Publié dans Economie

Vols domestiques réguliers - GS Airlines vient concurrencer Tsaradia

Publié le lundi, 13 janvier 2020

Chose promise, chose due. Le ministère des Transports, du Tourisme et de la Météorologie a annoncé durant le dernier trimestre de l’année dernière, l’arrivée d’une nouvelle compagnie aérienne sur le réseau domestique. Assistée par tous les acteurs du transport aérien, GS Airlines, la compagnie aérienne du Groupe Sipromad, a donc procédé à son inauguration officielle, hier, par un vol inaugural sur sa ligne Antananarivo-Fianarantsoa-Mananjary. « Notre groupe est présent dans le monde aérien depuis plusieurs années, notamment à travers GS Aviation en assurant des vols privés et des demandes d’évacuation sanitaire.

Le lancement de GS Airlines et l’ouverture de cette ligne viennent surtout répondre à la demande des opérateurs économiques dans les Régions de Haute-Matsiatra et de Vatovavy-Fitovinany. Ces deux Régions ont en effet une grande potentialité touristique. Nous voulons également développer une complémentarité et une concurrence saine dans le transport aérien, plus particulièrement le réseau domestique », a soutenu Tiana Rasamimanana, directeur de cabinet du Groupe Sipromad, lors de cette inauguration à l’aéroport international d’Ivato. 

GS Airlines vient ainsi concurrencer Tsaradia afin d’assurer l’éclatement du trafic international vers les destinations nationales et augmenter le trafic sur le réseau domestique. La compagnie a notamment obtenu son Certificat de transport aérien (CTA), vendredi dernier, ce qui lui permettra d’opérer des vols domestiques réguliers. La liaison Antananarivo-Fianarantsoa-Mananjary a notamment été suspendue depuis 2007 pour des raisons financières. Néanmoins, les infrastructures aéroportuaires ont toujours été entretenues par l’ADEMA (Aéroports de Madagascar). 237 millions d’ariary ont ainsi été engagés dans des travaux pour la remise aux normes des aéroports.

Baisse des tarifs

Ainsi, GS Airlines va seulement débuter avec la ligne Antananarivo-Fianarantsoa-Mananjary, assurée par deux appareils dont un Beechcraft pouvant transportant près de huit passagers et un autre appareil avec une capacité de cinq voyageurs. Cependant, ses déssertes devront s’étendre au fil des mois à venir. « Notre équipe est actuellement en train de régler les détails de notre business plan pour permettre l’extension de nos lignes ainsi que l’achat des appareils en conséquence. En tout cas, nous devrons acquérir un troisième appareil d’ici le mois de juin prochain », rajoute Tiana Rasamimanana. « En tout cas, l’Aviation civile de Madagascar (ACM) encourage le développement des compagnies régulières pour assurer la connectivité du pays. En plus, la venue d’une compagnie aérienne contribuera sans aucun doute à la réduction de coût du transport aérien, ainsi que l’effectivité d’une concurrence saine et une bonne qualité des services. Avec une baisse des tarifs, la demande sera plus stimulée et la destination Madagascar sera d’autant plus attirante », a défendu Tovo Ramaholimihaso Rabemanantsoa, directeur général de l’ACM.  

Pour assurer un service de qualité et satisfaire les besoins et attentes des clients, GS Airlines s’est ainsi entouré de professionnels de l’aviation malagasy mais aussi africains. Les vols à destination de Fianarantsoa seront ainsi opérés hebdomadairement, à savoir tous les lundis à 9h 25.

Rova Randria

Les prix proposés par GS Airlines :

- Antananarivo-Fianarantsoa : 470 000 ariary

- Fianarantsoa-Mananjary : 270 000 ariary

- Mananjary-Antananarivo : 340 000 ariary

Les 50 premiers passagers bénéficieront d’une remise exceptionnelle de 15 %.

Fil infos

  • Mairie d’Antananarivo - Les dix ennemis de Naina Andriantsitohaina
  • Fonction publique - 23 437 agents de l’Etat dans une situation délicate
  • Rencontres multiples avec le président de la CENI - Démenti du Chef de l’Etat
  • Gestion de la Commune urbaine d'Antananarivo - La Fermeté du maire souhaitée par les Tananariviens
  • Ny Rado Rafalimanana - Le cynique mystificateur est de retour
  • Postes de haut responsable - L’Etat veut créer sa base de données
  • Rivo Rakotovao - L’hypocrisie à son summum !
  • Loi sur les violences basées sur le genre - Feu vert de la Haute Cour constitutionnelle
  • Soavimasoandro - L’Etat redonne le terrain au rugby
  • Commune urbaine d’Antananarivo - Résultats d’un audit attendus

La Une

Editorial

  • En selle !
    Les procédures d’usage de passation de service ayant été effectuées dans la journée d’hier jeudi 16 janvier, Franck Naina Andriantsitohaina, le nouveau maire élu, prend quartier à l’Hôtel de ville d’Analakely, le siège de la Mairie de la Commune urbaine d’Antananarivo (CUA). Il donne l’image réelle de quelqu’un, prêt pour un long périple d’une passionnante et noble aventure, qui monte en selle d’un « deux-roues ».  

A bout portant

AutoDiff