Politique

Dans la posture de l'éternelle fuite en avant, les zélateurs du régime Hery vaovao ho an'i Madagasikara (Hvm) tentent de masquer les échecs du pouvoir par des attaques répétées contre la Communauté internationale.

Baccalauréat 2017 - Fuite de sujets impossible

Publié le lundi, 24 juillet 2017
De bon matin, des hauts responsables ministériels conduits par la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, le professeur Marie-Monique Rasoazananera, se sont rendus sur quatre sites d'examen du baccalauréat hier. Après les lycées d'Andohalo et de Jules Ferry à Faravohitra, la délégation a rejoint l'établissement privé ESCA à Antanimena et le lycée technique et professionnel d'Alarobia, tous à Antananarivo.
Claudine Razaimamonjy de passage à Antananarivo ? Pour quelques jours semble-t-il. La dame a été aperçue dans la Ville des mille.  La rumeur qui s'est vite propagée dans le monde journalistique a été confirmée par des sources indiquées.  L'affaire avait défrayé la chronique durant de longs mois. Après de multiples péripéties, Claudine Razaimamonjy avait finalement été placée en détention préventive à la maison centrale de Manjakandriana, comme soutenu par le premier responsable de cet établissement pénitentiaire. Depuis, c'est le silence ou presque autour de cette affaire. L'affaire connaît depuis quelques jours une évolution notable.
L’affaire sur le meurtre du jeune Golo Achimo Moucharaphe dit Houssen, âgé à peine de 15 ans, survenu à Nosy Be dans la nuit du vendredi 3 mars dernier vers 19h, connait un nouveau rebondissement. La mère de la victime et le reste de la famille crient à l’injustice et dénoncent la complicité d’un inspecteur de police dénommé T. dans cette affaire. Selon la mère de Golo Achimo Moucharaphe avec qui nous avons eu un entretien hier, un des assassins de son fils a été arrêté le lendemain (samedi 4 mars) grâce à la collaboration du « fokonolona ».

Circulation - Hécatombes sur les routes nationales

Publié le dimanche, 23 juillet 2017
Non assistance des citoyens en danger mortel. Le trafic sur les routes nationales est assez intense en cette période de vacances alors que les négligences et le laisser-aller sont de temps à autre fatals pour les usagers. Peu de taxis-brousse pour beaucoup de voyageurs à cause des problèmes d’insécurité en cours de route et du mauvais état des infrastructures. En effet, une série d’accidents mortels a eu lieu sur des routes nationales ces derniers jours. Le dernier en date s’est produit vendredi aux alentours des 16 heures au lieudit Andalambiby, sur l’axe Ankazoabo-Toliara de la Rn10, objet d’une éventuelle coopération…
Césarisme démocratique ou la toute-puissance d'un pouvoir personnel fort basé sur le suffrage universel. Le politologue André Rasolo, enseignant-chercheur à l'université s'inquiète. Une lettre adressée à la communauté internationale fait état de ses préoccupations compte tenu de la situation sociopolitique à Madagascar. Selon lui, la tendance est au durcissement d'un pouvoir personnel fort à une année des élections de 2018.
Le Groupe des Experts Nationaux (Gen) n'y est pas allé avec le dos de la cuillère pour dénoncer la situation actuelle dans le pays. Au cours d'une conférence de presse, hier dans la matinée, à Ankadivato, les Madeleine Ramaholimihaso, Bruno Rakotoarison et consorts ont  exprimé leur inquiétude face à la situation actuelle dans le pays, et ce, dans la perspective des élections de l'an prochain.

Fil infos

  • Remaniement - Les natifs du Nord souhaitent intégrer le prochain Gouvernement
  • Premier ministre Christian Ntsay - Deux fois reconduit
  • Nouveau Gouvernement - Le nom du Premier ministre connu dans les prochaines heures
  • 60ème anniversaire du Sénat - Rivo Rakotovao, le nouvel Icare ?
  • Corruption passive et extorsion - Un inspecteur de police écope de deux ans de prison ferme
  • Assemblée nationale - Les membres du Bureau permanent connus
  • Exécutif - Démission du Gouvernement ce jour
  • Dans sa fuite précipitée - Henri Rabary-Njaka a laissé des dettes au pays
  • Présidente de l’Assemblée nationale - Christine Razanamahasoa plébiscitée
  • Dénonciations contre Mamy Ravatomanga - Les machinations du HVM mises à nu par la Justice française

La Une

Editorial

  • Choix judicieux et responsable
    Selon la tradition républicaine, pour le respect  de la Constitution et en vertu de la démocratie, le Premier ministre Ntsay Christian a remis dans la journée du jeudi sa démission, tout le Gouvernement avec, auprès du Président de la République Rajoelina Andry Nirina qui l’a accepté dans la foulée. 24 heures après, l’Assemblée nationale, à travers la formation politique ayant obtenu le maximum des sièges, a proposé les noms du Premier ministre au locataire d’Iavoloha. Et ce dans le respect de l’article 54 de la Loi fondamentale.  Dès le lendemain, le Président de la République fait son choix en reconduisant au Palais de Mahazoarivo, Ntsay Christian. Jusque- là, le respect de l’Etat de droit marche à merveille. Un bon signe qui cautionne l’avenir meilleur, sous de bon augure ! C’est bien loin le temps où cet Art. 54 du Texte fondamental fut bafoué et violé par un régime dénué de l’éthique…

A bout portant

AutoDiff