Action humanitaire. Les programmes du ministère de la Population, de la Protection sociale et de la Promotion de la femme (MPPSPF) se basent sur les actions sociales. Pour honorer cette responsabilité, les équipes de ladite institution publique se mobilisent de jour comme de nuit pour soutenir les personnes vulnérables à Madagascar. Hier encore, elles ont rendu visite au Centre hospitalier universitaire Ravoahangy Andrianavalona (HJRA) à Ampefiloha. A cette occasion, des matelas et des couvertures ont été octroyés à cet établissement sanitaire. « Les patients auprès de cet établissement sanitaire se multiplient en cas d’accident, entre autres.

Publié dans Société

Ce n'est que quelques jours après la remise en liberté de Nizar Pirbay (44 ans), le propriétaire de P.Business Center à Toamasina, que des révélations commencent à poindre à l'horizon. Parmi celles-ci, le fait qu'il était arrivé seul à son domicile. Le retour au bercail sans encombre de la victime se serait accompagné de l'impossibilité  des forces de l'ordre de tenter de le joindre au téléphone. Mais l'autre révélation, sans doute la plus significative, aussi tourne autour de la question de rançon.

Publié dans Société
mercredi, 04 juillet 2018

Tardive création

Tôt le matin de la Pentecôte, les chrétiens catholiques de Madagascar se réveillèrent en sursaut, sous l'effet d'une « bombe », l'Archevêque de Toamasina Tsarahazana fut nommé Cardinal. En effet,  le 266e Souverain Pontife, le Pape François, créa 14 nouveaux cardinaux dont un Africain, le Malagasy Tsarahazana, président en exercice de la Conférence Nationale des Evêques (CNE) de Madagascar. Les chrétiens de l'Eglise Catholique Apostolique Romaine (ECAR) ont dû attendre « sagement » huit longues années pour avoir enfin leur quatrième Cardinal. Mort en 2010, Gaëtan Razafindratandra, le dernier en date, n'a eu ainsi de successeur que le 14 juin, le jour de la Pentecôte, de cette année.

Publié dans Editorial

« S’unir dans l’esprit entrepreneurial pour la croissance progressive économique et le social business au sein de la Chambre de commerce et d’industrie de Toamasina », tel est le slogan choisi par Ranaivoson Justin Basile, président de la CCI Toamasina (CCIT), depuis la fin de l’année 2017. 6 mois après son accession à la tête de la Chambre de commerce, la vision du nouveau président n’a pas changé : celui de garantir un accès pour l’entreprenariat stable. Pour concrétiser cette vision, le numéro un de la CCIT a fixé plusieurs objectifs.

Publié dans Economie

Depuis plusieurs années, le monde du 7e art malgache n’a pas cessé d’évoluer. L’aventure a commencé en 1983 notamment avec les statuts du Collectif de promotion culturelle - dont le siège social se trouvait au Musée d’art et d’archéologie de l’Université d’Antananarivo - déposés en octobre 1983. Cette association est active entre 1983 et 1989, ayant regroupé des artistes, des musiciens, des chercheurs et universitaires et quelques cinéastes, dont des réalisateurs de la Tvm à savoir Victor Raharijaona et Basilide Rakotonoely.

Publié dans Culture

La soi-disant plateforme HIF (Hetsika Fanorenana Ifotony) réunissant, paraît-il, une centaine de particules de parti politique dévoile peu à peu son programme. Ou plutôt, la mise en marche du moteur de la refondation, nécessaire selon cette dernière née des associations politiques pour éviter la répétiton des crises à Madagascar. C'était hier sur une station radio privée qu'un membre signataire de la fameuse convention d'Andohalo a dressé la feuille route de cette association qui, notons-le, refuse la tenue des élections présidentielles cette année.

Publié dans Politique

Dernière ligne droite pour la tournée de l'ancien président de la Transition, Andry Rajoelina, dans la partie Est de l'île. Hier, ce fut au tour de la population de Mahanoro d'accueillir l'ancien homme fort du régime transitoire. Comme il fallait s'y attendre, le stade municipal de Mahanoro fut comble. Parmi l'assistance figurait également les députés élus à Toamasina I et II, Moramanga, Vavatenina, Mahanoro ainsi que la députée de Mahajanga et non moins secrétaire nationale du MAPAR, Ninah et le député Rossy.

Publié dans Politique
mercredi, 04 juillet 2018

La une du 5 juillet 2018

Publié dans La Une

Tout est fin prêt. Le Premier ministre Christian Ntsay convoquera ce jour une réunion avec les partenaires financiers et techniques pour faire le point sur l’état d’avancement de l’organisation des élections. « Ce sera l’occasion pour nous d’avoir de plus amples précisions », a dit Antonio Sanchez Benedito Gaspar, l’ambassadeur de l’Union européenne. Le financement des opérations sera ainsi au cœur des discussions. Il existe deux types de financement, selon le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) Hery Rakotomanana. D’un côté, le gouvernement malagasy a tenu à honorer ses engagements. Le ministre des Finances et du Budget Vonintsalama Sehenosoa Andriambololona a déjà fait une déclaration dans ce sens. Elle a mis l’accent sur le caractère de priorité absolue des élections à venir.

Publié dans Politique

Fil infos

  • Trafic à la douane - Mbola Rajaonah interdit de sortie du territoire
  • Représentant auprès de la CENI - Le camp Rajoelina plie bagage
  • Haingo Rasolofonjoa - « Il faut préserver avant tout la paix sociale dans ce contexte difficile »
  • District de Tsaratanana - Un kidnappeur notoire éliminé
  • Distribution d’argent - Démenti formel des Ampanjaka
  • Traitement des résultats de l’élection présidentielle - La CENI suscite la méfiance
  • Accusations de corruption - La CENI répond au camp Ravalomanana
  • Election présidentielle - Andry Rajoelina number 1 dans la majorité des Régions
  • Panique post-électorale - Ravalomanana enchaine les violations de la loi !
  • Election présidentielle - La communauté internationale appelle à la retenue les candidats n° 12 et n° 25

Recherche par date

« July 2018 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

Editorial

  • L'indomptable !
    On la croyait écrasée, non il n'en est rien. Elle est toujours là ! Elle réapparait et menace de sévir. La peste, car il s'agit d'elle, persiste et signe. Cette maladie causée par la bactérie du nom de « Persinia Pestis » demeure l'indomptable ennemie à Madagascar. Obnubilé par les interminables comptages de voix, le pays tout entier semble ignorer qu'une maladie est en train de faire parler d'elle de... nouveau. Eclipsée par l'ambiance électrique électorale, la peste refait discrètement surface et risque de faire des ravages au cas où des mesures draconiennes ne seraient pas prises illico. La publication des résultats du scrutin du 7 novembre prend trop de temps. Une lenteur légendaire qui irrite certains états-majors politiques. Une lenteur qui soulève des vagues auprès de l'opinion.

A bout portant

AutoDiff