Editorial

La rage de …

Publié le mercredi, 15 novembre 2017
Médicalement parlant, la rage est une maladie infectieuse virale transmise à l’homme par la morsure de certains animaux caractérisée par une méningo-encéphalite et qui est mortelle sans traitement. Grâce aux progrès de la science et de la médecine, il existe un vaccin contre la rage tandis que pour le cas de la peste, il n’y en a pas encore.

Un pacte de trop ?

Publié le mardi, 14 novembre 2017
La Commission électorale nationale indépendante (Ceni), soucieuse de la délicatesse de ses  responsabilités, concocte un pacte qu’elle entend proposer, très prochainement, aux potentiels acteurs politiques du pays. Des signes précurseurs qui trompent rarement présagent d’éventuels éclatements de troubles  postélectoraux. Observateurs de la vie politique et états-majors des partis partagent les mêmes soucis et appréhensions sur le risque réel de fraudes massives en 2018. Le régime, pris de panique sur la  médiocrité de la cote de popularité et le handicap de son « poulain », son « cheval de bataille », à affronter les ténors des candidats en lice, craint sérieusement de ne pas pouvoir…

Logique et normal ?

Publié le lundi, 13 novembre 2017
LLes ténors du Hvm sentirent la nécessité absolue de rendre public la raison politique qui les avait poussés à écarter le président, ou plutôt l'ex-président du Sénat Honoré Rakotomanana. Il leur a fallu, à la date du 8 novembre 2017, d'un encart sur une page entière de publication dans certains quotidiens proches du pouvoir ou d'autres qui ne sont pas trop « méchants » vis-à-vis d'Iavoloha.

L’invincible !

Publié le dimanche, 12 novembre 2017
Le professeur agrégé en médecine, Mamy  Lalatiana Andriamanarivo, ministre de la Santé publique, confirme sans ambages que l’épidémie de la peste est désormais sous contrôle. En dépit de la probable persistance de certains cas isolés, incontrôlables, le fléau ne représente plus aucun danger pour le pays. Les efforts déployés ont porté leurs fruits. Et cela, grâce à la solidarité de la Communauté internationale, notamment les pays amis et les Organismes non gouvernementaux et surtout le système des Nations unies, en particulier l’Oms et l’Unicef qui ont largement contribué à contenir l’épidémie. Une  louable mobilisation que Madagascar apprécie dans sa juste…

L'« or blanc »

Publié le vendredi, 10 novembre 2017
L'or, élément chimique Au et de numéro atomique 79, est l'un des métaux les plus appréciés et les plus recherchés du monde depuis des siècles et des siècles. Dans l'antiquité comme de nos jours, le métal jaune caracole au premier rang des signes de richesse ou de la puissance sociale. Avoir de l'or, chez soi, place le propriétaire dans l'orbite des cossus.

L’ironie du sort !

Publié le jeudi, 09 novembre 2017
L’Organisation mondiale du tourisme (Omt)  qui s’est réunie à Londres, au World Travel Market, décide de mettre fin à l’embargo de Madagascar. Il a fallu deux bonnes heures de débat, en présence du ministre malagasy du Tourisme et ses homologues voisins de la Grande île, avant d’aboutir à la conviction que l’épidémie de la peste ne représente plus un danger. Dans les faits, les responsables étatiques (santé et tourisme) des Seychelles, l’île Maurice et le Kenya, ont donné le feu vert pour la réouverture du trafic aérien sur Madagascar. Le secrétaire général de l’Omt, Taleb Rifai, n’a pas manqué de…

Fil infos

  • Aviation - Air Austral, principale fossoyeuse d'Air Madagascar
  • Chaînes publiques nationales - Acquisition de nouveaux matériels
  • Emigration à Dubaï - 9 et 7 ans d'emprisonnement pour des frère et sœur
  • Désengorgement des prisons - Début des audiences foraines à partir du 21 octobre
  • Projet Tanamasoandro - Des mercenaires sabotent
  • Tanamasoandro - Des députés défendent le projet
  • Agression meurtrière par « Za gasy » - Soupçons de subornation de témoin et de corruption
  • « Anti-Tana Masoandro » - Condamner la Capitale à être une commune semi-rurale ?
  • Fuite de sujets du baccalauréat 2019 - 19 personnes incarcérées dans tout Madagascar
  • Assemblée nationale - Vers la libération des deux députés incarcérés

La Une

Editorial

  • IEM prime
    Ambohitrimanjaka déferle des vagues ! Des mouvements de contestation ou des éléments téléguidés perturbent. Le démarrage du grand Projet de la construction de la nouvelle ville « Tana Masoandro » dérange quelque part. On dénonce, dit-on, les remblais surtout ceux qui touchent les rizicultures. Mais, qu'on se le dise ! A priori, leur souci semble tenir debout dans la mesure où il s'agit de « toucher » à leur raison de vivre et peut-être aux intérêts des environs immédiats. Mais de là à refuser « jusqu'au bout » la concrétisation d'un Projet qui servira aux intérêts de la grande majorité, le comportement fait réfléchir.

A bout portant

AutoDiff