Publié dans Politique

Gouvernement - Décès du ministre Rodolphe Ramanantsoa

Publié le lundi, 22 août 2016

 A l’âge de 65 ans, Rodolphe Ramanantsoa, ministre de l’Energie et des Hydrocarbures, a rendu son dernier souffle samedi dernier à Mahajanga où il a passé ses vacances. Selon la publication de la Primature, il était victime d’une hypertension artérielle. Pourtant, d’autres sources affirment qu’il a été sujet à une intoxication alimentaire.

Il avait occupé le poste de ministre de l’Energie et des Hydrocarbures depuis le 10 avril 2016. Il est familier à ce département car en  2009, sous le Gouvernement Monja Roindefo et de 2009-2011, sous le Gouvernament Camille Vital,  il était déjà nommé ministre. Il avait déjà occupé le poste de directeur général de l’énergie durant le régime Marc Ravalomanana, et également au sein du Ministère de l’Energie et des Mines du Gouvernement Rabemananjara. Depuis son retour au Ministère de l’énergie et des hydrocarbures, il se fixait comme priorité le redressement de la Jirama, l’arrêt des coupures d’électricité et la recherche d’énergie exploitable à moindre coût.

Il misait sur l’alternative énergétique pour stabiliser le coût de l’électricité. Pour lui, le redressement de la Jirama à court terme concernait la réforme de la gestion et du département commercial. Sa dépouille mortelle a été transportée à bord d’un avion spécial et sera inhumée à Ambalavao Fianarantsoa. De nombreuses tâches attendent son successeur quant aux questions énergétiques dans le pays. Rodolphe Ramanantsoa est le 2e ministre décédé en pleine exercice de sa fonction, après Nadine Ramaroson, ancienne ministre de la Population. L’équipe du journal La Vérité présente ses condoléances à la famille du défunt.

D. R.

55 Commentaires

  • Posté par RobertSmult
    dimanche, 13 novembre 2016

    mebendazole drug where to buy diflucan cheap prednisone

    Rapporter
  • Posté par cialis_price
    vendredi, 11 novembre 2016

    Hello! what a beautyful site Welcome tou my site: generic cialis viagra

    Rapporter
  • Posté par ordering_viagra
    vendredi, 11 novembre 2016

    Hello! what a beautyful site Welcome tou my site: cialis cost

    Rapporter
  • Posté par canadian_pharmacy
    vendredi, 11 novembre 2016

    Hello! what a beautyful site Please, Welcome to my website! buy cheap cialis online

    Rapporter
  • Posté par cheap_uk
    vendredi, 11 novembre 2016

    Hello! Nice site Welcome tou my site: where buy cialis

    Rapporter

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Interdiction de manifester dans les Provinces - Les porte-paroles du Gouvernement désavoués
  • Mouvement des 73 députés - Rasoamaromaka H. accusé d’atteinte à la sûreté de l’Etat
  • Décision de la HCC - La déchéance ou la loi de la jungle
  • Place du 13 mai - Le mouvement des 73 députés gagne un nouveau souffle !
  • Eglise catholique apostolique romaine - Un quatrième Cardinal pour Madagascar
  • Hery Rasoamaromaka convoqué à la Brigade spéciale - La machine de la répression en marche
  • Dépôt du mémoire en défense - Erreur de calcul monumentale de la Présidence !
  • Grande manifestation des 73 députés - Déballages, carnaval, spectacle au programme ce jour
  • Administrateurs-civils de Madagascar - La coupe est pleine
  • Déchéance - Le Président a sciemment bloqué la mise en place de la HCJ

La Une

Editorial

  • Qu’elle se fâche !
    Un quotidien de la place, proche du régime, titrait à la Une de son journal ce week-end dernier « L’Union africaine se fâche ». Ce média faisait longtemps référence, journalistiquement parlant, dans le pays. Mais depuis que son patron fit allégeance au grand manitou du pouvoir en place, il va à contre-sens du vent qui souffle à travers tout le pays, en ce moment, et change son fusil d’épaule. Petite parenthèse !   Après avoir pris acte des rapports des émissaires dépêchés dans la Grande île, le président de la Commission de l’Organisation de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, aurait tapé sur la table. En fait, devant l’échec sans appel de la médiation initiée par l’Organisation continentale dirigée sur place par le diplomate algérien Ramtane Lamamra, l’envoyé spécial, en coordination avec Joaquim Chissano, de la SADC et d’Abdoulaye Bathily de l’ONU, l’Union africaine (UA) se fâche. Elle déplore, dit-on, l’« intransigeance » des parties concernées. Vu…

A bout portant

AutoDiff