Nicolas Dupuis, ancien staff de l’équipe nationale malagasy, devenu sélectionneur le mois de mars 2017, accusait des mois d’arriérés de salaire. Il a finalement touché la totalité de son dû et a signé son contrat mardi 5 mars après 2 ans de carrière à la tête de l’équipe nationale malagasy. « Forcément, c’est plus facile de travailler sur quelque chose de très saine et tracée. Et je remercie madame la présidente d’avoir réalisé ce contrat », a dit Nicolas Dupuis.

Publié dans Sport

Nicolas Dupuis, ancien staff de l’équipe nationale malagasy, devenu sélectionneur le mois de mars 2017, accusait des mois d’arriérés de salaire. Il a finalement touché la totalité de son dû et a signé son contrat mardi 5 mars après 2 ans de carrière à la tête de l’équipe nationale malagasy. « Forcément, c’est plus facile de travailler sur quelque chose de très saine et tracée. Et je remercie madame la présidente d’avoir réalisé ce contrat », a dit Nicolas Dupuis.

Publié dans Sport

Samedi matin, un jeune chef de famille de 32 ans domicilié à Ampandrana-Ouest mourut à la suite de son agression barbare car ils l’ont émasculé. Des passants l’ont retrouvé en train d’agoniser dans les buissons près de la résidence « Orchidée ». Actuellement, l’affaire connaît un développement. Bien que les enquêteurs n’aient encore donné de version officielle sur celle-ci, des bribes d’information glanées auprès de certaines sources, ont permis de savoir qu’un des amis du trentenaire, un habitant du secteur a pris  une bière avec lui dans une échoppe sise rue Jean Andriamady quelques moments avant le drame, ce samedi 2 mars dernier. Un témoin oculaire affirme les avoir vus ainsi.

Publié dans Société

Ce fut la première édition de l'élection de « Miss Maman Madagascar », organisée par le comité « Miss Maman Internationale ». Le concours s'est déroulé en France et a été réservé uniquement aux membres de la diaspora malagasy. Ce ne sera plus le cas en 2020, les mamans basées à Madagascar pourront elles aussi concourir. En attendant, la « Miss Maman Madagascar » 2019, Vero Ranaivoharisoa livre ses impressions avant sa participation au concours « Miss Maman internationale 2019 ».

Publié dans Société

Une possibilité de découvrir les plats typiques malagasy à l’étranger. Faniry, connu sous le nom de scène Mister Fa  et sa femme ainsi que Dan et Harifidy ont lancé le concept des «  hotely gasy » en France. « L’idée m’est venue à la suite d’un voyage en taxi-brousse à Madagascar et au cours duquel j’étais épaté de l’ambiance à chaque pause déjeuner dans les gargotes ou restaurants que ce soit à Maevatanana, Manerinerina ou Antsampanana » explique Mister Fa, un des quatre membres de la diaspora malagasy en France ayant concocté l’événement culinaire du samedi dernier à Paris, dénommé « Madagascar hotely taxi-brousse ».  

Publié dans Société
mardi, 05 mars 2019

Délicate manœuvre

Si la formation du Gouvernement II de Ntsay Christian a pu avoir lieu sans trop de remous ni fracas, l’approche des étapes suivantes, à savoir la mise sur pied du gouvernorat pour les 23 Régions et le montage des listes des candidats en vue des législatives du 25 mai s’avère compliquée. Etant entendu la pluralité, la diversité et surtout la quantité, en genre et en nombre, des personnalités ou des associations ou des formations politiques ayant manifesté leur soutien à l’endroit du candidat n° 13 lors des élections présidentielles du premier et du second tour, Rajoelina Andry Nirina, l’heureux gagnant, doit faire appel à l’intelligence, à la sagesse et à la fermeté afin de pouvoir éviter les pièges tendus et trancher net face à des cas complexes. Il est du domaine de l’utopie de parvenir à satisfaire « tout le monde ». D’autant que les postes à pourvoir, très limités en nombre, nécessitent des qualités morales et techniques appropriées. Pas de copinage ni de népotisme.

Publié dans Editorial

Renouvellement. C’est sur cette note que la Semaine de l’énergie s’est clôturée, au mois de février dernier. Effectivement, au cours des discussions, le ministère de l’Energie, de l’Eau et des Hydrocarbures a insisté sur la renégociation des contrats entre la JIRAMA et les compagnies pétrolières pour que chaque partie en sorte gagnante. « Une nouvelle négociation sera ainsi entamée le plus vite possible avec les différentes parties concernées. La majorité des fournisseurs de la JIRAMA ont déjà donné leur accord de principe, à l’exception d’une entreprise », avait annoncé Vonjy Andriamanga, ministre de l’Energie, de l’Eau et des Hydrocarbures, lors de la clôture de cet évènement. Suivant ce contexte, les nouveaux contrats sont donc maintenant en cours de finalisation.

Publié dans Economie

Après l’inauguration de l’agence à Ambohibao, BGFI Bank Madagascar s’implante de nouveau au cœur du marché de Mahazo. La cérémonie d’ouverture s’est déroulée vendredi dernier. En effet, Mahazo est une zone commerciale et industrielle très dynamique. L’installation de BGFI Bank Madagascar dans cette localité confortera aussi bien l’essor des entreprises que celui de leurs collaborateurs repérés dans cette localité. Comme toutes les autres banques BGFI, l’agence à Mahazo met en avant la qualité de service du groupe.

Publié dans Economie

Les élections législatives auront lieu le 27 mai prochain. Le dépôt de candidature pour siéger à l’Assemblée nationale sera clôturé dans moins de 7 jours. Pour l’instant, l’on ne se bouscule pas aux portillons des Organes de vérification et d'enregistrement des candidatures (OVEC). Au niveau des écuries politiques, les listes des candidats sont bouclées ou sur le point de l’être.  C’est le cas de la plateforme « Isika rehetra distrika miaraka amin’ny prezida Andry Rajoelina », (IRD) regroupant tous les soutiens du candidat numéro 13 durant la campagne électorale, tels que le MAPAR, LE TGV, LE MMM, le Freedom, etc.  

Publié dans Politique

Hajo Andrianainarivelo, ministre de l’Aménagement du territoire, révélait l’existence d’un réseau spécialisé dans la vente et l’achat illicites de terrains. Il a  fait cette révélation lors de sa descente à  la manifestation des simples citoyens qui refusent la vente du jardin d’Antaninarenina. Hajo Andrianainarivelo a pointé du doigt des employés de la Commune urbaine d’Antananarivo, du domaine et du Tribunal comme membres de ce réseau qualifié par les observateurs comme une véritable mafia. « Vous saurez bientôt les vrais coupables de ces ventes des terrains communaux de ces dernières années. A notre niveau, je déclare solennellement que le jardin d’Antaninarenina restera un domaine public comme il l’est depuis toujours », a promis le ministre de l’Aménagement.

Publié dans Politique
Page 1 sur 2

Fil infos

  • Assemblée nationale - Les membres du Bureau permanent connus
  • Exécutif - Démission du Gouvernement ce jour
  • Dans sa fuite précipitée - Henri Rabary-Njaka a laissé des dettes au pays
  • Présidente de l’Assemblée nationale - Christine Razanamahasoa plébiscitée
  • Dénonciations contre Mamy Ravatomanga - Les machinations du HVM mises à nu par la Justice française
  • Banditisme et détention illégale d'armes - Les arrestations et les saisies se poursuivent
  • Coupe d'Afrique des Nations 2019 - Les Barea décorés et récompensés
  • Marc Ravalomanana - Toujours aussi dédaigneux et méprisant
  • Développement du football - Le Président Rajoelina prend les « Barea » par les cornes
  • Iles Eparses - Un comité mis en place par le Gouvernement

Recherche par date

« March 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Editorial

  • De bons auspices
    Le régime IEM part d’un bon pied ! Sous une bonne étoile, Rajoelina semble débuter son pouvoir à la magistrature suprême du pays dans un cadre encourageant. Les signaux affichés sur le tableau de commande sont au vert pour ne pas le dire « à l’orange ». Tout commença par une élection présidentielle sans anicroche ni la moindre escarmouche. Une élection crédible et reconnue par …tous. Les deux finalistes, Rajoelina et Ravalomanana, après la proclamation des résultats définitifs par la HCC, se sont donné la main. Avec un score honorable et sans appel de 55,66 %, Andry Rajoelina gagna, haut la main, le scrutin. Et donc, une alternance par la voie royale des urnes et où la démocratie jouit de son plein droit. « Zandry Kely » se débarrassa définitivement de l’étoffe de « putschiste » qu’on lui avait taxé injustement depuis la Révolution Orange de 2009.  

A bout portant

AutoDiff