Editorial

Date mythique

Publié le jeudi, 12 octobre 2017
Eliane Bezaza, le Secrétaire National du Parti Social Démocrate (PSD), appelle à l'éveil de la conscience nationale pour un devoir de mémoire. A quelques heures de la date mythique du 14 Octobre, elle invite chacun, en particulier le pouvoir en place, à honorer le souvenir de celui qui a été l'outil pour l'autodétermination du peuple malagasy : Philibert Tsiranana. En effet, 14 Octobre fut la période charnière conduisant le pays vers l'indépendance en 1960.

Loufoquerie !

Publié le mercredi, 11 octobre 2017
Régime insensé ! Quelqu'un est dit d'insensé quand il montre une inaptitude apparente à distinguer le comportement convenable vis-à-vis des prochains ou dans la société. Le cas se complique du moment que des symptômes apparaissent chez un responsable. L'Etat-Hvm perd la raison. Les tenants du régime, au sommet de l'Etat, sont malades de leur pouvoir. Les deux têtes de l'Exécutif entourés de leurs lieutenants font état de signes d'incohérence et d'ineptie, toutes deux flagrantes. 

L’incertitude

Publié le mardi, 10 octobre 2017
De quoi demain sera-t-il fait ? Où va-t-on ? Dans le doute, les citoyens et les observateurs, très inquiets, s’interrogent sur l’avenir du pays. De légitimes questions qui taraudent les esprits. Face à un régime dont la substantifique moelle n’a rien produit de concret pour l’épanouissement de l’homme et de tout l’homme, on est en droit de se faire des questionnements relatifs au devenir du pays. En physique, les scientifiques évoquent le cas d’incertitude absolue ou relative quand, dans la mesure d’une grandeur, ils établissent une erreur absolue ou relative. En l’état actuel des choses, rien ne permet  d’établir, de façon absolue,…

Même « combat » !

Publié le lundi, 09 octobre 2017
Yoweri Kaguta Museveni et Hery Martial Rajaonarimampianina auraient-il le même souci ? Ouganda (anglophone) et Madagascar (francophone), deux pays d’Afrique orientale, le premier sur l’Equateur, près du lac Victoria, et le second situé dans l’océan Indien iraient connaître le même sort.

La déchéance

Publié le dimanche, 08 octobre 2017
Impensable. Face à la recrudescence de l’épidémie de la peste, le Président de la République, père de la Nation et symbole de l’unité du pays, se terre dans un silence inouï voire troublant. Comme si de rien n’était, Hery Rajaonarimampianina ne croit pas à la nécessité de rendre visite auprès des « siens » dans la tourmente ni, au moins, piper un mot de réconfort  à l’endroit de ses « enfants », dans le malheur.  Un geste glacial indigne d’un Chef d’Etat, supposé avoir de la sensibilité et du cœur pour son peuple en difficulté.

Quid de responsabilité !

Publié le vendredi, 06 octobre 2017
Personne n'est responsable ! La peste pulmonaire urbaine attaque de plein fouet la Capitale de Madagascar et ses environs immédiats tandis que celle bubonique sévit dans certaines localités de l'Ile (Toamasina, Mahajanga, Ambatondrazaka,…). Le bilan des décès ne cesse de grimper, de même, le nombre des cas atteints ou suspects. A l'heure où l'on est, il semble difficile de se hasarder à donner des chiffres exacts, du fait que la situation évolue très rapidement. En tout cas, écoles et universités restent fermées, et ce, jusqu'à la semaine prochaine.

Fil infos

  • Naina Andriantsitohaina - Un mois passé à écouter les doléances des Tananariviens
  • Projet Tana-Masoandro - Tout a été fait dans les règles
  • PDG de JK Group et Sourcin Voyage - Jo Willy recherché pour abus de confiance et escroquerie
  • Echauffourées à Ambohitrimanjaka - Le gendarme blessé toujours entre la vie et la mort
  • Course à la Mairie d’Antananarivo - Ravalomanana infantilise le candidat du TIM
  • Andry Rajoelina à Antsirabe - Le Vakinankaratra se dote d’une université « manara – penitra »
  • Aviation - Air Austral, principale fossoyeuse d'Air Madagascar
  • Chaînes publiques nationales - Acquisition de nouveaux matériels
  • Emigration à Dubaï - 9 et 7 ans d'emprisonnement pour des frère et sœur
  • Désengorgement des prisons - Début des audiences foraines à partir du 21 octobre

La Une

Editorial

  • Chance exceptionnelle !
    La session exceptionnelle du Bac (général) débute ce jour mercredi et ce jusqu’au vendredi 25 octobre 2019. Un évènement inédit à Madagasikara depuis la chute de l’Amiral rouge en 199I. Suite à une vague de fuite de sujets des examens du Bac option « général », le Président  Rajoelina Andry Nirina décida d’organiser une session exceptionnelle sur toute l’étendue du territoire national, uniquement pour le Bac (général) et destinée seulement pour les recalés de la session normale. Pour cause, les fuites constatées dans plusieurs Centres d’écrit du pays durant les  sessions du 30 septembre au 4 octobre 2019 causèrent d’importantes perturbations qui, évidemment, provoquaient de graves préjudices  au bon déroulement des examens et portant atteinte à la sérénité des candidats.  C’est une décision juste et légitime de la part d’un dirigeant sensible au souci de son peuple et ce pour corriger les erreurs de certains « ennemis de la Nation ». Un acte délibéré…

A bout portant

AutoDiff