Politique

  La Vérité (+) : Le Parti libéral démocrate ou  « Paika sy lamina ho an’ny daholobe » (Pld) s’est fait discret dans l’actualité ces derniers temps. Quel regard portez-vous sur la situation actuelle au pays, notamment en ce qui concerne les cas de vindicte populaire qui sont devenus monnaie courante ?
Pour se disculper, les agents impliqués dans la dérive policière d’Antsakabary (Befandriana Nord) invoqueraient la subordination hiérarchique à laquelle ils sont soumis. Concrètement, ils soutiennent qu’ils n’avaient fait qu’exécuter les ordres émanant de leurs supérieurs et que de ce fait, ils seraient exempts de toute faute et responsabilité.
Des militaires et gendarmes, des veuves de militaires, des retraités de l’Armée et de la Gendarmerie, ont montré leur détermination. Samedi dernier, près d’un millier de ces hommes et femmes se sont donné rendez-vous à Andrefan’Ambohijanahary, Antananarivo. Des manifestations du même acabit ont eu lieu un peu partout dans la Grande île, pour ne citer que Mahajanga ou encore Vohipeno, selon les précisions. Des manifestations qui ont pour but de réclamer le paiement de leur alignement d’indice et de leur rappel de moins perçus que l’Etat rechigne à leur donner.

Magro Behoririka - L’absence de Ravalomanana rebute ses « fans »

Publié le dimanche, 26 mars 2017
Annoncée de façon tonitruante, la reprise du regroupement dans l’enceinte du Magro Behoririka n’a pas fait l’effet attendu. Alors que bon nombre d’observateurs s’attendaient à une démonstration de forces, les « zanak’i dada » n’ont pas réussi leur pari, du moins, pour cette fois. L’absence du leader du mouvement, l’ancien Président Marc Ravalomanana était sûrement une des raisons qui n’ont pas encore motivé ses fervents partisans à participer à ces retrouvailles. L’ancien Chef d’Etat et son épouse ayant encore été en déplacement en Europe. Néanmoins, quelques lieutenants du parti Tim ont été aperçus sur les lieux à l’instar de la…
Au cours d’une conférence de presse, les douaniers ont dénoncé l’empiètement de compétences dans les aéroports et ports de Madagascar. Devant la presse, le président du Syndicat des employés de la douane (Sempidou), Andrianavalona Ramanambola Herizo a rappelé que les fouilles économiques dans les aéroports et les ports sont de la compétence exclusive des agents des douanes. Cela est précisé dans le Code des douanes, a martelé le président du syndicat. Et lui également de rappeler que lors de sa descente à l’Aéroport international d’Ivato au mois de juillet 2016, le Chef de l’Etat avait donné un ordre ferme pour…
Pour la haute instance de l’Etat, la cérémonie d’inauguration d’une bibliothèque et d’un centre multimédia dans l’enceinte d’une école publique primaire, dont la construction s’est déroulée dans un énervement institutionnel complet, a été une occasion de commettre volontiers un mignon lapsus.

Conclusions de la mission du Fmi -Aux antipodes de la réalité

Publié le jeudi, 23 mars 2017
« Les autorités progressent dans le renforcement du cadre juridique et institutionnel pour améliorer la gouvernance et lutter contre la corruption ». Un extrait du communiqué de presse de la mission du Fmi qui a séjourné à Antananarivo du 9 au 22 mars 2017, dans le cadre de la première revue du programme de réformes économiques, appuyé par la Facilité élargie de crédit (Fec).

Fil infos

  • Loi des finances - De nouveau amendée par les députés
  • Loi des finances - De nouveau amendée par les députés
  • Bois de rose stocké à Iavoloha - Rolly Mercia pris en flagrant délit de mensonge
  • Saisie de bois de rose chez TIKO Sambaina - Opération menée par Rolly Mercia
  • 69 ans aujourd’hui - Marc Ravalomanana plombé par son âge
  • Ministère de la Justice - Tout manquement professionnel n’est toléré
  • Andry Rajoelina dans le Vakinankaratra - Des élus locaux témoignent des abus du régime Ravalomanana
  • Hôtel de ville - Hajo Andrianainarivelo démonte le mensonge de Marc Ravalomanana
  • Selon Rolly Mercia - Ravalomanana est un « vorace sans scrupules et sans vergogne »
  • Premier débat de l'entre-deux-tours - Rajoelina cloue le bec à Ravalomanana

Editorial

  • Suicide collectif !
    En Occident (France, Suisse et Canada), un phénomène rare brisait l'émotion des gens. En effet, une secte communément appelée l'Ordre du temple solaire (OTS) fondé par Luc Jouret et consorts en 1984 parvenait à convaincre ses adeptes, apparemment fanatisés, à se suicider ensemble entre les années 94 et 97 faisant 74 victimes. Pour des raisons diverses, l'insolite phénomène « s'institutionnalise » au Japon.

A bout portant

AutoDiff