Alors que l’affaire Claudine Razaimamonjy est en train de prendre une proportion importante au niveau national comme international, le Président de la République Hery Rajaonarimampianina n’a pas trouvé mieux que de se positionner en tant que « Ray aman-dreny ». Interrogé par la presse en marge de l’inauguration de l’Epp d’Andrefan’Ambohijanahary hier, le Chef de l’Etat prétend vouloir se placer au-dessus de la mêlée. Se placer en « Ray aman-dreny » ne devrait pourtant pas empêcher le Chef de l’Etat de faire appliquer la loi puisque le « claudine gate » implique un détournement de plusieurs milliards d’ariary
de derniers publics. Les membres de la société civile malagasy comme ceux de la communauté internationale ne demandent pas plus que l’application de l’Etat de droit et la justice pour tous. Une promesse que le numéro « un » d’Iavoloha a solennellement fait devant les 22 millions de Malgaches lors de son investiture, il y a 3 ans de cela.  

Publié dans Politique

Une nouvelle réhabilitation à l’endroit de l’Ecole primaire publique (Epp)  d’Andrefan’Ambohijanahary. Engagé, considérablement dans le domaine éducatif, le groupe Filatex s’est fait plaisir de renouveler les bâtiments de cet établissement public.

Publié dans Société

Sit-in devant l’hôpital Joseph Ravoahangy Andrianavalona (Hjra). Les centaines d’internes des hôpitaux exerçant à Antananarivo se sont donné rendez-vous dès la matinée d’hier à Anosy pour exprimer leur ras-le-bol. Une manifestation due au non-paiement de 6 mois d’indemnités.

Publié dans Société

Renforcement de la sécurité. Dans un contexte d’amélioration continue de qualité et de sûreté, l’Association Phenix fait bénéficier des formations sur la sûreté-incendie à des entreprises et industries malagasy. Cela dans l’objectif de sécuriser l’ensemble de la ville au niveau de la lutte anti-incendie.

Publié dans Economie

Un an jour pour jour après sa formation, le Gouvernement de combat de Mahafaly Solonandrasana a subi hier à un mini-changement. Un remaniement qui ressemble plus à un toilettage plutôt qu’un véritable remaniement. Sur la trentaine de ministères existants, 4 ministères seulement ont subi des retouches. 
Le secrétaire général de la Présidence a tenu hier vers 16h un point de presse au Palais d’Etat d’Iavoloha pour annoncer les changements apportés au niveau du Gouvernement.  Dans un décret lu par Ralala Roger devant les quelques journalistes qui ont eu vent de la tenue de cet évènement, le Président de la République Hery Rajaonarimampianina a procédé à des maigres retouches. Un remaniement qui ne change pas grand-chose.

Publié dans Politique
jeudi, 20 avril 2017

La Une du 21 avril 2017

Publié dans La Une

A compter de ce jour, l’auteur du forfait innommable, un planton au sein d’une école d’expression française, ne devrait plus vraiment connaître la paix.  Le suspect, qui n’est autre que le beau-père de la victime, a violenté sa belle-fille, une fillette d’à peine 18 mois. Face à cette situation que les médecins de l’hôpital Hjra ont qualifié d’inadmissible et d’intolérable,  ces derniers ont décidé de porter plainte, aussi bien contre le beau-père de l’enfant, mais aussi contre sa mère pour maltraitance et non assistance à personne en danger.

Publié dans Société

La mutuelle du personnel de la Cnaps veut tirer à profit au maximum la nouvelle installation sportive de la société à Vontovorona. A part les deux matchs internationaux de football abrités par le complexe, des tournois de tennis s’y dérouleront sur les trois courts existants.

Publié dans Sport

La mauvaise nouvelle, tombée hier en fin de matinée, a été ressentie comme un coup de tonnerre dans le milieu de l’audiovisuel malagasy. « Nicolas Ratsimandresy est mort ce matin à la suite d’un arrêt de cœur », annoncait un artiste de renom sur son mur « Facebook ». Nicolas Ratsimandresy, ce grand réalisateur, considéré à l’époque comme le Michel Drucker de la Radio et Télévision Malagasy (Rtm), est décédé à l’âge de 68 ans.

Publié dans Culture
Page 1 sur 2

Fil infos

  • « China-Africa Investment Forum » à Marrakech - Andry Rajoelina au rendez – vous des décideurs
  • Politique étrangère du régime Rajaonarimampianina - Au ras des pâquerettes !
  • Gouvernement - Mamy Ratovomalala pressenti ministre
  • Trafic de bois de rose - Un colonel et un ex-chef de District déférés devant la Chaîne pénale
  • Ressources minières - Madagascar, premier exportateur mondial de saphir
  • Assaut de la prison d’Ikongo - Condamnation unanime des magistrats et des pénitentiaires
  • Pension de retraite pour les parlementaires - Bottée en touche par l’Exécutif
  • Féculerie de Marovitsika Moramanga - Vive tension autour des terrains agricoles
  • Affaire de Claudine Razaimamonjy - Un ancien responsable des marchés publics en prison
  • Refus d’une décision de justice - 800 personnes prennent d’assaut la prison d’Ikongo

Recherche par date

« April 2017 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

Editorial

  • Canular !
     Et la farce continue. De mascarade en mascarade, les hommes du pouvoir mènent en bateau les 25 millions de Malagasy. Des numéros, très maladroitement interprétés, au lieu d’égayer la galerie, offusquent. La comédie vire à la pitrerie. La sauce mayonnaise tourne. C’est raté ! Iavoloha, mordicus et contre vents et marées,  persiste et signe de sa volonté à tripoter la Constitution. Ayant butté à une fin de non recevoir de la part des partenaires nationaux soutenus par la Communauté, les dirigeants aux cravates bleues ne désarment point. Pour contourner la chose, ils sont en train de mettre sur pied une nouvelle tactique. En effet, Iavoloha passe le relais aux parlementaires patentés au pouvoir. Les députés et sénateurs  proches du régime cogitent un plan machiavélique en vue de « toucher » à la Loi fondamentale. 

A bout portant

AutoDiff