Politique

« Madagascar 2014-2016 : sous le sceau de Lucifer » est  sorti en 2016. La publication sera remise au Président de la République Hery Rajaonarimampianina ce jour. Directeur de publication et rédacteur en chef de journal en ligne www.madagate.org, Jeannot Ramambazafy, écrivain, raconte les tenants et aboutissants de son ouvrage. Interview d’un journaliste par un journaliste.
« Hery Rajaonarimampianina : un second  mandat au nom de la continuité », pouvait – on lire en titre d’un article publié dans  les colonnes d’un quotidien très proche du pouvoir. Une publication qui confirme, une fois de plus, l’intention déjà  explicite du Président Hery Rajaonarimampianina à briguer un second mandat à la tête de la magistrature suprême du pays. D’ailleurs, au cours de ses récents déplacements, le Chef de l’Etat ne cesse de marteler qu’il a encore besoin de plus de temps pour travailler et continuer ses efforts pour le développement. De quoi donner le frisson en cette période…
Le ministre de la Sécurité publique Mamy Jean Jacques Andrianisa a vu son solde suspendu, d’après les informations révélées par une source proche du dossier. Autrement dit, le numéro un de la Police nationale n’a pas perçu son salaire pour ce mois en cours. Le contrôleur général de la Police nationale fait donc partie des nombreux fonctionnaires au sein de son département et des autres départements ministériels qui ont vu leurs soldes suspendus ce mois de décembre. A priori, le nom du ministre Mamy Jean Jacques Andrianisa figurerait dans la liste des fonctionnaires non déclarés, raison pour laquelle son solde…

Communication de la Présidence - Hery Rajaonarimampianina ridiculisé

Publié le lundi, 18 décembre 2017
 Lors de l ‘inauguration de la gare routière Maki pour les axes Nord et ouest, ainsi que la nouvelle station-service Total, le président de la République Hery Rajaonarimampianina a pris place dans un « taxi-brousse » de la coopérative Kofiamo partant d’Anosizato en direction d’Andohatapenaka. La communication du régime Rajaonarimampianina a fait du tapage autour de ce déplacement du Chef de l’Etat. Certaines presses pro-régime ont vite fait de célébrer un dirigeant « proche du peuple ». 

Noël et fin d’année - Dame pluie répond présent

Publié le lundi, 18 décembre 2017
Une précipitation abondante. C’est ce que les techniciens météo prévoient pour les fêtes de fin d’année, non seulement sur les hautes terres y compris Analamanga mais aussi dans plusieurs régions de Madagascar. A l’exemple du week-end de la Nativité, des averses orageuses seront prévues dans les provinces d’Antananarivo et de Fianarantsoa et ce à partir de jeudi prochain.
Malgré son silence médiatique, l’ancien président de la Transition Andry Rajoelina n’est pas pour autant absent de la scène internationale. En effet,  l’ex – homme fort du régime transitoire a répondu présent au  « China-Africa Investment Forum », à Marrakech, au Maroc les 27 et 28 novembre derniers. Une présence remarquée puisque  le leader du Mapar a été accueilli en tant qu’ancien Chef de l’Etat malagasy. Co-organisé par le ministère marocain de l'Industrie, de l'Investissement, du Commerce et de l'Economie numérique du Royaume du Maroc, Jeune Afrique Media Group et BOAO Business Consulting, ce forum est décrit comme un rendez – vous…
L’expression « au ras des pâquerettes » est quelque peu désuète. Cependant elle illustre avant tout la politique étrangère du régime Rajaonarimampianina, souvent en dessous de la moyenne.   Pour rappel, la politique étrangère est définie comme étant l'action menée par un Etat en vue d'établir des relations diverses avec d'autres Etats, de coopération internationale, commerciale, diplomatique et militaire, etc. C'est le ministère des Affaires étrangères qui conduit effectivement la politique extérieure de son pays sous contrôle gouvernemental.  S’il existe un domaine où le régime actuel échoue plus qu’ailleurs, c’est bien la politique étrangère.

Fil infos

  • Report de la présidentielle et nouvelle transition - Tollé général contre la manœuvre de certains candidats
  • Andry Rajoelina en campagne - Marée humaine dans les capitales Betsileo et Betsimisaraka
  • Andry Rajoelina contre l’insécurité - L’arrêt de l’exportation bovine en perspective
  • Région Menabe - La mafia des bois précieux fait parler d’elle
  • Atteinte à la sûreté intérieure de l'Etat - Pety Rakotoniaina de nouveau en prison
  • Election présidentielle - Narson Rafidimanana et 150 maires séduits par le programme de Rajoelina
  • Déstabilisation et manœuvres de coup d'Etat - Des mains étrangères au cœur des soupçons
  • Conseil du Fampihavanana Malagasy - Perte de crédibilité confirmée !
  • Permis et carte grise biométriques - Accusés, levez-vous !
  • Antoko Repoblikanina - Le dernier- né des partis politiques à Madagascar

Editorial

  • Premier tour !
    « Premier tour de vita ! » La campagne électorale pour le scrutin du 7 novembre entame la deuxième quinzaine du mois. A mi-chemin du parcours, la course se durcit. L’écart se creuse. Un ou deux se démarquent du peloton et atteignent pleinement la vitesse de croisière. Les autres, pour la plupart, ont du mal à trouver leur rythme. Apparemment, ils s’essoufflent déjà, sinon, pour quelques -uns, on s’amuse à jouer une vilaine comédie ! Bref, il y en a même qui se trouve bloquer au ... startin g-block ! Parmi les mieux placés de cette course, le candidat n° 13 Andry Nirina Rajoelina (ANR) qui se détache nettement. Selon certains observateurs, l’éventualité de la victoire au 1er tour est réelle. Une possibilité partagée par d’éminents chroniqueurs du « Jeune Afrique ». A en voir l’allure de la campagne et l’intérêt général que l’IEM suscite, ANR a effectivement toutes les chances de l’emporter.

A bout portant

AutoDiff