Editorial

Fausse route

Publié le mercredi, 23 août 2017
Le régime fait fausse route. Il fonce dans une direction qui ne mène nulle part ailleurs, tout au plus, au fond de l’abîme où règnent désolation et tourmente. Une impasse qui inquiètent plus d’un. Les déblocages des fonds alloués par les Institutions de Bretton Woods, en particulier, et les partenaires techniques et financiers (Ptf), en général, tardent à venir. Sur place, la situation se corse. Des voix s’élèvent. Les échéances électorales approchent.

Jubilé de l’hypocrisie !

Publié le mardi, 22 août 2017
L’hypocrisie, dans sa dimension naturelle et sauvage, atteint le stade extrême à Antsiranana. A l’occasion du jubilé du 200e anniversaire de l’arrivée des missionnaires de la « London Missionary Society » (Lms) à Madagascar et du 50e anniversaire de l’Eglise de Jésus-Christ de Madagascar (Fjkm), Hery Rajaonarimampianina et Marc Ravalomanana se serrèrent la main, en public, sur la tribune officielle. Le premier étant le Chef de l’Etat, venu honorer de sa présence la cérémonie solennelle marquant le lancement du jubilé, tandis que le second, président du comité d’organisation dudit jubilé et ancien Chef d’Etat. Comme par hasard, ils sont tous deux issus…

A plaindre !

Publié le lundi, 21 août 2017
A plaindre. Tel est le sort réservé à ces médias appelés à exécuter une « mission impossible ». Défendre l'indéfendable, cirer la boueuse et sauver l'irrécupérable (l'« inavotrable »), autant d'engagements dont la réalisation exige des dons ou talents surnaturels, voire des exercices acrobatiques que les exécutants seraient en passe de rater. Tellement, la prestation voulue demande des efforts inhumains et des compétences savantes, hautement qualifiées, que les prestataires risqueraient de ne pas pouvoir réaliser. Il n'est pas question, ici, de sous-estimer le savoir-faire journalistique de certains confrères dont l'expertise en la matière ne souffre d'aucune insuffisance ni d'avoir la…

Espace conquis

Publié le vendredi, 18 août 2017
L’échéance de 2018 approche, les grandes formations politiques, dignes de l’être, enclenchent la vitesse supérieure et entament directement ou indirectement les opérations de marquage au sol. Tout comme le géomètre-expert, on s’active au travail de « bornage ». Il faut bien tamponner le cachet du parti sur terrain. L’essentiel consiste, bien entendu, à occuper l’espace et d’y installer un piquet signalant : « propriété privée ». Il s’agit, à l’échelle nationale, d’une entreprise politique d’envergure exigeant des travaux de fourmis.

Faute lourde

Publié le jeudi, 17 août 2017
Du jamais vu ! Pas d’ambassadeurs, du moins, dans les grandes et traditionnelles chancelleries occidentales. Des postes hautement stratégiques, notamment dans le domaine économique, pour le pays. Un contexte malheureusement inédit que les tenants du régime ne parviennent pas à surpasser ou à contourner.Les postes de chefs de mission diplomatique (Cmd), du rang d’ambassadeurs ministres plénipotentiaires dans nos ambassades, restent vacants. En dépit de multiples tentatives et en trois ans et demi de « règne », les titulaires du pouvoir n’ont pas réussi à nommer leurs représentants de haut niveau à Paris ou à Berlin ou ailleurs, et ce, malgré les différentes interpellations…

Vingt-six ans après !

Publié le mercredi, 16 août 2017
« Où en est-on ? » Une légitime question que se posent les historiens, observateurs et même les simples citoyens du pays ayant vécu l’évènement. Effectivement, vingt-six ans après la tuerie d’Iavoloha, où en sommes-nous exactement ?Bref rappel. Le 10 août 1991, les leaders du mouvement populaire, entre autres le Professeur Zafy Albert, le pasteur Richard Andriamanjato et le Général Rakotoarison dit « Voay Be », organisèrent une grande marche vers Iavoloha pour demander ou exiger du locataire dudit lieu, l’Amiral Didier Ratsiraka de « libérer » le peuple. Ce fut la « grande marche de la liberté » (« Diaben’ny fahafahana »). Une foule géante se dirigeait, à pied, vers le…

Fil infos

  • Impostures et mensonges de Ny Rado R. - Des victimes prêtes à la confrontation
  • Investiture du Président Andry Rajoelina - Des invités de marque attendus
  • PM d'Andry Rajoelina - Les députés d'accord sur un nom
  • Election de Andry Rajoelina - Des félicitations à l'allure de demande de pardon !
  • Futur Gouvernement - De nouvelles têtes en perspective !
  • Ny Rado Rafalimanana - Un vantard de première catégorie !
  • Assainissement au niveau de la Justice - Des magistrats sanctionnés
  • Investiture du 19 janvier - Qui succédera à Ralitera Etienne ?
  • Cérémonie d’investiture laïque à Mahamasina - Le président de la HCC persiste et signe
  • République de Madagascar - « Zandry kely » élu, 7è Président

Editorial

  • Laïcité !
    « Pas de bible, pas de culte ! » Une déclaration choc de Jean Eric Rakotoarisoa, président de la Haute Cour constitutionnelle (HCC), autour de la cérémonie d'investiture du samedi 19 janvier à Mahamasina qui créa des vagues auprès de l'opinion. Et pour répondre à ses « détracteurs », le professeur de Droit constitutionnel persiste et signe à ceux ou celles qui veulent l'entendre qu'il s'agit d'une cérémonie républicaine. Pour une fois, le principe de la laïcité de l'Etat, nettement mis en valeur dans cette nouvelle disposition, est respecté. En fait, le président de la HCC n'a fait que remettre les pendules à l'heure !

A bout portant

AutoDiff