Politique

Claudine Razaimamonjy - Le Mmm réclame son extradition

Publié le mercredi, 12 avril 2017
Ramener Claudine Razaimamonjy au pays. Tel est l’objectif de la démarche entamée par le parti « Malagasy miara-mainga ». Au cours d’une conférence de presse, hier dans l’après midi, à l’issue de la réunion hebdomadaire de son bureau politique, le « Mmm » a appelé le Premier ministre mauricien à extrader cette conseillère du Président de la République de Madagascar Hery Rajaonarimampianina. « Une lettre a été envoyée au Gouvernement mauricien, afin qu’il considère le cas de madame Claudine Razaimamonjy et prenne des mesures adéquates quant à son extradition dans les plus brefs délais », précise même la déclaration du parti de Hajo Andriainainarivelo,…
Cinq ans de travaux forcés pour Nivo Andriamanana Ratiarison, ancien directeur de cabinet du ministère de la Communication et des Relations avec les Institutions, et Simonette Claudine Raharimalala, responsable commerciale et marketing chez la chaîne de télévision publique Tvm.
L’enlèvement d’un Indo-pakistanais hier remet de nouveau sur le devant de la scène les problèmes de délinquance à Madagascar. Un jeune indien de 16 ans a été enlevé en plein jour du côté d’Ambohibao par deux individus armés qui l’ont jeté dans leur véhicule.
Comme il fallait s’y attendre, sitôt la soi-disant malade auscultée par les médecins de la clinique Darné (Rue G.Guibert – Floréal) où elle est hospitalisée, la supercherie qui a conduit à l’évacuation sanitaire de Claudine Razaimamonjy à l’île Maurice n’a pas tardé à être mise à nu. Selon les renseignements qui nous sont parvenus, à l’heure où nous écrivons cet article, la conseillère spéciale du Chef de l’Etat malgache n’aurait pas encore passé l’angiographie, l’examen qui a été pourtant avancé comme argument principal motivant l’évacuation de cette dernière à l’île sœur. Et pour cause, ce ne serait nullement nécessaire, selon les…
Certains le prédisaient. Claudine Razaimamonjy a été évacuée à l’extérieur hier à l’aube. Le syndicat de la magistrature dénonce « une évasion organisée ». Les informations se sont répandues en début de matinée hier à la vitesse de la lumière. La riche opératrice Claudine Razaimamonjy a été évacuée à l’étranger vers une destination non précisée. Elle se serait envolée en direction de l’île Maurice, soutiennent de nombreuses sources.  Cette baronne du régime avait été admise au service des urgences de l’hôpital Hjra vendredi dans la soirée. Une hospitalisation qui fait suite à un malaise à l’annonce de son placement sous mandat de…

Sauvetage de Claudine Razaimamonjy - Une tentative hors-la-loi

Publié le lundi, 10 avril 2017
Les barons du parti présidentiel Hvm et la haute sphère du pouvoir jouent le tout pour le tout afin de tenter de sauver la multimilliardaire femme d’affaires Claudine Razaimamonjy dont le cas a enflammé les polémiques depuis plus d’une semaine. L’épisode a commencé quand le Bureau indépendant anti-corruption (Bianco) a ordonné le 3 avril dernier l’arrestation de cette personne jusque-là jugée intouchable. Toute tentative destinée à extirper la dame de toute condamnation semble vouée à l’échec.
Le départ de Mahafaly Solonandrasana Olivier est-il dans les tuyaux dans les prochains jours ? Et si le remaniement ministériel annoncé comme imminent se muait finalement en un changement de Gouvernement ? Le Premier ministre (Pm) et non moins ministre de l’Intérieur, est dans une position extrêmement délicate ce lundi matin depuis que le nom de son département de l’Intérieur et de la Décentralisation est apparu dans l’affaire « Claudine Razaimamonjy », une affaire de corruption et de détournement de deniers publics.

Fil infos

  • Affaire Houcine Arfa - Les pénitentiaires demandent la libération de leurs pairs
  • Insécurité - Le propriétaire de « Kalidas » kidnappé en plein jour !
  • Décès de Léon Rajaobelina - La Présidence humiliée !
  • Présidence de la République La crise de confiance étalée au grand jour
  • Affaire Houcine Arfa - « Que le Bianco se saisisse des dénonciations ! »
  • Perception de droit de visa par Ametis - Un détournement de deniers publics
  • Calendrier des élections- Un suspense inquiétant
  • Trafic de personnes vers la Chine - Une fille malgache vendue à 24 millions d’ariary
  • Hery Rajaonarimampianina - Miser beaucoup sur l’énergie
  • Visas aux frontières - Piraterie publique-privée sur les 200 milliards de recette annuelle

Editorial

  • Irrécupérables !
     Pour la énième fois, en début de semaine, les étudiants de l’Université d’Ankatso étaient sortis de leurs gonds. Effectivement, ils s’émancipèrent de leur domaine, l’université, pédagogiquement parlant, pour exprimer publiquement et ouvertement leur vive colère. Il y a eu des échauffourées avec les Forces de l’ordre. En cause, le faux bond du Ministère de tutelle. Rappel des faits, le week-end dernier, à l’issue d’une houleuse réunion entre les représentants, d’une part, du Ministère de l’Enseignement Supérieur (Mesupres) et ceux des étudiants, de l’autre, relative au paiement des bourses, il a été convenu que les responsables du Mesupres afficheront, sans faute, le lundi prochain le calendrier des paiements des bourses. Rendez-vous que les gens du Ministère ont, tout simplement, raté. Et les techniciens du Mesupres se rabattent au cataclysme naturel (Ava) pour se dédouaner.

A bout portant

AutoDiff