La septième édition du Dialogue politique entre Madagascar et l'Union européenne, le premier depuis l'accession à la magistrature suprême du Président de la République Andry Rajoelina, a eu lieu hier au Palais d'Etat d'Iavoloha conformément à l'article 8 de l'Accord de Cotonou. La partie européenne a été composée des ambassadeurs de l'UE, de France, d'Allemagne, du Royaume Uni ainsi que des représentants de la Belgique, de l'Espagne et des Pays Bas. Le Président de la République de Madagascar Andry Rajoelina a  conduit la partie malagasy composée notamment du Premier ministre, Chef du gouvernement, et de treize ministres ainsi que de hauts cadres de l'Etat. Cette rencontre régulière avec l'UE vise à encourager la compréhension mutuelle ainsi qu'à faciliter la définition des priorités et des principes communs.

Publié dans Politique

Des publications notamment sur les réseaux sociaux semblent attribuer la paternité pour ne pas dire le mérite des projets de reconstruction de certaines routes de la Capitale à la Commune urbaine d'Antananarivo. Une version démentie par des sources qui précisent que la mairie d'Antananarivo n'est qu'un simple bénéficiaire dans ces projets. Il faudrait en effet savoir que la construction de ces routes de la Capitale entre dans le cadre du projet « post-disaster infrastructure reconstruction ».

Publié dans Politique
vendredi, 03 mai 2019

La peur au ventre

Qui a peur de l'IEM ? Qui tremble face à la fulgurante percée de Zandry Kely ? La peur au ventre, les adversaires de l'émergence de Madagascar multiplient attaques et  frondes. Des tirs croisés qui visent personnellement le numéro un de l'Etat. Principale cible, Rajoelina Andry Nirina se trouve au centre de leur assaut, en plein dans la visière de leur arsenal.    Au Palais des sports à Mahamasina, ce cadre emblématique des décisions historiques, Rajoelina se désolait des comportements, pour le moins, bizarres des « ennemis jurés» de la Nation. Aussi  fallait-il rappeler au passage que ce fut dans ce mythique Palais, des grandes rencontres, que Rajoelina annonçait officiellement et solennellement sa décision de se porter candidat à l'élection présidentielle.  

Publié dans Editorial
vendredi, 03 mai 2019

LA UNE du 03 mai 2019

Publié dans La Une
Page 2 sur 2

Fil infos

  • Naina Andriantsitohaina - Un mois passé à écouter les doléances des Tananariviens
  • Projet Tana-Masoandro - Tout a été fait dans les règles
  • PDG de JK Group et Sourcin Voyage - Jo Willy recherché pour abus de confiance et escroquerie
  • Echauffourées à Ambohitrimanjaka - Le gendarme blessé toujours entre la vie et la mort
  • Course à la Mairie d’Antananarivo - Ravalomanana infantilise le candidat du TIM
  • Andry Rajoelina à Antsirabe - Le Vakinankaratra se dote d’une université « manara – penitra »
  • Aviation - Air Austral, principale fossoyeuse d'Air Madagascar
  • Chaînes publiques nationales - Acquisition de nouveaux matériels
  • Emigration à Dubaï - 9 et 7 ans d'emprisonnement pour des frère et sœur
  • Désengorgement des prisons - Début des audiences foraines à partir du 21 octobre

La Une

Recherche par date

« May 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    

Editorial

  • Chance exceptionnelle !
    La session exceptionnelle du Bac (général) débute ce jour mercredi et ce jusqu’au vendredi 25 octobre 2019. Un évènement inédit à Madagasikara depuis la chute de l’Amiral rouge en 199I. Suite à une vague de fuite de sujets des examens du Bac option « général », le Président  Rajoelina Andry Nirina décida d’organiser une session exceptionnelle sur toute l’étendue du territoire national, uniquement pour le Bac (général) et destinée seulement pour les recalés de la session normale. Pour cause, les fuites constatées dans plusieurs Centres d’écrit du pays durant les  sessions du 30 septembre au 4 octobre 2019 causèrent d’importantes perturbations qui, évidemment, provoquaient de graves préjudices  au bon déroulement des examens et portant atteinte à la sérénité des candidats.  C’est une décision juste et légitime de la part d’un dirigeant sensible au souci de son peuple et ce pour corriger les erreurs de certains « ennemis de la Nation ». Un acte délibéré…

A bout portant

AutoDiff