Nos archives web

« Efa tena tsy zaka intsony fa mihoatra ny tokony ho izy ny zavatra ampiharina aminay », hoy ireo mpanao vato na ny mpikirakira ny vato sarobidy, izay mivondrona ao anatin’ny Foko 18, raha nitafa tamin’ny mpanao gazety, ny alahady 27 marsa lasa teo, tao amin’ny efitrano malalaky ny « Espace Laza ».

« Tsara Komba Beach & Forest Lodge » est le premier hôtel à Madagascar et le 2e dans l’océan Indien sélectionné par « National Geographic’s Unique Lodges of the World » du magazine  « National Geographic ».

Appui aux productions des femmes et jeunes entrepreneurs. Une formation sur la normalisation et les normes sera donnée par l’association Réseau Normalisation et Francophonie (Rnf) aux candidats volontaires, notamment les jeunes et les femmes souhaitant investir dans différents secteurs de la production, et possédant ou voulant créer une entreprise.

Rakotomanga Edmond, une figure historique de Madagascar. A 94 ans, il préside l’association des Anciens combattants de l’insurrection « Vondron’ny tia tanindrazana malagasy niady tamin’ny 1947 » ou Vttm. A l’époque, il fréquentait le lycée Paul Minault. N’ayant même pas obtenu le diplôme du troisième cycle au lycée Gallieni, il s’était désigné volontaire pour aller combattre à la Deuxième guerre mondiale à côté de la France en Tunisie.

L’Assemblée générale ordinaire (Ago) de la fédération s’est déroulée normalement sans anicroches samedi au centre national technique de Carion. Quelques jours avant la tenue de cette réunion mensuelle de la fédération, des bruits ont en effet annoncé qu’elle sera houleuse suite à l’élection de Ahmad à la présidence de la Caf.

La Une du 28 mars 2017

Publié le lundi, 27 mars 2017

Départ en catimini, retour en catimini pour la ministre de la Population, Onitiana Realy. Après un séjour de près de deux semaines, dans le cadre de la 61e Commission de la condition de la Femme (Csw 2017) qui s’est déroulée au siège des Nations Unies, à New-York, aux Etats-Unis, ce membre du Gouvernement est revenu au pays aussi discrètement que lorsqu’elle était partie. Pourtant, nul n’ignore que son départ précipité au lendemain du passage du cyclone Enawo à Madagascar n’a pas échappé aux observateurs. Pour justifier ce déplacement, le service communication du ministère a prétexté qu’« elle saisira l’occasion pour évoquer  auprès des Nations unies, la situation réelle des sinistrés qu’elle a rencontrés sur le terrain ».

Adoption de loi. La loi sur les Zones économiques spéciales (Zes) sera soumise à la session ordinaire de l’Assemblée nationale au mois d’avril prochain, sauf changement, d’après les explications de Johary Rajosefa, directeur des services aux investisseurs au sein de l’organisme « Economic Development Board of Madagascar » (Edbm).

La célébration du Nouvel an malagasy est actuellement la source de discorde entre  diverses entités dans le pays, notamment à Antananarivo. Pour cette année, trois dates sont prévues pour la célébration dont le 28 mars, le 24 juin et le 20 septembre. La population est la principale victime de ce cercle vicieux. Pourtant, l’Etat reste muet. Il n’ose pas prendre la décision pour mettre à terme ce désaccord entre les Malagasy. Il n’a sorti ni un décret annonçant un jour férié, ni  apporté ses versions après la sortie de la date commune. Sur ce, le 28 mars ne sera pas pour le moment, un jour férié pour les Malagasy.

 

La Vérité (+) : Le Parti libéral démocrate ou  « Paika sy lamina ho an’ny daholobe » (Pld) s’est fait discret dans l’actualité ces derniers temps. Quel regard portez-vous sur la situation actuelle au pays, notamment en ce qui concerne les cas de vindicte populaire qui sont devenus monnaie courante ?

Fil infos

  • Remaniement - Les natifs du Nord souhaitent intégrer le prochain Gouvernement
  • Premier ministre Christian Ntsay - Deux fois reconduit
  • Nouveau Gouvernement - Le nom du Premier ministre connu dans les prochaines heures
  • 60ème anniversaire du Sénat - Rivo Rakotovao, le nouvel Icare ?
  • Corruption passive et extorsion - Un inspecteur de police écope de deux ans de prison ferme
  • Assemblée nationale - Les membres du Bureau permanent connus
  • Exécutif - Démission du Gouvernement ce jour
  • Dans sa fuite précipitée - Henri Rabary-Njaka a laissé des dettes au pays
  • Présidente de l’Assemblée nationale - Christine Razanamahasoa plébiscitée
  • Dénonciations contre Mamy Ravatomanga - Les machinations du HVM mises à nu par la Justice française

La Une

Recherche par date

« July 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

Editorial

  • Choix judicieux et responsable
    Selon la tradition républicaine, pour le respect  de la Constitution et en vertu de la démocratie, le Premier ministre Ntsay Christian a remis dans la journée du jeudi sa démission, tout le Gouvernement avec, auprès du Président de la République Rajoelina Andry Nirina qui l’a accepté dans la foulée. 24 heures après, l’Assemblée nationale, à travers la formation politique ayant obtenu le maximum des sièges, a proposé les noms du Premier ministre au locataire d’Iavoloha. Et ce dans le respect de l’article 54 de la Loi fondamentale.  Dès le lendemain, le Président de la République fait son choix en reconduisant au Palais de Mahazoarivo, Ntsay Christian. Jusque- là, le respect de l’Etat de droit marche à merveille. Un bon signe qui cautionne l’avenir meilleur, sous de bon augure ! C’est bien loin le temps où cet Art. 54 du Texte fondamental fut bafoué et violé par un régime dénué de l’éthique…

A bout portant

AutoDiff