Publié dans Politique

Gouvernement - Décès du ministre Rodolphe Ramanantsoa

Publié le lundi, 22 août 2016

 A l’âge de 65 ans, Rodolphe Ramanantsoa, ministre de l’Energie et des Hydrocarbures, a rendu son dernier souffle samedi dernier à Mahajanga où il a passé ses vacances. Selon la publication de la Primature, il était victime d’une hypertension artérielle. Pourtant, d’autres sources affirment qu’il a été sujet à une intoxication alimentaire.

Il avait occupé le poste de ministre de l’Energie et des Hydrocarbures depuis le 10 avril 2016. Il est familier à ce département car en  2009, sous le Gouvernement Monja Roindefo et de 2009-2011, sous le Gouvernament Camille Vital,  il était déjà nommé ministre. Il avait déjà occupé le poste de directeur général de l’énergie durant le régime Marc Ravalomanana, et également au sein du Ministère de l’Energie et des Mines du Gouvernement Rabemananjara. Depuis son retour au Ministère de l’énergie et des hydrocarbures, il se fixait comme priorité le redressement de la Jirama, l’arrêt des coupures d’électricité et la recherche d’énergie exploitable à moindre coût.

Il misait sur l’alternative énergétique pour stabiliser le coût de l’électricité. Pour lui, le redressement de la Jirama à court terme concernait la réforme de la gestion et du département commercial. Sa dépouille mortelle a été transportée à bord d’un avion spécial et sera inhumée à Ambalavao Fianarantsoa. De nombreuses tâches attendent son successeur quant aux questions énergétiques dans le pays. Rodolphe Ramanantsoa est le 2e ministre décédé en pleine exercice de sa fonction, après Nadine Ramaroson, ancienne ministre de la Population. L’équipe du journal La Vérité présente ses condoléances à la famille du défunt.

D. R.

55 Commentaires

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Andry Rajoelina - « La nomination des ministres autres que MAPAR et TIM était à notre insu »
  • Choix de ministres HVM indésirables - Peaux de banane de Rajaonarimampianina contre Ntsay Christian
  • Sortie de crise - Les sans-grades se ridiculisent
  • Quatrième République - Les artisans de la descente aux enfers du régime
  • Vie de parti politique - La famille « recomposée » du HVM s'entretue
  • Le contexte politique vu par Jeune Afrique - Madagascar : un parfum de fin de règne pour Rajaonarimampianina
  • Premier ministre Christian Ntsay « Il faut laisser le gouvernement travailler »
  • Non à Riana Andriamandavy VII - Forte mobilisation des journalistes
  • Conjoncture politique - Les Nations Unies appellent au renforcement du dialogue
  • Mahafaly Solonandrasana à la Primature - La gabegie au quotidien !

La Une

Editorial

  • Une aubaine inespérée !
    Le rendez-vous planétaire du sport roi, le mondial du football s'est ouvert le jeudi 14 juin à Moscou, en Russie. En effet, la Fédération de Russie reçoit en cette année 2018 la 21e compétition de la Coupe du monde de football. Un évènement phare qui retient l'attention de tous les amoureux du ballon rond à travers le monde entier. Même les pays, longtemps considérés comme n'accordant pas un intérêt majeur à ce charismatique jeu, affichent de plus en plus d'attention.

A bout portant

AutoDiff