Nos archives web

A suivre !

Publié le mardi, 20 juin 2017

Les férus du petit écran conservent dans leur mémoire ces célèbres feuilletons qui crevaient les télés des années 80 à 2000 dont certains continuent de l’être jusqu’à nos jours. D’éternels films « à suivre » qui envoûtaient les familles, notamment du genre  « Dallas » ou « Puissance et gloire » et l’interminable « Feux de l’amour » ou de ces séries « télé- novelas » latino-américaines, ensorceleuses, ou enfin de ces  « filma gasy » du type « Malok’ila ». Autant de  « tantara mitohy » qui, au final, font oublier les mille et un soucis en créant des fantasmes auprès des  petites gens. Depuis quelques semaines, déjà, d’autres genres de feuilletons passionnent le public.

Affaire Alain - Ramaroson L’acharnement persiste

Publié le mardi, 20 juin 2017

Alain Ramaroson va encore croupir à la prison pendant un certain temps. Pour cause, le procès a été renvoyé au 18 juillet prochain.

Orateur, compositeur et chanteur, Gangstabab s’est fait connaître dans le monde du showbiz notamment avec ses chansons hors du commun, parlant des thèmes que peu de personnes oseraient avancer dans leurs œuvres. De la femme jusqu’au sexe, en passant par la vie des jeunes, il ne se limite pas dans ses écrits…il parle de tout librement, directement sans aucun détour. Et même en s’autocensurant, beaucoup sont gênés et même choqués par les paroles. Le titre « Ianao iny », qui était dans le top 10 des chansons les plus écoutées à l’époque l’a rendu célèbre partout à Madagascar en sachant pertinemment qu’il  a déjà commencé à percer bien avant à l’échelle nationale avec ses « Vazo miteny ».

Un taux élevé. La plupart des enfants dans la partie Sud, y compris ceux du « Fokontany » de Masiaboay à Betioky Sud, souffrent de malnutrition sévère et chronique. Une situation qui s’explique par la faible pluviométrie dans cette partie, aggravant la sécheresse.

Le championnat de Madagascar de pétanque doublette comptant pour la première étape va  se dérouler, en fin de cette semaine, au boulodrome Paddock Mahamasina. Le sommet national se disputera sur la base de points et l’équipe double qui en encaisse le plus, remportera le titre national. 

Lémuriens - Entre conservation et survie

Publié le lundi, 19 juin 2017

Madagascar fait partie des pays pourvus de ressources naturelles uniques qui ne se retrouvent nulle part ailleurs. Actuellement, la plupart de ces ressources sont menacées par l’exploitation excessive des forêts, l’exportation illicite ainsi que par la consommation inconsciente des faunes endémiques comme les lémuriens. Cependant, la plupart des initiatives pour la protection de l’environnement malgache proviennent des étrangers que ce soit des particuliers ou des groupes internationaux. Le millionnaire Richard Branson, par exemple, a contribué à la conservation des lémuriens en emportant ces petits primates dans l’une de ses îles privées, Moskito, pour faire perpétuer la race.

Dans l’optique du lancement officiel de la plateforme web concernant la Responsabilité sociétale des entreprises (Rse) et l’Initiative pour le développement durable (Idd), ainsi que de la deuxième édition du salon Rse qui aura lieu les 12, 13 juillet 2017 au Carlton, le cabinet Ur-Csr Consulting en partenariat avec le ministère de l’Industrie et du Développement du secteur privé, l’Unicef et Orange Madagascar, a organisé une journée portes ouvertes à la Chambre des commerces depuis hier. Ce salon aura comme thème « Croissance inclusive, durable et Rse ».

La Une du 20 juin 2017

Publié le lundi, 19 juin 2017

Alain Ramaroson - Une lenteur judiciaire voulue

Publié le lundi, 19 juin 2017

Au Palais de justice d’Anosy se tiendra ce jour le procès de l’ancien membre du Conseil supérieur de la Transition (Cst) Alain Ramaroson. L’absence de quelques accusés lors du procès qui était prévu se dérouler le 6 juin dernier avait obligé le juge à reporter l’audience. En tout cas, plus de neuf mois se seront donc écoulés avant que le président du parti Masters ne soit jugé. Une lenteur jugée déraisonnable par bon nombre de personnes.

Opaques

Publié le lundi, 19 juin 2017

La reine Ranavalona II (1868-1883) fit construire un Tribunal, hors de l’enceinte du Rova, à Ambatondrafandrana, sur le bas-côté nord du Palais et qui existe toujours là où il est. L’édifice ne porte aucun mur, il n’y a que des colonnes. Une initiative personnelle voulue de la reine afin que les séances se tiennent au vu et au su de tous les sujets. Et le fait que l’édifice fut érigé en dehors du site de la Cour royale confortait le souhait royal qui consistait d’assurer, à la Justice, une plus grande indépendance et afin que tout se passe dans la clarté.

Fil infos

  • Sécurisation de la fête de l’indépendance - Des dispositifs exceptionnellement costauds pour Antananarivo
  • Jusqu’où ira la similitude ? - La Claudine R. sud-coréenne écope de 3 ans de prison
  • Visite à la prison de Manjakandriana - Le ministère de la Justice nargue les journalistes
  • Présence chinoise à Ambatomirahavavy - Risque d’un « Soamahamanina » bis
  • Code de la communication - Mal conçu, mal voté et mal appliqué
  • Free News - Deux journalistes convoqués devant la Brigade criminelle
  • Fonction parlementaire - Aucun diplôme exigé
  • Affaire Claudine Razaimamonjy - L’Etat victime de ses propres turpitudes
  • Affaire Alain - Ramaroson L’acharnement persiste
  • Alain Ramaroson - Une lenteur judiciaire voulue

La Une

Recherche par date

« June 2017 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    

Editorial

  • Allons-y !
    A la veille du grand jour, le 26 juin, date à laquelle Madagascar recouvra, de nouveau, son indépendance, l’effervescence de la fête bouillonne le pays. En effet, le 26 juin 1960, la Grande île redevient pays souverain après avoir été soumise sous le joug de la colonisation pendant plus de 60 ans. Par l’arrêté du 6 août 1896, avec la bénédiction  de l’Assemblée nationale française, malgré le vote  « Non » des 77 députés, Madagascar devint  colonie française.

A bout portant

BONS PLANS WEEK-END

  •  Vendredi 25 novmebre 2016:

    - Fara kely, Fara Gloum et Mahandry au Piment café

    - Joëlle Claude  : au Cercle-germano malagasy à Analakely

    - "Who's next" au Dome Rta à 17h

    - Journée dédiée à la jeunesse suivi d'un spectacle oratoire le "Cinbé village" et le "zumba coloré" au Village de la Francophonie à Andohatapenaka

    - Grand concert intégrationnel au Village de la Francophonie à 15h suivi d'un défilé de mode et un "Zoma magnifique" avec Mika et Davis à 21h

    Samedi 26 novembre 2016:

    - "Ndao hifety isika jiaby": thème du jour au Village de la Francophonie

    Dimanche 27 novembre 2016:

    - "Ce n'est qu'un au revoir" thème du jour au Village de la Francophonie

    - "Ciné village", finale du tournoi de slam, carnaval de clôture, grand concert de musique classique, récit du mythe d'Ibonia, un chant d'au revoir du village, un jeu de drapeau: "Ce n'est qu'un au revoir mes frères" à 19h au Village de la Francophonie

  • Se surpasser, encore et toujours. Avant de s’envoler pour d’autres cieux, Bodo rendra hommage à ses fans à l’« Akany Nambinitsoa », Talatamaty. Ce sera son dernier cabaret-concert de cette année. Une occasion à ne pas rater pour les amateurs de cette grande dame de la musique malagasy. Le show commencera à partir de 20h.
     
  • Après l’avant-gout de la célébration du 20ème anniversaire du groupe « ‘Zay » qui a eu lieu à l’hôtel Carlton, Anosy, ce dernier revient sur le devant de la scène. Ainsi, le groupe réalisera un autre concert au Palais des sports de Mahamasina ce dimanche après-midi. Durant quelques heures, « ‘Zay » résumera les 20 ans de sa carrière à travers ses titres. Nary et compagnie ressusciteront leurs tubes les plus connus. Outre les musiciens, l’instrument à vent « Anjaniony » bercera le public. Le concert débutera à partir de 15h.
     
  • Une belle ambiance et de la bonne musique attendront les abonnés de l’Amitié Fandian à Ankadindramamy à partir de 21h. Mahery, Nini (Kiaka), Poun ou encore Green Banane animeront la soirée « after work » de cet endroit qui est devenu, à chaque fin de week-end, le lieu de rendez-vous incontournable pour certaines familles et des amis. Le répertoire sera composé des succès de ces artistes, en plus des duos et trios exceptionnels. 

  •  Des artistes véhiculant des styles de musique différents se réuniront au Pk 0 Soarano. La musique traditionnelle, celle urbaine et la musique des hauts-plateaux berceront les cœurs des  abonnés de cet endroit dans une soirée dénommée « Cabaret in Tanà ». Ry kala vazo, Jimmy Harison, Tana Group et Tovo J’hay partageront la scène pour assurer une ambiance parfaite.
  • Dans le cadre du festival « Madajazzcar », un cabaret avec Mampionona quintet, Hakon Storm, Mathisen feat Lova Bil, @ Tonny Mahefa Razafiarison & Volahasiniaina Linda aura lieu à l’hotel du Louvre, Antaninarenina à partir de 19h 30.
     
     
AutoDiff