  • Fonction publique - 23 437 agents de l’Etat dans une situation délicate
  • Rencontres multiples avec le président de la CENI - Démenti du Chef de l’Etat
  • Gestion de la Commune urbaine d'Antananarivo - La Fermeté du maire souhaitée par les Tananariviens
  • Ny Rado Rafalimanana - Le cynique mystificateur est de retour
  • Postes de haut responsable - L’Etat veut créer sa base de données
  • Rivo Rakotovao - L’hypocrisie à son summum !
  • Loi sur les violences basées sur le genre - Feu vert de la Haute Cour constitutionnelle
  • Soavimasoandro - L’Etat redonne le terrain au rugby
  • Commune urbaine d’Antananarivo - Résultats d’un audit attendus

La Une

Editorial

  • En selle !
    Les procédures d’usage de passation de service ayant été effectuées dans la journée d’hier jeudi 16 janvier, Franck Naina Andriantsitohaina, le nouveau maire élu, prend quartier à l’Hôtel de ville d’Analakely, le siège de la Mairie de la Commune urbaine d’Antananarivo (CUA). Il donne l’image réelle de quelqu’un, prêt pour un long périple d’une passionnante et noble aventure, qui monte en selle d’un « deux-roues ».  

A bout portant

AutoDiff