Notice: Undefined property: stdClass::$numOfComments in /var/www/clients/client5/web10/web/components/com_k2/views/item/view.html.php on line 264
Publié dans Editorial

Ambohidahy dispose !

Publié le jeudi, 27 décembre 2018

« L'homme propose, Dieu dispose ! » Dans le cas de l'espèce qui nous concerne et qui nous retient le souffle, Alarobia propose mais Ambohidahy dispose ! Comme il fallait s'y attendre, l'équipe du Maitre Hery Rakotomanana, fidèle à son rendez-vous rendit le compte de son travail ce jeudi 27 décembre 2018. En dépit des pressions et des menaces, la CENI remplit son contrat. Andry Nirina Rajoelina, 55,56 %  et Marc Ravalomanana, 44,44 %. Tel est  donc le verdict … provisoire rendu par Alarobia. Maintenant, la balle est dans le camp d'Ambohidahy.

Provisoirement, crédité d'un pourcentage confortable,  Andry Nirina Rajoelina remporte la victoire. Néanmoins, la décision finale ou définitive appartient à la HCC.

Les expériences du passé, ne serait-ce que lors du premier tour, nous montrèrent clairement qu'il n'y aurait pas de grosse surprise. L'équipe du professeur Jean Eric Rakotoarisoa ne contredirait pas l'avis du Maitre Hery Rakotomanana et consorts. La HCC validera, quelque nuance près,  les résultats officiels provisoires publiés par la CENI. Devrait-on le noter que les chiffres finals annoncés par Alarobia sont le fruit de dur labeur consenti par les Commissaires nationaux et leurs démembrements dans toute l'île. Toutes les précautions ont été prises. Rien n'a été laissé au hasard !

Fortement critiquée lors du premier tour, la CENI montra cette fois-ci un notable professionnalisme. Les deux candidats, en lice ainsi que leurs représentants ont été invités sinon priés de vérifier sur place. Hery Rakotomanana et son état-major laissèrent libre cours les confrontations des P.V. ou autres dossiers aux techniciens ou experts dépêchés par les deux finalistes. En fait, toutes les mesures ont été prises pour que les résultats soient ...acceptés et respectés par tous ! Alarobia joua la carte de la transparence. D'ailleurs, la loi offre aux deux candidats la possibilité d'enclencher des recours auprès de la juridiction compétente, la HCC, en cas de nécessité.

Seulement voilà, le camp Ravalomanana, en mauvais perdant, interprète comme d'habitude une note faussée. Le chef d'orchestre, Ravalo, le champion des volte-face et de la tromperie, mène sa troupe vers l'impasse, une voie ...sans issue. Ravalo, champion de la mauvaise foi, cherche la petite bête pour tordre le cou d'Alarobia. Bien que les résultats affichés par la CENI ne souffrent d'aucun doute, « vakiana fotsiny », il trouve toujours de quoi à « enquiquiner » les valeureux et courageux membres de la Commission. L'ancien chef d'Etat sent un plaisir particulier de malmener les gens. Mensonges et duperie, tels sont les « dadas » très prisés de Dada. A cela s'ajoute la faculté de monsieur l'ex de jouer la victime quand il est en position de faiblesse. Passé maître en grossièretés, Ravalomanana n'en démord pas.  Vraiment, c'est l'homme « idéal » de la discorde ! Mais, l'équipe soudée du Maitre, aguerrie des affres des élections reste impassible voire impavide, ne se laisse point intimider ni déstabiliser.   

Par ailleurs, Andry Nirina Rajoelina, le nouvel homme fort du pays, sûr d'un score honorable, attend sereinement la proclamation officielle des résultats du second tour. Une publication qui va sceller définitivement le sort des 25.000.000 de Malagasy. Le programme excellemment exposé durant les campagnes convainc l'électorat. L'IEM laborieusement ficelé conduira le pays vers l'émancipation et la prospérité.

La HCC, seul maitre à bord, dispose du verdict final.

Ndrianaivo

Fil infos

  • Violence basée sur le genre - Mialy Rajoelina prête à organiser une conférence internationale à Madagascar
  • Gestion de la Capitale - L'immobilisme de Lalao Ravalomanana agace
  • Président de la République  à Antsiranana - « Les travaux du « velirano » commenceront dans un mois »
  • Braquage chez Accès Banque - Coup de filet sur les présumés auteurs principaux
  • Industrie sucrière de Brickaville - Andry Rajoelina siffle la fin des conflits
  • « Fihariana » - Trois projets financés 
  • Immigration clandestine - Une dizaine d’Africains débusqués dans la forêt du Nord
  • Projet « Fihariana » - Un self-made-man, Andry Rajoelina se soucie des jeunes
  • Guy Maxime Ralaiseheno - « Un changement se base sur une pratique politique saine de tous »
  • Vente de la Résidence de Madagascar à New-York - La sulfureuse affaire refait surface

Editorial

  • Le bon choix !
    A quelques encablures de la date fatidique du 27 mai, il faut mettre le paquet. Le régime IEM doit concentrer tous les efforts pour que le pays ne rate pas le coche. Un tournant décisif pour tous les Malagasy et une étape cruciale pour les tenants du pouvoir ! Tout dépend du choix intime de chacun dans le secret de l'isoloir. Cette fois encore, le verdict des urnes impactera sur l'avenir des 25 millions de Malagasy. En effet, un bon choix dans les urnes comblera le pays de la sérénité et de la prospérité.  

A bout portant

AutoDiff