Notice: Undefined property: stdClass::$numOfComments in /var/www/clients/client5/web10/web/components/com_k2/views/item/view.html.php on line 264
Publié dans Editorial

Potentiellement nuisibles

Publié le jeudi, 01 novembre 2018

A l’approche de la date fatidique du 7 novembre, nous en tant que citoyens responsables, nous tenons à attirer l’attention des compatriotes sur les dangers qui guettent le pays. « Vigiles », nous montons sans relâche la garde et n’hésitons pas à dénoncer toute forme de velléité risquant à mettre en péril les intérêts supérieurs de la Nation. A quelques jours de cette échéance cruciale, il faut donc éveiller au maximum la conscience patriotique de chacun.
Madagascar va négocier un tournant décisif et s’apprête à se frayer une nouvelle voie apte à le conduire vers le changement... radical. Il n’est plus question dans l’ordre du jour des Malagasy de revenir à l’ancien régime-HVM.

Les anciens dirigeants qui ont contribué à la ruine du pays ne méritent plus de re-monter à la barre. Malheureusement, en tenant compte de la manigance qui se trame  quelque part, en ce moment, le sinistre scénario  risque fort de se reproduire. Ainsi, il y a péril en la demeure ! Spécialistes invétérés de la tromperie, les deux vrais-faux ennemis politiques font semblant de se comporter, publiquement, en adversaires politiques. Au fond, il n’en est rien ! Ils nous avaient donné l’impression de se « chamailler ». En fait, il ne s’agit que d’une pure scène de théâtre ! La mise en résidence surveillée de l’ancien exilé de l’Afrique du Sud dans le camp d’Antsiranana après son retour rocambolesque au pays ne relevait que d’une farce de bas étage ! En réalité, Ravalo et Rajao entretiennent des relations discrètes continues. Face à ce scrutin du 7 novembre où ils n’ont aucune chance d’aboutir devant celle de Zandry kely, ils ont mis au point une stratégie maléfique pour barrer la route au super favori, le candidat n° 13, et ce, afin de pouvoir s’emparer ensemble et tout doucement les rênes de l’Etat. Au premier rang de cette manœuvre satanique se trouve les tentatives de perturber le processus électoral. En effet, sur recommandation de la HCC, le Gouvernement de consensus décréta une élection anticipée prévue pour le 7 novembre. Une seule et unique voie pour départager les acteurs  politiques de la Grande île dans ce cafouillage malsain. Mais il appert que ce scrutin ...anticipé ne va pas dans l’intérêt des deux larrons. Par conséquent, tous les artifices ont été mis en œuvre pour le faire échouer. Aussi, faut-il créer des troubles et balancer le pays dans le chaos. A terme, la tenue d’une élection verrait sa concrétisation dans l’incertitude. Les dirigeants en place seraient obligés de reporter le scrutin ! Au cas où la date du 7 novembre se maintient, d’ailleurs il n’y a aucune autre alternative à cela, les deux « ex » ont déjà prévu un plan « B ». S’il y a un deuxième tour, ils affronteraient ensemble, pour un « tambabe », contre le n° 13 qui, jusque-là, mène la... danse. C’est ici que le bât blesse ! Car, si par mégarde cette alliance contre-nature et maléfique parviendrait à réussir son maudit pari, ce serait un véritable un coup dur pour tout le pays. Attention au danger public ! Le retour au pouvoir de Rajao assisté par Ravalo serait le pire des cas de figure à ne jamais envisager. Ils sont, tous deux, potentiellement nuisibles pour la Nation.
 Ndrianaivo

Fil infos

  • Emergence de Madagascar - Une majorité présidentielle s'avère indispensable à l'Assemblée nationale
  • Acquisition illicite de terrains - Un vice-président du Sénat soupçonné de détournement de biens publics
  • Violence basée sur le genre - Mialy Rajoelina prête à organiser une conférence internationale à Madagascar
  • Gestion de la Capitale - L'immobilisme de Lalao Ravalomanana agace
  • Président de la République  à Antsiranana - « Les travaux du « velirano » commenceront dans un mois »
  • Braquage chez Accès Banque - Coup de filet sur les présumés auteurs principaux
  • Industrie sucrière de Brickaville - Andry Rajoelina siffle la fin des conflits
  • « Fihariana » - Trois projets financés 
  • Immigration clandestine - Une dizaine d’Africains débusqués dans la forêt du Nord
  • Projet « Fihariana » - Un self-made-man, Andry Rajoelina se soucie des jeunes

La Une

Editorial

  • Par amour !
    « Et l'amour en est le plus grand ! » Tel est le thème-phare cher au TGV/MAPAR. Une « profession de foi » que Rajoelina Andry Nirina porte en lui dans la profondeur de son cœur et de son âme, et cela, depuis sa tendre enfance et qu'il aime témoigner à tout vent, n'importe où et n'importe quand. A Ambilobe ou à Amboasary Atsimo ou à Toamasina ou à Antsiranana ou même à … Paris, Zandry Kely ne cesse de partager à quiconque qui veut l'entendre son amour pour sa patrie, pour ses compatriotes surtout ceux dans la tourmente. Une conviction voire un credo que le leader de la Révolution Orange, Rajoelina Andry, devenu Président de la République de Madagascar entend « prêcher » haut et fort. Le livre « Par Amour de la Patrie », à l'allure d'une autobiographie, qu'il publiait chez « Les guetteurs du Vent » à…

A bout portant

AutoDiff