Nos archives web

Marché d’Anosibe - Les riz importés pullulent Madagascar importe

Publié le lundi, 11 décembre 2017

250 000 tonnes de riz, chaque année, pour combler son marché local. Cependant, depuis le mois de novembre dernier, plus de 500 000 tonnes de riz ont déjà débarqué  au port de Toamasina, soit le double de l’importation annuelle. Ce fait explique la pénurie dans la Grande île. Hier matin, mille tonnes de riz sont encore arrivées au  marché d’Anosibe. Comme convenu, le sac sera  vendu à 73 000 ariary, soit  79 000 ariary aux détaillants. Outre  la Capitale, d’autres régions comme Ambondromamy, Mahajanga, Antsirabe, Mananjary, Haute Matsiatra ont déjà reçu leur part. Pour mener à bien cette opération de distribution et éviter le marché noir, les semi-remorques sont accompagnées par des gendarmes jusqu’à leur destination. D’après les grossistes, la semaine dernière, il n’y a eu qu’un seul type de riz sur le marché mais actuellement, ils vendent plus de six types, notamment le Tuc- tuc, Family, Boum – boum. Ils proviennent tous du Pakistan et de l’Inde.  

Cyclisme- 14ème Tour de Mada - Un premier bilan catastrophique

Publié le lundi, 11 décembre 2017

Que des flottes. A mi-parcours, le 14ème Tour Cycliste International de Madagascar annonce déjà un premier bilan presque inquiétant tant pour les officiels que pour les coureurs. Côté compétition, pour les cyclistes malgaches, le premier bilan fait  état d’un panorama plutôt inquiétant. A la deuxième étape, l’équipe Unicef, composée de l’équipe nationale 2 a été victime de l’aberration de son directeur sportif. Celle-ci  a été amputée de sa pièce maîtresse, Jean de Dieu Rakotondrasoa alias « Ravotabia », contraint à l’abandon pour cause de crevaison lors de l’étape BOA reliant Toliara-Ilakaka. Son équipe n’avait plus de pneu de secours car ledit directeur sportif a tout donné les secours de son équipe à une autre équipe nationale, laissant ainsi sa formation victime de son acte solidaire. Pourtant, il avait huit pneus avec lui mais tous crevés.

Aviation civile de Madagascar - Une expansion positive du secteur aérien

Publié le lundi, 11 décembre 2017

Lentement mais sûrement. Le secteur aérien malgache fait partie des piliers de l’économie malgache. L’Aviation civile de Madagascar (Acm), en charge du secteur, demeure timide dans ses activités. Pourtant depuis plus d’un an, elle a permis à Madagascar de s’ouvrir un peu plus au monde. La première initiative a été la sortie de la compagnie aérienne nationale, Air Madagascar,  de l’Annexe B de la liste de sécurité au mois de juin 2016. Ensuite, au mois de septembre, Madagascar a obtenu la reconnaissance internationale de l’Organisation de l’aviation civile internationale (Oaci) avec le Certificat du Président du Conseil de l’Oaci.

La Une du 12 décembre 2017

Publié le lundi, 11 décembre 2017

La Une du 11 décembre 2017

Publié le dimanche, 10 décembre 2017

Mairie d’Antananarivo - Gangstabab veut succéder à Lalao Ravalomanana

Publié le dimanche, 10 décembre 2017

Une surprenante candidature. Alors que beaucoup l’attendait pour grossir les rangs des concurrents déclarés pour la présidentielle 2018, Rakotoarisoa Faniry Alban alias Gangtabab a visiblement revu ses ambitions à la baisse. Hier, le chanteur et non moins, leader du parti « Antoko politika madio » (Apm) a profité de la cérémonie organisée à l’occasion de son 40ème anniversaire pour annoncer sa candidature à la tête de la mairie d’Antananarivo. Il sera donc parmi les candidats qui brigueront l’actuel poste de Lalao Ravalomanana au cours des municipales qui devront normalement se tenir en 2019. D’après sa déclaration, le président national de l’Apm veut  « contribuer au développement de la ville des mille ». Un développement qui n’a pas été très perceptible en ce mandat de l’épouse de Marc Ravalomanana.  Dès la présentation officielle du parti Apm en janvier 2016, dont la naissance remonte en 2015, les médias et l’opinion publique ont immédiatement prêté une ambition présidentielle à ce chanteur à polémique. D’autant plus qu’il avait expliqué que la raison d’être d’un parti politique est de prendre le pouvoir. Joint par téléphone, le politicien affirme qu’il n’a encore jamais déclaré ouvertement son hypothétique ambition présidentielle.

Antananarivo - Les routes en état de délabrement avancé

Publié le dimanche, 10 décembre 2017

En dégradation.  La forte pluviosité a affecté les activités quotidiennes des Tananariviens mais surtout des infrastructures publiques partout dans la Capitale. La dégradation s'aperçoit notamment au niveau des routes. Ces dernières se trouvent actuellement dans un état de délabrement. En deux semaines de pluie, on constate l'avancement de la destruction par la présence des grands trous.

Meurtre de Sabotsy-Namehana - L'époux assassin demeure introuvable

Publié le dimanche, 10 décembre 2017

Actuellement, l'on ignore totalement sur ce qui est devenu le chef de famille accusé du meurtre barbare de sa femme à Sabotsy-Namehana, il y a quelques semaines. Alors que la Gendarmerie travaille d'arrache-pied pour retrouver les traces du fugitif, qui a fui la Capitale en emmenant sa fillette avec lui après son forfait, le doute persiste encore sur son sort. Depuis, une information a avancé que le fuyard se serait suicidé, depuis. Mais avant d'opter pour cette ultime solution où il n'aurait plus supporté le fait d'être traqué, il aurait confié sa petite fille à ses proches.

La Voix d'or - Perfectionnement des jeunes participants

Publié le dimanche, 10 décembre 2017

L'aventure continue pour les jeunes futurs stars ayant participé au concours de chant « La Voix d'Or ». Samedi dernier s'est déroulé au studio Arena à Ivandry  le quart de finale du challenge, à la fois téléréalité, organisé par la télévison Viva Madagascar. Apparemment, les jeunes malagasy ont du talent à revendre, surtout dans le domaine de la musique où ils se perfectionnent de plus en plus. La 5ème prime de « La Voix d'Or » a prouvé le potentiel et le charisme des jeunes participants qui sont, à noter, âgés de 8 à 15 ans.

Dons aux sinistrés - Gestion douteuse au sein du Bngrc

Publié le dimanche, 10 décembre 2017

Le Bureau national de gestion des risques et des catastrophes dans de sales draps. Des affaires douteuses mises au jour récemment viennent en effet mettre à mal la direction au sein de cet organe d'Antanimora. La première affaire concerne des soupçons de détournements de dons de riz. Destinés à aider les sinistrés du cyclone Enawo dans les régions du Melaky et du Menabe, 270 tonnes de riz sur les 4300 tonnes offerts par des Chinois n'ont jamais été remis à leurs bénéficiaires. Ces dons ont littéralement disparu dans la nature.

Fil infos

  • Trafic de bois de rose - Un colonel et un ex-chef de District déférés devant la Chaîne pénale
  • Ressources minières - Madagascar, premier exportateur mondial de saphir
  • Assaut de la prison d’Ikongo - Condamnation unanime des magistrats et des pénitentiaires
  • Pension de retraite pour les parlementaires - Bottée en touche par l’Exécutif
  • Féculerie de Marovitsika Moramanga - Vive tension autour des terrains agricoles
  • Affaire de Claudine Razaimamonjy - Un ancien responsable des marchés publics en prison
  • Refus d’une décision de justice - 800 personnes prennent d’assaut la prison d’Ikongo
  • Sefafi - « Une période électorale de tous les dangers »
  • Constats sur la Première dame - Des parlementaires défendent leur patronne…
  • Forum de Dakhla - Hajo Andrianainarivelo représente Madagascar

La Une

Recherche par date

« December 2017 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Editorial

  • L'ingérable
    La Grande île échapperait-elle à tout contrôle ? Les dirigeants, maîtres de ce régime, ne parviendraient-ils pas à maîtriser la gestion des affaires nationales ? Tout porte à croire que le pays est sens dessus dessous ! Une cacophonie d'indiscipline et de cafouillage où tout semble, apparemment, permis.

A bout portant

AutoDiff