Editorial

Quid des « rendez-vous » ?

Publié le dimanche, 28 mai 2017
Le Chef de l’Etat se donne, tous les week-ends, rendez-vous avec les concitoyens au cours desquels on débattait tous les sujets, sensibles ou non, qui touchaient la vie nationale, et cela, en toute liberté, sinon, sans… tabou. L’initiative mérite une remarque particulière dans la mesure où elle pourrait décanter le contexte délétère qui prévaut en ce moment. La conjoncture sociale et politique, particulièrement lourde et nébuleuse, empoisonne l’atmosphère et ne peut que déboucher vers l’éclatement, un jour ou l’autre. Ainsi, la démarche pourrait, à terme, revêtir un aspect positif et rendrait service à chacun. Il y a tellement d’objets qui secouent…

Alerte rouge II

Publié le vendredi, 26 mai 2017
Tous les indicateurs affichés sur le tableau de bord national voient rouge. Les conditions de vie de chacun, la situation sécuritaire, la morale de la troupe, la gouvernance, la chose démocratique et l’Etat de droit végètent dans l’indifférence totale et atteignent la phase critique de la ligne rouge. En réalité, le phénomène n’est pas nouveau, il ne fait que s’amplifier et se compliquer. D’où, l’alerte rouge en phase II. Péril en la demeure ! 

Autour du pot

Publié le jeudi, 25 mai 2017
Tels des enfants qui jouent « à la ronde », les dirigeants de ce pays au sein duquel le Bon Dieu nous a choisis de vivre, tournent et tournent toujours autour du pot. Tellement ils tournent trop que certains d’entre eux, entre autres, les deux « les plus âgés », les plus grands, ont le vertige qu’ils ne savent plus quoi faire. Ils donnent l’impression d’entrer en transe et font des délires. A terme, le jeu tourne au… ridicule !

Offusquée

Publié le mardi, 23 mai 2017
L’Eglise catholique et apostolique romaine de Madagascar (Ecar) fustige. Scandalisée par une situation apocalyptique tendant à se dramatiser et à s’éterniser, l’Ecar ne pouvait plus rester indifférente, les bras croisés, les yeux fermés et se taire. Tellement, la décadence avance à grands pas que les évêques réunis en Conférence nationale (Cem) dénoncent, sans appel, les dégâts et pointent du doigt la responsabilité de tous : acteurs de la vie sociale, politique et économique du pays dont en particulier celle des tenants du régime. L’heure est grave. Place aux solutions fondamentales !

Banco !

Publié le lundi, 22 mai 2017
Les parlementaires, en particulier les députés, réussirent leurs paris. Le Gouvernement approuva deux décrets modifiant les avantages des députés et les sénateurs, d’une part et accordant à leur disposition 5 assistants parlementaires (permanents), de l’autre. La vie est belle à Tsimbazaza et à Anosikely ! Selon la version d’Antaninarenina, au ministère des Finances et du Budget (Mfb), les caisses de l’Etat le permettent en ce moment. Ainsi, l’Exécutif accéda aux « désidératas » de nos valeureux élus.

Précipitation

Publié le dimanche, 21 mai 2017
Le ministère de l’Education nationale (Men) fait savoir que le changement qu’il entend apporter au sein de ce secteur débutera dès l’année scolaire prochaine 2017-2018. Il touchera, d’abord, le calendrier scolaire. Le changement total entrera en vigueur, entièrement et à plein régime, en 2020. Du coup, les parents paniquent en raison de ce brusque chamboulement. Les observateurs avertis redoutent la confusion entre vitesse et précipitation dans la démarche des techniciens du Men. 

Fil infos

  • Tournée IEM dans la SAVA - Andry Rajoelina répond à ses détracteurs
  • Manifestation des enseignants - Le Premier ministre voit des dessous politiques
  • Présidentielle et législatives - Le HVM en ordre dispersé
  • Mouvement « Fanarenana ifotony » - Des réunions douteuses dans les Fokontany
  • Maître Willy - Razafinjatovo alias Olala « Le HVM veut me faire taire »
  • Election présidentielle - Les appels à la candidature d’Andry Rajoelina se multiplient
  • Journée internationale - Nelson Mandela L’amnésie du président Hery Rajaonarimampianina
  • Revendications syndicales - Christian Ntsay interpelle ses ministres
  • Soupçons de corruption à Tsimbazaza - 7 députés encourent une arrestation
  • Période électorale - Vers un verrouillage à double tour de la RNM et TVM

Editorial

  • Quel message !
    100 ans ! S’il était encore resté vivant, parmi les siens, Madiba aurait 100 ans mercredi dernier. En effet, Nelson Rolihlahla Mandela, de son vrai nom, est né le 18 juillet 1918 à Mvezo, dans la province de Cap et mort à l’âge de 95 ans, le 5 décembre 2013 à Johannesburg, Afrique du Sud.Faisant partie d’une rare élite noire dans une République sud-africaine (RSA) ségrégationniste, dirigée d’une main de fer par les Blancs, Nelson Mandela, avocat de son état, s’engagea dès son jeune âge dans la lutte contre toutes formes d’injustice, d’inégalité et de non-respect des droits humains. Il fonçait tout droit dans la bataille, parfois armée, contre la politique de ségrégation raciale appliquée par les tenants du pouvoir.

A bout portant

AutoDiff