Publié dans Editorial

Vaine polémique !

Publié le vendredi, 19 avril 2019

Faux débat. Fausse piste de discussion. Vraies-fausses peaux de banane par ici. Rumeurs fantaisistes par-là. Et on se moque du vrai débat. On omet les choses sérieuses et les vraies priorités. Or, la situation apocalyptique au fond de laquelle le pays se trouve coincé exige la recherche urgente d'une issue. Loin d'être un banal palliatif, l'Initiative pour l'émergence de Madagascar (IEM) se positionne en vrai remède très efficace et à … effet immédiat.

Le régime IEM entame ce jour son deuxième trimestre. A peine trois mois à la barre, Zandry Kely reçoit en pleine figure des boulets rouges. Etant donné que ce ne sont que de faux boulets, les tirs ne lui intimident nullement. Au contraire, il continue allègrement le parcours. 'IEM et les Velirano constituent les cibles de choix des « ennemis ». Leurs attaques consistent à banaliser la réalisation de la Vision et les débuts des grands chantiers conformément aux Engagements du Président Rajoelina comme étant une vulgaire suite logique des actions déjà entamées par le régime précédent. En réalité, selon leur funeste constat, rien n'a été fait de concret durant ces trois premiers mois ! Et encore selon leur sombre vue qui broie du noir, si par hasard, des travaux ont été actés, ils ne correspondent point aux priorités du moment. Le début des travaux de l'autoroute et très prochainement celui du chantier « Miami » à Toamasina ne répondent pas aux besoins urgents de la population. Le commencement des travaux de réhabilitation du Rova Manjakamiadana n'est pas non plus si urgent! Et ce sujet mal placé occupe le sujet des stériles débats de salon. Mais quelle aberration !

Les commérages autour du parc industriel de Moramanga continuent d'enflammer. On ne voulait rien en savoir sur les vrais tenants et aboutissants du projet. Et cela, parce qu'il ressort de la mise en marche de l'IEM et des Velirano de Rajoelina Andry Nirina.

Et qu'est-ce qu'on ne dit pas du mal des candidats présentés par la formation proche du pouvoir. On les accuse de tous les mots voire de tous les maux. La peur bleue de voir la victoire sans appel de l'IRD, une majorité totale aux législatives, permettant à Rajoelina d'avoir les coudées franches poussent les « losers » d'entrer en délire. Et ils cherchent tous les moyens, souvent nuisibles, en leur disposition dont la presse pour disqualifier les candidats favoris pour l'Assemblée nationale.

Le retard des nominations à des postes de Hauts emplois de l'Etat crée des vagues chez les pauvres détracteurs. Tellement ils sont habitués à une nomination « à la va-vite » pour caser les copains qu'ils voient déun très mauvais œil toutes les précautions prises avant de nommer les nouveaux hauts responsables. La nomination à des postes stratégiques exige des mesures de précaution pointilleuses. Le Chef de l'Etat a donné des instructions fermes à ce sujet pour que rien ne soit laissé au hasard. Une manière de montrer aux yeux des citoyens que la bonne gouvernance existe réellement désormais.

En ce jour, les chrétiens se préparent avec ferveur à célébrer la mémoire de la résurrection de leur Seigneur. Tandis que le pays est en pleine phase de renaissance. On n'a plus le droit de s'attarder, tant soit peu, à une quelconque vaine polémique.

Ndrianaivo

Fil infos

  • Naina Andriantsitohaina - Un mois passé à écouter les doléances des Tananariviens
  • Projet Tana-Masoandro - Tout a été fait dans les règles
  • PDG de JK Group et Sourcin Voyage - Jo Willy recherché pour abus de confiance et escroquerie
  • Echauffourées à Ambohitrimanjaka - Le gendarme blessé toujours entre la vie et la mort
  • Course à la Mairie d’Antananarivo - Ravalomanana infantilise le candidat du TIM
  • Andry Rajoelina à Antsirabe - Le Vakinankaratra se dote d’une université « manara – penitra »
  • Aviation - Air Austral, principale fossoyeuse d'Air Madagascar
  • Chaînes publiques nationales - Acquisition de nouveaux matériels
  • Emigration à Dubaï - 9 et 7 ans d'emprisonnement pour des frère et sœur
  • Désengorgement des prisons - Début des audiences foraines à partir du 21 octobre

La Une

Editorial

  • Chance exceptionnelle !
    La session exceptionnelle du Bac (général) débute ce jour mercredi et ce jusqu’au vendredi 25 octobre 2019. Un évènement inédit à Madagasikara depuis la chute de l’Amiral rouge en 199I. Suite à une vague de fuite de sujets des examens du Bac option « général », le Président  Rajoelina Andry Nirina décida d’organiser une session exceptionnelle sur toute l’étendue du territoire national, uniquement pour le Bac (général) et destinée seulement pour les recalés de la session normale. Pour cause, les fuites constatées dans plusieurs Centres d’écrit du pays durant les  sessions du 30 septembre au 4 octobre 2019 causèrent d’importantes perturbations qui, évidemment, provoquaient de graves préjudices  au bon déroulement des examens et portant atteinte à la sérénité des candidats.  C’est une décision juste et légitime de la part d’un dirigeant sensible au souci de son peuple et ce pour corriger les erreurs de certains « ennemis de la Nation ». Un acte délibéré…

A bout portant

AutoDiff