Lundi de Pentecôte - Rendez-vous à Antsahamanitra avec Njakatiana !

Jour J-2. « Cela fait maintenant plus de 10 ans que le groupe Njakatiana n’a plus donné un spectacle...

La vérité
Betroka - Un hélicoptère pour lutter contre l’insécurité.
Écrit par Nantenaina   
Vendredi, 21 Juin 2013 14:24

Les habitants de Betroka demandent à ce qu’un hélicoptère militaire soit affecté en permanence dans cette localité afin de faciliter la poursuite des dahalo. A noter que, pas plus tard que ce mercredi dernier, la localité avait été le théâtre d’une attaque armée au cours de laquelle des centaines de bœufs ont été volés. Faute de matériel adéquat pour les poursuivre, les malfaiteurs avaient pu s’échapper.

Mise à jour le Vendredi, 21 Juin 2013 18:27
 
Propagande avant l’heure ou non - Un motif d’empêchement pour Rajaonarimampianina
Écrit par Hery Mampionona   
Vendredi, 22 Mai 2015 19:54

Face aux tirs croisés dont il a fait l’objet et lui reprochant de se livrer à une propagande avant l’heure au profit du Hvm, Hery Rajaonarimampianina a réagi hier pour déclarer que ses sorties médiatiques de ces derniers temps  n’auraient rien à voir avec les élections communales à venir, soutenant donc qu’il s’agit là de tâches normales dévolues au Chef de l’Etat qu’il est.


Personne n’est cependant dupe. Oserait-on prétendre en effet que la distribution des T.shirts à l’effigie du Hvm, lors de l’inauguration d’un pont à Sabotsy-Namehana n’a absolument rien à voir avec les prochaines élections où ce parti est engagé et surtout avec le décret qui a instauré que  les bulletins uniques ne devraient comporter ni la photo, ni les nom et prénom des candidats aux Communales, mais uniquement le logo de l’entité qui les présente ?
Mais, il faut savoir également que, outre  que le « zava-bita » dont il est question ne devrait nullement être associés au Hvm (n’est-ce pas Mr Roland Ratsiraka ?),  selon l’article 49 de la Constitution, « les fonctions de Président de la République sont incompatibles avec (…) toute activité au sein d’un parti politique ». Il en résulte que, à partir du moment où il a été élu, le Chef de l’Etat doit obligatoirement se défaire de sa casquette Hvm et le fait pour ce parti politique de « chevaucher » une activité de Hery Rajaonarimampianina en tant que Président de la République risque de coûter cher à celui-ci.
Le  même article 49 de la Constitution ci-dessus a en effet prévu que la violation de cette obligation de neutralité « constitue un motif d’empêchement définitif du Président de la République ». Patatras !
Hery Mampionona

 

Mise à jour le Vendredi, 22 Mai 2015 19:55
 
Football - Cosafa cup - Match nul et qualification historique des Barea !
Écrit par N.A.Lalaina   
Vendredi, 22 Mai 2015 20:00

L’équipe nationale malagasy de football est en quart de finale du Cosafa cup. Hier, les Barea ont décroché leur qualification suite au nul arraché contre le Swaziland (1-1),  lors du dernier match de groupe disputé hier dans la soirée au stade de Royal Bafokeng Sports Palace, Afrique du Sud.


Les joueurs de Franck Rajaonarisamba finissent en tête de leur groupe de qualification avec deux victoires et un match nul en trois rencontres. Les Barea finissent avec le même nombre de points que leur adversaire du jour, mais avec un goal average largement meilleur. Ce dimanche, les Barea disputeront les quarts de finale face aux redoutables « Blacks stars » du Ghana.
En position délicate au coup d'envoi, les joueurs malgaches n'ont pas négligé leur entame. Pied au plancher, l’equipe a montré sa détermination à terminer premier de leur groupe, une place synonyme de qualification pour les quarts. Suite à une faute sur Dina Razanakoto, qui a été fauché en pleine surface de réparation, Rhino Andriamanjaka se chargeait d’envoyer le ballon dans les petits filets pour débloquer le compteur de la partie, dès la 7e minute de jeu. Ils ont ensuite levé le pied et se sont  contentés  d’attendre dans leur partie de terrain.
Exploitant les espaces dans la défense malgache, le Swaziland a failli trouver la lucarne malgache vers la trentième minute de jeu, mais l’attaquant Swazi Tony Tsabebze a manqué son tir. Les deux équipes sont rentrées aux vestiaires sur ce score de 1-0 en faveur des Barea. Les joueurs du Swaziland ont poussé en début de seconde mi-temps,  mais la défense  malgache est restée hermétique, jusqu’à la 79e minute. Rentré en jeu quelques minutes auparavant, Sabelo Ndzinisa a profité d’un contre rondement mené sur le côté droit, pour inscrire le but de l’égalisation. Jusque dans les arrêts de jeu, les joueurs du Swaziland ont poussé pour trouver le chemin des buts, mais le gardien de but malgache, Jean Dieudonné dit Leda a été impérial jusqu’au bout, pour offrir la qualification aux Barea de Madagascar.
N.A.Lalaina

 

Mise à jour le Vendredi, 22 Mai 2015 20:01
 
Editorial - A la recherche du paradis perdu
Écrit par Sandra Rabearisoa   
Vendredi, 22 Mai 2015 19:56

Les Malgaches ont – ils du mal à rester dans leur propre pays ? Il y a lieu de se poser la question étant donné le dernier naufrage d’une vedette durant lequel 9 personnes ont succombé à Nosy  Be. En embarquant à bord de ce bateau rapide, les passagers – des ressortissants malgaches originaires du nord – voulaient faire le cap sur Mayotte.


Ils suivent ainsi les traces de nos voisins les Comoriens qui continuent de convoiter une île qui fait partie de l’archipel des Comores, mais constitue un département français. La circonstance de ce déplacement clandestin est tout aussi dramatique que déplorable. Tandis que  des réfugiés de la guerre en Afrique se ruent vers les pays européens comme l’Italie, voilà que les Malgaches se bousculent également vers les îles voisines. Comme dit l’expression, l’herbe est toujours plus verte de l’autre côté de la clôture.
Ce phénomène de fuite à l’étranger n’est pas un cas isolé et se manifeste sous différentes formes. A preuve, l’envoi des employés malgaches dans les pays arabes qui continue de battre son plein malgré les restrictions officielles dans ce sens. Des autorités étatiques seraient mêmes de mèche avec les agences de placement et agissent directement en complicité dans les expéditions des travailleuses. Des femmes qui, laissant souvent mari et enfants, aspirent à une meilleure source de revenus, en vue d’apporter un niveau de vie élevé pour son foyer. Il y a également les jeunes célibataires qui rêvent d’un lendemain meilleur en sacrifiant leur jeunesse. Faudrait – il alors les blâmer pour cela ?
Nul n’ignore les nombreux déboires des femmes malgaches au Liban ou au Koweït, qui ont été rapportés sans répit dans les colonnes des journaux. Il est donc clair que les employées qui décident de quitter le pays de façon illicite sont conscientes des risques qu’elles encourent. Impuissant devant la persistance des voyages clandestins, le Gouvernement envisage même déjà de lever la décision de suspension de l’envoi des travailleurs malgaches à l’étranger. Quand l’Etat n’est pas capable d’assurer le mieux-être de son peuple, et comme  Madagascar est largement loin du modèle de l’Etat – providence,  il est normal que les citoyens aillent « voir
ailleurs ». Des simples individus à la recherche du paradis perdu de la fameuse Grande- Ile que l’on vante d’être un pays riche, mais au final ne profitent qu’à une infime minorité.

 

Sandra Rabearisoa

Mise à jour le Vendredi, 22 Mai 2015 19:57
 
Lundi de Pentecôte - Rendez-vous à Antsahamanitra avec Njakatiana !
Écrit par Patricia R.   
Vendredi, 22 Mai 2015 20:01

Jour J-2. « Cela fait maintenant plus de 10 ans que le groupe Njakatiana n’a plus donné un spectacle à Antsahamanitra.


Pour ce retour, nous promettons aux fans un « show » inoubliable, avec les meilleures prestations et diverses surprises. Rendez-vous ce lundi de Pentecôte au théâtre de verdure », s’est exprimé hier Njakatiana, prêt à donner le meilleur de lui-même. Ce crooner à tubes et son groupe au grand complet promet 4h de concert spectaculaire, en faisant revivre à ses groupies ses morceaux inaltérables comme « Mbola kely loatra », « Resinao », « Saropiaro » « Hiangavy farany », « Avelao aho hitia » ou encore ses duos « Toy ny vao omaly » « Tsara ny fitiavana », « Next to you », etc. D’autres artistes animeront la scène à partir de 10h avant que le maestro de la musique malgache les rejoint à partir de 13h. Des réservations pour les chaises vertes et des billets sont encore en vente au Super music Analakely, avec l’épuisement des invitations. Faut-il rappeler que ce « live » sert de levée de fonds pour célébrer la cinquantenaire du Laboratoire des Radios isotopes (Lri). D’après la directrice de celui-ci, le choix de Njakatiana s’explique non seulement par ses 26 années de carrière, mais surtout par la qualité de la musique et l’art malgache qu’il véhicule. Les fonds collectés permettront au laboratoire d’assurer les activités marquantes de son jubilé, dont la Foire au sol prévue en juin.
Patricia R.

 

Mise à jour le Vendredi, 22 Mai 2015 20:09
 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 531

Météo

Cours de change

Euro:

3 117,28

Ar
Dollar Americain: 2 831,10 Ar
Livre Sterling: 4 231,36 Ar
Japan Yen : 23,73 Ar

Information sur les vols


Lire la suite