La date et le lieu de l’élection seront communiqués dans les prochains jours. Suite au report de l’élection du président de la fédération Malagasy de football, faute de quorum, le Comité Exécutif de la fédération Malagasy de football et la Commission électorale nationale ( CEN) acceptent de rencontrer le ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) dans les prochains jours pour discuter des propositions de date et de lieu d’une nouvelle assemblée élective. Les délégués des ligues et les candidats seront informés de la nouvelle date et du lieu, dès confirmation.

Publié dans Sport

Deux ans après la pose de la première pierre, la route reliant Tsarasaotra à Ivato a été « réceptionnée » ou plutôt « inaugurée », officiellement la semaine dernière, plus précisément le 2 novembre dernier. Cette portion de route, qui aurait dû être utilisée quelques années plutôt dans le cadre du sommet de la Francophonie à Madagascar en 2016, est finalement achevée et opérationnelle. Ouverte aux usagers, cette voie a été réalisée par la société chinoise de travaux publics, la China Harbour Engineering Company (CHEC), et répond aux normes internationales en vigueur. Sa fonction essentielle est d’optimiser le réseau routier de la Ville des Mille qui s’étend de plus en plus vers les périphéries.

Publié dans Société

Le cile sera dégagé cette semaine. Le beau temps sera au rendez-vous des habitants de la Grande île. D'après les  études menées par la Direction Générale de  la Météorologie (DGM), le climat va être chaud et sec en général notamment les 5 premiers jours de la semaine. Toutefois, quelques endroits à savoir la partie Centrale des hautes terres, Melaky et Bongolava  doivent s'attendre à un temps pluvieux. Vers la fin de  la semaine, la pluie va s'y abbatre et affectera  les activités de leur population.

Publié dans Société
lundi, 05 novembre 2018

Vigilance maximale

La campagne électorale touche à sa fin. Lancée le lundi 7 octobre, la propagande pour le scrutin du 7 novembre 2018, jour où le peuple malagasy choisira celui ou celle qui va présider les destinées de la Nation malagasy pour les cinq ans à venir, arrive à son terme. Pendant un mois, les 36 candidats dont les dossiers ont été fermement validés par la Haute Cour Constitutionnelle (HCC), du moins les sérieux et les plus déterminés, sillonnèrent monts et vallées du pays. L'opportunité mise à leur disposition pour exposer leurs programmes pour convaincre les concitoyens en leur faveur. Encore fallait-il que les prétendants « acceptés » aient un programme ou un projet de société percutant et réalisable.

Publié dans Editorial

La campagne électorale a pris fin officiellement la nuit dernière à minuit pétantes. Pour les candidats la messe est presque dite.

Publié dans Politique

Déception et consternation ! Tels sont les sentiments qui prévalent chez les familles de quelques recalés du concours d'entrée à l'Ecole nationale supérieure de police (ENSP). Un sentiment qui est loin d'être animé par l'échec mais par l'injustice. Pour comprendre les tenants et aboutissants de l'affaire, revenons d'abord au début de l'histoire. Le 31 mars 2017, le ministère de la Sécurité publique et le ministère de la Fonction publique publient un arrêté interministériel portant ouverture du concours direct et concours professionnel pour le recrutement de 20 élèves commissaires de Police. 16 candidats sont disponibles pour le concours direct destiné aux civiles tandis que 04 autres places sont réservées au concours professionnel pour ceux qui font déjà partie du corps de la Police.

Publié dans Politique
lundi, 05 novembre 2018

LA UNE du 06 novembre 2018

Publié dans La Une

Fil infos

  • Prétendu « achat de voix » pendant la propagande - Un candidat répond aux observateurs européens
  • Visite de Ravalomanana aux Barea - Une offense au football malagasy
  • Fianarantsoa I, Mananjary … - Des preuves flagrantes de manipulation de voix
  • Insécurité urbaine - Nassir de Conforama kidnappé
  • Anomalies électorales - Le camp Rajoelina saisira la HCC
  • Trafic à la douane - Mbola Rajaonah interdit de sortie du territoire
  • Représentant auprès de la CENI - Le camp Rajoelina plie bagage
  • Haingo Rasolofonjoa - « Il faut préserver avant tout la paix sociale dans ce contexte difficile »
  • District de Tsaratanana - Un kidnappeur notoire éliminé
  • Distribution d’argent - Démenti formel des Ampanjaka

La Une

Recherche par date

« November 2018 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    

Editorial

  • Flou déroutant !
    Pour des raisons qui restent à définir sinon à  éclaircir, la CENI s’entête à œuvrer dans un cadre embrouilliaminique. Le manque de visibilité dans lequel les travaux relatif aux décomptages et aux traitements des voix issues de l’élection présidentielle du 7 novembre 2018 s’effectuent, irrite les esprits. L’entêtement de l’équipe du Maitre Hery Rakotoarimanana à continuer de publier des contestés déconcertent plus d’un. Elle juge inappropriée la requête des proches collaborateurs de certains candidats, entre autres ceux du MAPAR d’Andry Nirina Rajoelina, de revoir le mécanisme de traitement des procès-verbaux (P.V.) émanant directement des Bureaux de vote (B.V.). Les décalages sont flagrants ! Il se trouve que le candidat n° 13 soit  le plus perdant dans cet imbroglio. Mais en fin de compte, la majorité des candidats se sentent tous lésés à travers ce mic-mac. Mais, la CENI ne veut rien en savoir ! 

A bout portant

AutoDiff