Publié dans Editorial

Au chantier !

Publié le jeudi, 24 janvier 2019

« Lasa ‘zao ! » En avant, au travail ! Il n’y a pas de temps à perdre. Tout est urgent. Le Président de la République, suite à la proposition du Premier ministre, comme le veut la Constitution, procéda à la nomination des membres du  Gouvernement. Le Premier ministre, reconduit à son poste, va  diriger la nouvelle formation. Tel un capitaine d’équipe ayant fait preuve de belle prestation, sur terrain, Ntsay Christian mérite haut la main la reconduction. On ne change pas, dit-on, une équipe qui gagne plutôt un capitaine qui a dirigé le club vers la victoire. Tous les observateurs accordent unanimement leur violon pour admettre que c’est grâce à son intégrité et à sa fermeté, durant les six mois qu’il a passés à Mahazoarivo, qui font de Ntsay l’homme le plus efficace et incontournable pour re-diriger le Gouvernement. Un Gouvernement de travail, de combat (le vrai). Le Président Rajoelina a entièrement raison d’avoir renouvelé sa confiance à  l’endroit de cet « oiseau rare ». Une des rares personnalités malagasy jouissant de la faveur morale et technique des Organismes publics internationaux. A noter que Ntsay Christian figurait sur la liste de trois personnalités proposées par le MAPAR au poste de PM auprès du Chef de l’Etat Rajaonarimampianina, en application de la Décision n° 18-HCC/D3 du  25 mai 2018.

Les nouveaux membres du Gouvernement Ntsay reflètent la nécessité pour le nouvel homme fort du pays, Andry Nirina Rajoelina, d’enclencher ... immédiatement la vitesse supérieure dans les actions à entreprendre, et cela, en raison des urgences dans tous les domaines névralgiques du pays. L’essentiel pour le peuple réside dans la capacité des nouveaux « élus » à produire des résultats probants, à court terme. Sitôt après avoir enfilé le tablier de membre de Gouvernement, il faut se mettre, sans tarder, au chantier. Le délai de grâce d’habitude de 100 jours est largement suffisant pour faire la preuve. Les citoyens- contribuables, le vrai Patron, attendent avec impatience des effets tangibles et palpables susceptibles. Leurs conditions de vie misérables ne peuvent plus durer. D’ailleurs, le Chef de l’Etat, lors de son discours d’investiture à Mahamasina, a été clair et incisif sur ce sujet. Il laissa entendre qu’il ne badine pas ni ne plaisante point sur cette question d’apporter des solutions urgentes aux problèmes récurrents du bas-peuple. Les responsables non-concluants seront remplacés illico. Mais, il n’y a pas que la misère qui urge. L’insécurité, un gros chantier à traiter immédiatement aussi, attend des nouveaux nommés  des mesures  draconiennes et efficaces pour éradiquer ce fléau dans un délai imminent. Le peuple souffre trop. Une tourmente indescriptible l’étreint. La peur bleue  des dahalo, à tout moment, étrangle les paysans  producteurs. Une panique qui ne dit pas son nom assaille la population urbaine. Et les bandits  attaquent de nuit comme de jour. Le problème du chômage nécessite également  des solutions urgentes. Il en faut une stratégie comme l’a définie l’IEM, structurée et pérenne. Tout autant d’attentes fondées, légitimes  auxquelles la nouvelle équipe de Ntsay Christian n’a aucun droit de manquer. Au chantier Mesdames et Messieurs les ministres ! Le pays tout entier fonde leurs espoirs en vous. Les travaux qui vous attendent ne seront pas, à coup sûr, de tout repos  mais allez-y, foncez !

  Ndrianaivo

Fil infos

  • Traite de personnes vers l’Arabie Saoudite - Une passeuse condamnée à 5 ans d’emprisonnement
  • Problèmes de la JIRAMA - “Je prendrai mes responsabilités”, affirme le Chef d’Etat
  • Stade de Mahamasina - La réhabilitation incontournable !
  • Détournement de deniers publics - Liberté provisoire refusée pour Claudine Razaimamonjy et le maire d’Ambohimahamasina
  • Revendication des îles éparses - La cohésion nationale, condition primordiale du succès
  • Vague de limogeage à la JIRAMA - La Direction générale fait fausse route
  • Mairie d'Antananarivo - Des sénateurs appellent à voter pour Naina Andriantsitohaina
  • Accident mortel de la circulation - Le MD automatique, une aberration
  • Corruption et détournements - Un ministre de la Transition et deux ministres HVM devant la Haute Cour de Justice
  • Naina Andriantsitohaina - « Il est temps de penser à la population »

Editorial

  • Le pacte gagnant
    L’union fait la force ! Cet adage populaire universel n’a jamais déçu. Il est valable à toute situation, à toute culture et à tout pays.  La force bat tous les obstacles et fait gagner à toute bataille ! Grâce aux efforts concertés des Alliés durant la Grande guerre (39-45) que les abominables forces nazies avaient pu être repoussées et écrasées. Les soutiens au candidat n° 4, Naina Andriantsitohaina, affluent. Des mouvements associatifs de toutes les sensibilités ou des régions différentes de l’île, des formations politiques de toutes tendances, des personnalités diverses, des élus (parlementaires ou autres) et de simples citoyens se décident à prêter main forte à Naina. Et d’autres vont encore venir.  

A bout portant

AutoDiff