dimanche, 03 septembre 2017

La une du 4 septembre 2017

Publié dans La Une

La vérité. C’est ce qu’attendent les proches des deux jeunes gens et l’opinion à l’issue du procès qui s’ouvrira prochainement.  D’après des sources relativement bien informées, le procès du kidnapping  d’Arnaud et de l’exécution de la jeune Annie à  Toamasina va avoir lieu le 22 septembre prochain à Antananarivo, presque deux ans après les faits. Un magistrat et deux membres des forces de police, le chauffeur de l’automobile à bord duquel étaient les deux adolescents au moment du kidnapping ou encore les propriétaires de la maison dans laquelle Arnaud avait été retrouvé devront être déférés devant la barre, dans le cadre de ce procès qui ne manquera pas d’être suivi de près par l’opinion.

Publié dans Politique
dimanche, 03 septembre 2017

Ampasika - 2 bandits abattus par le Sag

Quatre braqueurs équipés d'armes à feu ont tenté de commettre une attaque samedi vers 19h à Ampasika. Leurs cibles : les boucheries du coin. Mais au dernier moment, leur tentative a échoué. Pire, les assaillants ont subi une cuisante défaite lorsque deux d'entre eux meurent sous les balles des hommes du service anti-gang de la Police (Sag). Cependant, deux autres larrons ont réussi à fuir. Informées à temps, les Forces de l'ordre étaient arrivées sur place avec une rapidité surprenante. « Les bandits étaient encore en train de perpétrer  leur méfait lorsque la Police  les a  surpris sur place et en pleine tentative pour s'en prendre aux bouchers », confie-t-on du côté de la Brigade criminelle. Les limiers ont également pu confisquer deux pistolets automatiques sur les bandits tués ! « Les policiers ont bien travaillé et étaient fiers de leurs prises », assure un témoin.

Publié dans Société

Fait rarissime, un membre des Forces de l’ordre a mis fin à ses jours dans un cachot de son propre camp à Antsiranana. Au fait, celui-ci était un policier mais a été révoqué depuis des mois. Une révocation due à un abandon de poste, selon une source officielle mais la mère de la victime refuse cette thèse. Affecté pour assurer la sécurité d’une banque à Antsiranana, le policier aurait quitté son poste pour aller déjeuner. Cette pause lui a valu la sanction après avoir passé devant le conseil de discipline.

Publié dans Politique

Et de quatre. Près d’une année avant la tenue du scrutin, la liste des candidats à l’élection présidentielle de 2018 commence à s’allonger. Eliana Bezaza, présidente du parti social-démocrate (Psd) vient d’annoncer sa candidature à Antsiranana. L’information a été relayée par la  « Tribune de Diégo » hier. Selon ce journal local,  « son ambition politique provient du constat qu’elle a fait en tant qu’entrepreneure et membre de la société civile : les gens travaillent dur et pourtant le niveau de vie ne change pas. Le pouvoir d’achat est à la baisse, de nombreuses personnes n’arrivent plus à scolariser leurs enfants et parmi elles, faute de ressources pour payer les frais d’hôpitaux, beaucoup refusent de se soigner ».

Publié dans Politique
dimanche, 03 septembre 2017

Réflexe stalinien

Joseph Djougachvili Staline régna en maître absolu en Urss (Union des républiques socialistes soviétiques). Adulé et craint, à l’intérieur qu’à l’extérieur, il fit subir dans le régime soviétique, au moins par deux fois, des purges dites « purges staliniennes ». En effet, Staline écartait, sans état d’âme, tous les éléments gênants même dans les rangs des militants proches de Lénine, son ancien patron. Elu secrétaire général du parti en 1922, il régna sans partage dans toute l’Urss, un territoire de 11 millions de km2 avec 11 fusions horaires, et ce, jusqu’à sa mort en 1953. S’il y a une chose que le maître de Kremlin rejetait catégoriquement, durant son long règne, ce fut la pression, d’où qu’elle vienne ! Ses interlocuteurs de l’Onu, du Conseil de sécurité, en savaient très bien de ce penchant, presque, maladif du dictateur  communiste.

Publié dans Editorial

Bilan positif de la Grande braderie « spécial rentrée scolaire », selon Harilala Ramanantsoa, première responsable de Mada Vision, la société organisatrice de cette manifestation. « Nous partageons la satisfaction de nos participants. C’est la condition essentielle qui garantit leur engagements lors de la prochaine édition », a-t-elle confié, tout en annonçant que la prochaine édition de cet évènement aura lieu du 20 au 24 décembre prochains. Un calendrier qui coïncidera avec celui de la tenue de l’autre évènement baptisé Foire Fouille. Une belle concurrence en perspective. Néanmoins, Hery Andrianasolo, responsable commercial de Mada Vision, a fait savoir que la Grande braderie ne souffrira pas de cette concurrence. « Les participants à la Grande braderie sont presque tous des abonnés fidèles de cette manifestation qui se distingue par la bonne qualité de l’organisation », a-t-il argué.  

Publié dans Economie

« Le développement du sport est un baromètre des impacts économiques d’un pays.  Et le sport est un vecteur de solidarité, de partage et de relation entre les pays du monde. Quand il y a une solidarité, on constate la paix. A l’occasion de l’Eid-El Kabir, l’Association Zanak’Avaratra (Natifs du Nord), a organisé ce tournoi pour renforcer la solidarité et la mixité sociale dans le but de développer aussi l’éducation de la jeunesse par le biais du sport », relate Papa Soulé, président de l’Association Zanak’Avaratra et non moins vice-président de la fédération malagasy de football, hier, lors de la finale du tournoi Aid-El Kabîr organisée sur le terrain  de l’Assurance Ny Havana 67ha.

Publié dans Sport

Deux semaines de sensibilisation. Les 4 Districts de la Région de Sava à savoir Sambava, Antalaha, Vohémar et Andapa accueillent depuis la semaine dernière de multiples activités relatives à la promotion de la protection sociale, assurées par la Caisse nationale de prévoyance sociale (Cnaps). Après la mise en place de la 49e antenne de la Caisse à Vohémar, Sambava a accueilli 3 différents ateliers de sensibilisation depuis le 28 août dernier. Le premier a ciblé les magistrats, journalistes et syndicats puisqu’ils traitent quotidiennement des affaires relatives à la sécurité sociale. Le 2e atelier concernait les délégués syndicaux, les travailleurs et les correspondants d’entreprises, dont la plupart ignorent la mission et les prestations de la Cnaps.

Publié dans Société

Places limitées. Les 33 170 nouveaux bacheliers d’Antananarivo ne peuvent pas tous poursuivre leurs études universitaires à Ankatso. La capacité d’accueil est réduite pour cette année universitaire 2017- 2018. Environ 11 000 étudiants , soit un tiers des admis, seront reçus cette année. Ils seront répartis dans les établissements supérieurs, à savoir  l’Ecole supérieure polytechnique, la Faculté des arts, des lettres et sciences humaines et les sept instituts rattachés à l’université d’Ambohitsaina. Ainsi, les concours vont être serrés.

Publié dans Société
Page 1 sur 2

Fil infos

  • Marc Ravalomanana - Des déplacements sous surveillance
  • Peste - Deux nouveaux décès à Toamasina
  • Exploitation forestière illicite - Le sort de l’élu du Menabe très attendu
  • Assemblée des Nations unies - Rajaonarimampianina snobé par les grands chefs d’Etat
  • Double kidnapping d’Arnaud et d’Annie - La vérité attendue à partir de ce jour
  • Syndicats magistrats - greffiers - Grève générale et illimitée décrétée
  • Retouche de la Constitution - Une mission du futur président élu selon Camille Vital
  • Corruption et abus de fonction à Morondava - Un officier supérieur et un élu dans le viseur de la justice
  • Conjoncture socio–économique - Le régime se limite aux promesses trimestrielles
  • Expulsion de l'île Juan de Nova - Plainte des pêcheurs malagasy contre la marine française

La Une

Recherche par date

« September 2017 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  

Editorial

  • Aux abois !
    Le régime HVM de Rajaonarimampianina se trouve coincé. Une situation désespérée et diamétralement opposée avec le discours pompeux prononcé d’il y a quelques jours sur le haut de la tribune des Nations Unies. Les réalités vécues sur terrain contrastent, en tout point de vue, aux déclarations, parfois insensées, clamées par nos dirigeants à l’extérieur du pays. Des fois, ils oublient que la plupart de ces pays qu’ils visitent ont des chancelleries bien représentées sur place. De par leur insane manière de voir et de gérer les choses, surtout de leur entêtement à continuer sur des fausses et dangereuses pistes, tout va de travers dans le pays. Les gros ennuis s’accumulent et  la population végète dans des conditions de vie misérables.

A bout portant

BONS PLANS WEEK-END

  •  Vendredi 25 novmebre 2016:

    - Fara kely, Fara Gloum et Mahandry au Piment café

    - Joëlle Claude  : au Cercle-germano malagasy à Analakely

    - "Who's next" au Dome Rta à 17h

    - Journée dédiée à la jeunesse suivi d'un spectacle oratoire le "Cinbé village" et le "zumba coloré" au Village de la Francophonie à Andohatapenaka

    - Grand concert intégrationnel au Village de la Francophonie à 15h suivi d'un défilé de mode et un "Zoma magnifique" avec Mika et Davis à 21h

    Samedi 26 novembre 2016:

    - "Ndao hifety isika jiaby": thème du jour au Village de la Francophonie

    Dimanche 27 novembre 2016:

    - "Ce n'est qu'un au revoir" thème du jour au Village de la Francophonie

    - "Ciné village", finale du tournoi de slam, carnaval de clôture, grand concert de musique classique, récit du mythe d'Ibonia, un chant d'au revoir du village, un jeu de drapeau: "Ce n'est qu'un au revoir mes frères" à 19h au Village de la Francophonie

  • Se surpasser, encore et toujours. Avant de s’envoler pour d’autres cieux, Bodo rendra hommage à ses fans à l’« Akany Nambinitsoa », Talatamaty. Ce sera son dernier cabaret-concert de cette année. Une occasion à ne pas rater pour les amateurs de cette grande dame de la musique malagasy. Le show commencera à partir de 20h.
     
  • Après l’avant-gout de la célébration du 20ème anniversaire du groupe « ‘Zay » qui a eu lieu à l’hôtel Carlton, Anosy, ce dernier revient sur le devant de la scène. Ainsi, le groupe réalisera un autre concert au Palais des sports de Mahamasina ce dimanche après-midi. Durant quelques heures, « ‘Zay » résumera les 20 ans de sa carrière à travers ses titres. Nary et compagnie ressusciteront leurs tubes les plus connus. Outre les musiciens, l’instrument à vent « Anjaniony » bercera le public. Le concert débutera à partir de 15h.
     
  • Une belle ambiance et de la bonne musique attendront les abonnés de l’Amitié Fandian à Ankadindramamy à partir de 21h. Mahery, Nini (Kiaka), Poun ou encore Green Banane animeront la soirée « after work » de cet endroit qui est devenu, à chaque fin de week-end, le lieu de rendez-vous incontournable pour certaines familles et des amis. Le répertoire sera composé des succès de ces artistes, en plus des duos et trios exceptionnels. 

  •  Des artistes véhiculant des styles de musique différents se réuniront au Pk 0 Soarano. La musique traditionnelle, celle urbaine et la musique des hauts-plateaux berceront les cœurs des  abonnés de cet endroit dans une soirée dénommée « Cabaret in Tanà ». Ry kala vazo, Jimmy Harison, Tana Group et Tovo J’hay partageront la scène pour assurer une ambiance parfaite.
  • Dans le cadre du festival « Madajazzcar », un cabaret avec Mampionona quintet, Hakon Storm, Mathisen feat Lova Bil, @ Tonny Mahefa Razafiarison & Volahasiniaina Linda aura lieu à l’hotel du Louvre, Antaninarenina à partir de 19h 30.
     
     
AutoDiff