Notice: Undefined property: stdClass::$numOfComments in /var/www/clients/client5/web10/web/components/com_k2/views/item/view.html.php on line 264
Publié dans Editorial

Les bienfaits du silence

Publié le jeudi, 08 novembre 2018

Le silence est d’or ! Un dicton célèbre valable dans plusieurs cadres culturels de divers pays. A Madagascar, la sagesse des Anciens (Ntaolo) épouse dans sa totalité cet adage en disant « Zay mangina volamena ! », « Tsy resy tsy akory ny olo-mangina ! », littéralement : « Celui qui se tait n’est jamais battu ! » Autant de « Ohabolana » qui montrent à quel point la mentalité malagasy corrobore la vertu du silence tout en se tablant sur ses bienfaits.
A l’allure où arrivent ponctuellement les résultats à travers le pays, une tendance générale se dessine déjà. La couleur Orange domine partout. Elle mène le score à l’échelle nationale. D’aucuns se posent-ils la question « d’où vient-il ce succès ? » Inutile de recourir au service d’experts, en matière de sociologie ou de la politologie, pour décrypter  la chose. En fait, au moins trois axes principaux  expliquent la percée du candidat n° 13.

D’abord, la personnalité elle-même. Andry Nirina Rajoelina (ANR) se range dans la catégorie d’homme qui fonce dans tout ce qu’il entreprend. Une fois la décision prise, il croit dur comme l’acier la pertinence de son choix. ANR ne donne pas de place à un  quelconque doute dans l’exécution de sa décision. Il ne se laisse pas, non plus, influencer ni perturber ni par les « qu’en dira-t-on » ni par les blocages en cours de route. Ce ne sont pas les bâtons dans les roues qui l’empêcheraient d’avancer. Ténacité et patience, tels sont les maitres-mots de sa conception de la vie. Il est normal que l’homme, ANR, soit  couronné de succès. Ensuite, il ne faut pas oublier qu’ANR avait  déjà occupé un poste de premier plan dans le pays. Quelles que soient les difficultés rencontrées durant la Transition, il parvenait tant bien que mal à les  surmonter. Les réalisations concrètes, en dépit de l’absence d’aide de l’extérieur, à cette époque de crise lui donnèrent l’opportunité de remporter la victoire, un jour. Sans aucun complexe, les expériences acquises lui offrent une certaine sérénité dans le combat qu’il mène et lui ouvrent la voie à la réussite.Enfin qui n’est pas des moindres, le silence.Imprégné de la sagesse des Anciens sur le silence, ANR s’était tu. En dépit des provocations de tout genre, malgré la situation critique que traversait le pays durant tout le mandat de Rajao et le cri d’alarme et la tourmente de la population qui demande désespérément secours, Andry s’était forcé de garder le silence. Il se retirait, même, de la scène politique nationale. Ce fut un exercice moral et intellectuel très dur pour lui mais il se disciplinait et se taisait.Le fait de se  sentir impuissant sinon « indifférent » devant le  calvaire que vit la population lui coupe la gorge. Mais, il avait décidé de ne pas intervenir et laissait libre aux dirigeants, en place, le soin de prendre leurs responsabilités. Seulement voilà, ils ont raté à leur  « devoir » et le pays coule. En dépit de son âge, ANR maitrise bien l’art du silence. Une maturité politique que bon nombre de politiciens malagasy en fait défaut. Et les Malagasy, dans la profondeur de leur âme,  l’apprécient bien. ANR est en train de récolter les bienfaits du silence.
  Ndrianaivo

Fil infos

  • Emergence de Madagascar - Une majorité présidentielle s'avère indispensable à l'Assemblée nationale
  • Acquisition illicite de terrains - Un vice-président du Sénat soupçonné de détournement de biens publics
  • Violence basée sur le genre - Mialy Rajoelina prête à organiser une conférence internationale à Madagascar
  • Gestion de la Capitale - L'immobilisme de Lalao Ravalomanana agace
  • Président de la République  à Antsiranana - « Les travaux du « velirano » commenceront dans un mois »
  • Braquage chez Accès Banque - Coup de filet sur les présumés auteurs principaux
  • Industrie sucrière de Brickaville - Andry Rajoelina siffle la fin des conflits
  • « Fihariana » - Trois projets financés 
  • Immigration clandestine - Une dizaine d’Africains débusqués dans la forêt du Nord
  • Projet « Fihariana » - Un self-made-man, Andry Rajoelina se soucie des jeunes

La Une

Editorial

  • Par amour !
    « Et l'amour en est le plus grand ! » Tel est le thème-phare cher au TGV/MAPAR. Une « profession de foi » que Rajoelina Andry Nirina porte en lui dans la profondeur de son cœur et de son âme, et cela, depuis sa tendre enfance et qu'il aime témoigner à tout vent, n'importe où et n'importe quand. A Ambilobe ou à Amboasary Atsimo ou à Toamasina ou à Antsiranana ou même à … Paris, Zandry Kely ne cesse de partager à quiconque qui veut l'entendre son amour pour sa patrie, pour ses compatriotes surtout ceux dans la tourmente. Une conviction voire un credo que le leader de la Révolution Orange, Rajoelina Andry, devenu Président de la République de Madagascar entend « prêcher » haut et fort. Le livre « Par Amour de la Patrie », à l'allure d'une autobiographie, qu'il publiait chez « Les guetteurs du Vent » à…

A bout portant

AutoDiff