Autorités, élus, activités et défenseurs des droits humains se mobilisent au sujet de l'expropriation à Ambatomasina et à Afaroratra, respectivement dans les Fokontany d'Ampitambe et de Befotsy, Ambohibary Moramanga. Depuis le 1er septembre, 16 maisons y sont scellées au profit de deux acquéreurs suivant les titres fonciers numéros 4199-I et 4195-I au nom d'Irène Tojo Nirina Andrianambony et d'Y. Rasamoely. Pour les expropriés, ce ne sont que des prête-noms à la solde d'un ressortissant étranger appelé Claude Jules. Les victimes endurent tant de souffrances physiques et psychiques en raison de la pire épreuve existentielle qu'ils n'aient jamais connue de leur vie.

Publié dans Dossier

Le Syndicat des enseignants chercheurs et chercheurs enseignants (Seces), branche Antananarivo, a exprimé sa position par rapport  à plusieurs sujets d’actualité d’ordre socio – politique à travers un communiqué hier. Sur le plan politique, le Seces dénonce vivement une violation répétée de la Constitution. « Nous constatons une violation trop fréquente de la Constitution ainsi que l’Etat de droit. La population n’a aucune confiance envers les Forces de l’ordre à cause de l’insécurité qui frappe les campagnes. La même insécurité qui terrorise la population urbaine », souligne sa déclaration.

Publié dans Politique

Le Malagasy Rugby a dévoilé la liste définitive des douze joueuses qui disputeront  la coupe d’Afrique des Nations de rugby à 7 féminin, «  Africa Tournament sevens », qui se déroulera  en Tunisie du 17 au 24 septembre. L’entraineur national, Eric Marie Randrianarison alias Eric Sefo a misé sur la forme et  le bon comportement  des joueuses durant la compétition. Le but est de tisser une solidarité irréprochable entre les membres de l’équipe nationale. Ce sommet africain servira également de qualification pour la coupe du monde en  2018. L’Afrique du Sud et le Kenya ont déjà  validé leurs qualifications pour 2018, le tournoi servira à déterminer le troisième meilleur pays pour représenter l’Afrique.

Publié dans Sport

Alors que le torchon brûle entre le député de Betroka Nicolas Randrianasolo et le commandant de compagnie de la Gendarmerie locale, cette dernière multiplie ses efforts pour démanteler les réseaux de bandits. Récemment, la Gendarmerie a  procédé  à l’arrestation de 8 personnes soupçonnées d’actes de banditisme. Si 3 d’entre-elles seraient des dahalo qui ont planifié un assaut, les 5 autres font partie d’un groupuscule spécialisé dans la chimie en vue de fabriquer des munitions. Ces individus seraient les fournisseurs des gangs ou autres dahalo de la région en munitions. Pour preuve, les gendarmes leur ont trouvé 210 kg de chlorate de sodium.

Publié dans Société

Mirongatra indray tao ho ato ny trangana vono olona etsy sy eroa ary saika olona mbola tanora avokoa matetika no iharan'izany raha ny fikarohana ataon'ireo mpitandro filaminana. Hatreto aloha dia mbola tsy fantatra mazava ny tena anton'ity fahitana razana ity saingy misy ireo voalaza fa manana disadisa aman'olona ary miafara amin'ny famoizana aina izany.

Publié dans Malagasy
lundi, 11 septembre 2017

Tripoterie

Le régime-HVM balance dans l’air un « autre » sale projet ! Un ballon de sonde est lancé dans l’atmosphère. Les barons au pouvoir voulaient modifier la Constitution. Il leur faut palper la température à l’ «extérieur ». Les dirigeants de ce pays entretenaient ou prêtaient dans le plus grand secret l’intention de tripoter la Loi fondamentale. Ils concoctaient depuis belle lurette un projet d’amendement.

Publié dans Editorial

Le monde du jazz est en deuil avec la disparition du pianiste malagasy Jeannot Rabeson qui nous quitte à 81 ans.  Pianiste raffiné, doté d’un sens aigu du swing, il était un véritable esthète du jazz. De sa présence au 2e festival de jazz de Juan Les Pins en 1961, avec ses frères Raymond et Dédé Rabeson et également Serge Rahoerson, à ses participations multiples au festival Madajazzcar auquel il était très attaché, en passant par ses innombrables collaborations internationales comme avec Maxime Saury, Guy Laffite, Turk Mauro, Michel de Villers, Richard Raux, Jack Vidal, … et les multiples tubes qu’il a enregistrés avec Lalao Rabeson qui fût longtemps son égérie musicale, chacune de ses interventions musicales était une véritable leçon de musique et d'élégance qui ravissait aussi bien un large public qu’un connaisseur en jazz des plus exigeants.

Publié dans Culture

Outre les problèmes de santé habituels, les personnes en situation de handicap et les enfants autistes font face à d'énormes défis. Devant cette situation,  Fela Razafinjato, du centre « Sembana mijoro » et Mbolatiana Raveloarimiza, de l' « Autisme Madagascar » lancent un appel de détresse, ainsi que le rappel à l'ordre des médecins, pour le cas de l'autisme.

Publié dans Politique

Les failles du système de santé à Madagascar. Le corporatisme, la corruption, la négligence médicale, le manque de moyen, la prescription des médicaments  dangereux, la surmédication, …   Le système de santé dans le pays est encore fragile. Le budget étatique annuel alloué à la santé publique à Madagascar est de 5,6 %, contre 41, 5 % pour le ministère des Finances et du Budget  et 13, 9 % pour la Présidence.

Publié dans Politique
Page 1 sur 2

Fil infos

  • Arriérés du sommet de la francophonie 2016 - Des prestataires ruinés par la présidence
  • Affaire Ametis - Le syndicat des agents des impôts monte au créneau
  • Ministère des Finances et du Budget - La gabegie d’un directeur général stoppée net !
  • Droits humains à Madagascar - Le harcèlement des activistes préoccupe Amnesty international
  • Face à l’Iem de Rajoelina - Les pompiers de service du Hvm à la rescousse
  • Vision 2030 de Rajaonarimampianina - Un programme à la va-vite…
  • Suspicion de corruption à l’Enmg - Les Magistrats exigent une enquête
  • Visite dans l’Androy - Rivo Rakotovao en plein … délire !
  • Interview Andry Rajoelina - « Je ne suis pas putschiste… »
  • Soutien à Rajaonarimampianina en 2013 - Andry Rajoelina présente ses excuses aux électeurs

La Une

Recherche par date

« September 2017 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  

Editorial

  • Alternative crédible
    Andry Nirina Rajoelina, l'ancien président de la Transition, après quatre années d'absence et de silence, revient sur le devant de la scène. « Zandry kely » débarque au « tanindrazana » avec un « voan-dàlana » dans la valise : l'Iem. Après avoir été présentée, pour la première fois, le vendredi 26 janvier 2018 à Paris au Petit Palais, Musée des beaux-arts, l'Initiative pour l'émergence de Madagascar (Iem) fut à l'honneur à Antananarivo (Ivandry) par le soin de son « père fondateur », en la personne de monsieur Andry Nirina Rajoelina.

A bout portant

AutoDiff