Politique

Ankavandra-Betsipolotra - Une guerre civile éclate

Publié le mardi, 22 août 2017
Des affrontements entre civils ont éclaté dans les Communes rurales d'Ankavandra et de Betsipolotra, District de Miandrivazo depuis ce week-end. Des villages sont partis en fumée et les parties belligérantes comptent des victimes dans leurs rangs, d'après un informateur local. Les échauffourées tiennent lieu de vengeance mutuelle entre des communautés qui ont l'habitude de régler le problème de voisinage à leur manière sans passer par les voies réglementaires.
Une semaine et pas plus. Telle est l'échéance donnée par le syndicat des greffiers de Madagascar au Premier ministre Mahafaly Olivier Solonandrasana pour sortir de son mutisme et régler leur problème. « C'est le chef du Gouvernement lui - même qui a initié les négociations avec nous et a promis de donner suite à nos revendications. C'est pour cette raison que nous avons cessé temporairement notre grève », a confié Randriambololona Haja, président du syndicat des greffiers de Madagascar. Et de poursuivre que « pour le moment, nous n'avons pas encore pu obtenir de manière concrète les résultats de nos…
Afin d'empêcher le mouvement des forces de changement de Maharavo Ratolojanahary dit Doudou de tenir leur manifestation au gymnase couvert de Mahamasina, le régime actuel n'a pas lésiné sur les moyens. Ces deux derniers jours, les Forces de l'ordre ont ainsi été déployées massivement dans ce quartier au centre de la Capitale.  Six camions et au moins autant de 4x4 remplis à ras bord d'hommes en treillis issus des unités de la Gendarmerie et de  la Police nationale ont pris place à Mahamasina et ses alentours pour empêcher le meeting. L'on a même pu remarquer la présence de plusieurs éléments…

Anivorano- Nord - Aucune affluence pour Ravalomanana

Publié le lundi, 21 août 2017
Alors que le président Hery Rajaonarimampianina a pris l'avion pour rentrer hier dans la matinée Marc Ravalomanana a décidé de rencontrer ses partisans dans cette partie Nord de la Grande Ile en vue de l'élection présidentielle de 2018. Le laitier ne perd aucune occasion pour occuper le terrain et mener une campagne avant la lettre. Tout comme le Hvm d'ailleurs. Hier vers 10h 30mn Marc Ravalomanana et sa suite ont débarqué à Anivorano-Nord, District d'Antsiranana Il.

Voahangy Rajaonarimampianina - Une aversion pour la FJKM ?

Publié le lundi, 21 août 2017
Voahangy Rajaonarimampianina, l'épouse du chef de l'Etat, a brillé de son absence au double jubilé de l'Eglise de Jésus-Christ à Madagascar (FJKM) à Antsiranana durant le week-end. Le fait qui n'a pas échappé à l'observation continue jusqu'ici d'alimenter les conversations dans les couloirs. Il est même en passe de créer l'habituelle controverse entourant la personne de l'intéressée.

Conjoncture - Les bourdes du régime

Publié le lundi, 21 août 2017
Les décisions défrayant la chronique et les déclarations indélicates sont l'apanage du régime Rajaonarimampianina. Les tenants du pouvoir actuel sont passés maîtres dans le domaine. Le Premier ministre Mahafaly Solonandrasana Olivier a montré l'exemple à ne pas suivre. Le chef du gouvernement a effectué un déplacement au Rwanda pour assister à la cérémonie d'investiture du président Rwandais puis en Afrique du Sud pour assister au 37è Sommet des chefs d'Etat et de gouvernement de la Communauté de développement de l'Afrique Australe.

Présidentielle 2018 - Hery Rajaonarimampianina mal barré !

Publié le vendredi, 18 août 2017
Il n’a pour l’heure pas annoncé officiellement, ni officieusement déclaré qu’il se portait candidat pour briguer un second mandat. Même si Hery Rajaonarimampianina commence plus ou moins discrètement à poser les bases d’une potentielle candidature pour 2018,  les multiples déplacements et inaugurations menées tambour battant ces derniers mois sont autant d’indicateurs de ce tournant. Pour beaucoup, si l’actuel Chef de l’Etat se décidait à plonger dans la course, il ferait bien de se retrousser les manches et prendre les mesures adéquates s’il souhaite regagner la confiance des Malgaches. Bon nombre de malgaches estiment en effet que pour l’instant, l’actuel Chef…

Fil infos

  • Interdiction de manifester dans les Provinces - Les porte-paroles du Gouvernement désavoués
  • Mouvement des 73 députés - Rasoamaromaka H. accusé d’atteinte à la sûreté de l’Etat
  • Décision de la HCC - La déchéance ou la loi de la jungle
  • Place du 13 mai - Le mouvement des 73 députés gagne un nouveau souffle !
  • Eglise catholique apostolique romaine - Un quatrième Cardinal pour Madagascar
  • Hery Rasoamaromaka convoqué à la Brigade spéciale - La machine de la répression en marche
  • Dépôt du mémoire en défense - Erreur de calcul monumentale de la Présidence !
  • Grande manifestation des 73 députés - Déballages, carnaval, spectacle au programme ce jour
  • Administrateurs-civils de Madagascar - La coupe est pleine
  • Déchéance - Le Président a sciemment bloqué la mise en place de la HCJ

Editorial

  • Qu’elle se fâche !
    Un quotidien de la place, proche du régime, titrait à la Une de son journal ce week-end dernier « L’Union africaine se fâche ». Ce média faisait longtemps référence, journalistiquement parlant, dans le pays. Mais depuis que son patron fit allégeance au grand manitou du pouvoir en place, il va à contre-sens du vent qui souffle à travers tout le pays, en ce moment, et change son fusil d’épaule. Petite parenthèse !   Après avoir pris acte des rapports des émissaires dépêchés dans la Grande île, le président de la Commission de l’Organisation de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, aurait tapé sur la table. En fait, devant l’échec sans appel de la médiation initiée par l’Organisation continentale dirigée sur place par le diplomate algérien Ramtane Lamamra, l’envoyé spécial, en coordination avec Joaquim Chissano, de la SADC et d’Abdoulaye Bathily de l’ONU, l’Union africaine (UA) se fâche. Elle déplore, dit-on, l’« intransigeance » des parties concernées. Vu…

A bout portant

AutoDiff