La déception totale. Les fonctionnaires sportifs en lice  au championnat national de l'ASOIMADA, (Association Sportive Omnisports Interministériels et Institutions de Madagascar), dans le cadre des sports d'entretien des fonctionnaires à Toliara,  menacent de tout arrêter d'ici 24 heures (ndlr : un délai qui a pris fin hier). Ils réclament  une élection d'un nouveau président de l'association dans le plus bref délai.

Publié dans Sport
jeudi, 21 septembre 2017

Bancale !

Bloqué. Le centre de la Capitale fut paralysé, durant toute la matinée, le temps pour les taximen  d’exprimer leur ras-le-bol face à la politique de gestion de la ville initiée par Mme le maire et son équipe. En effet, l’association des taxis d’Antananarivo (Ftar) rejette catégoriquement les nouvelles dispositions relatives aux contre-visites techniques des véhicules que la Commune urbaine d’Antananarivo (Cua) voulait imposer en appelant le service de l’Omnium de maintenance des véhicules de transports (Omavet). Rahanirina Clémence, présidente de la Ftar, condamnait vivement cette approche bancale frisant la dictature de Lalao Ravalomanana et son équipe. 

Publié dans Editorial

3 mois pour résoudre le problème de l’insécurité, 3 mois pour stabiliser le prix du riz… Ces promesses ont été respectivement faites, dans le courant de la semaine, par le Premier ministre, Mahafaly Olivier Solonandrasana face à la recrudescence alarmante de l’insécurité et le ministre du Commerce et de la Consommation, Chabani Nourdine à propos du coût élevé du riz.

Publié dans Politique

Des promesses à tenir. Le ministère de l’Education nationale (Men) ne tarde pas à intervenir après les accidents de circulation mortels, touchant des élèves ou des enseignants. Récemment, le drame survenu à Manankazo Anjozorobe, samedi dernier vers 10h, a couté la vie à 3 enseignants Fram provenant de la Circonscription scolaire de Mandritsara, dans la Direction régionale de l’éducation de Sofia. 21 autres enseignants en ont été blessés.

Publié dans Société

« Together for a brighter future. » La Chine est aujourd’hui le premier partenaire commercial et investisseur à Madagascar. Malgré cela, elle veut encore étendre sa coopération avec le pays.  Et c’est dans ce sens que la première édition de « China Exhibition » a été organisée dans la Grande île avec l’appui de l’ambassade de la République populaire de la Chine et de l’Edbm (Economic development board of Madagascar).  Cet évènement a commencé officiellement hier et se terminera ce dimanche au Centre de conférence international d’Ivato (Cci).

Publié dans Economie
jeudi, 21 septembre 2017

La une du 22 septembre 2017

Publié dans La Une

Avec la déliquescence de l’Etat malagasy et afin qu’on puisse faire face à la grave crise qui l’accompagne, la contrefaçon fiduciaire  est devenue l’un des fléaux qui gangrènent notre société. Le week-end dernier, deux hommes présentés comme des faux-monnayeurs ont été interpellés par la Gendarmerie. Les suspects étaient surpris avec des fausses et anciennes coupures de 10 000 ariary, d’un montant  total de 12 millions ariary. Mais ce n’est pas tout. Les gendarmes ont encore trouvé  susr eux 500 coupures de papier A4 de la même dimension que les billets de 10 000 ariary.

Publié dans Société

Les vols de tortues ne datent pas d’hier, ce qui fait que ces impacts sont vraiment conséquents pour Madagascar. Depuis 1986, le ministère en charge a donc légué à Durell Wildlife Conservation Trust la fonction de conservation de la tortue à soc, une espèce endémique de la Grande île. Et à partir de 2014, Durell Wildlife Conservation Trust a reçu un financement du Gouvernement britannique pour mettre en place un projet de renforcement des impacts de ses activités sur la société en se focalisant sur le thème de : «  briser la chaîne : combattre le commerce illicite de tortues à soc ».

Publié dans Economie

Après l’incarcération provisoire à Tsiafahy d’Yves Razakarivony Rivofanantena Daniel, dit Yves (40 ans), le principal suspect dans le détournement de 440 millions d’ariary de la banque Bni Tsimbazaza, l’affaire n’en restera sans doute  pas là.  Selon une récente information, un cinquième larron se serait enfui avec le magot et il est encore en cavale.

Publié dans Société

Le lundi 18 septembre dernier, une plainte a été déposée au Parquet du Tribunal de première instance de Mahajanga à l'attention du procureur de la République. Une plainte pas comme les autres car déposée par une association de pêches dénommée « Mpanarato Miray Ambalambalamanga » contre des agents de la marine française. Le motif évoqué est « non assistance à des pêcheurs en danger, coups et blessures volontaires, violence et voies de fait, tortures, meurtres préméditations », selon une information émanant de l'Association Nosy Malagasy (Anm).

Publié dans Politique
Page 1 sur 2

Fil infos

  • Programme d’Andry Rajoelina - Accent sur les énergies renouvelables
  • Conférence souveraine - Les candidats « anti-7 novembre » se couvrent de ridicule
  • Report de la présidentielle et nouvelle transition - Tollé général contre la manœuvre de certains candidats
  • Andry Rajoelina en campagne - Marée humaine dans les capitales Betsileo et Betsimisaraka
  • Andry Rajoelina contre l’insécurité - L’arrêt de l’exportation bovine en perspective
  • Région Menabe - La mafia des bois précieux fait parler d’elle
  • Atteinte à la sûreté intérieure de l'Etat - Pety Rakotoniaina de nouveau en prison
  • Election présidentielle - Narson Rafidimanana et 150 maires séduits par le programme de Rajoelina
  • Déstabilisation et manœuvres de coup d'Etat - Des mains étrangères au cœur des soupçons
  • Conseil du Fampihavanana Malagasy - Perte de crédibilité confirmée !

La Une

Recherche par date

« September 2017 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  

Editorial

  • Farce exutoire !
    Suite à la réunion initiée par la CENI à laquelle les 36 candidats à l'élection présidentielle ont été conviés, 25 des 36 « participants » à la course ont accouché un « Accord politique ». En effet, à l'issue de cette rencontre, très houleuse, ce vendredi 19 octobre, à Nanisana, des prétendants dont les dossiers de candidature, après s'être acquittés des 50 millions d'Ar, ont été formellement validés par la HCC manifestèrent leur rejet contre l'organisation générale de  l'élection prévue pour le 7 novembre 2018.

A bout portant

AutoDiff