Publié dans Politique

Insécurité - Assassinat d’un couple de jeunes français

Publié le lundi, 22 août 2016

Il n’y a pas un jour sans que la presse ne relate un décès suite à une agression. La dernière en date, c’est l’assassinat d’un couple français à lîle de Sainte-Marie. Ces français n’étaient ni des pédophiles, ni des trafiquants d’organes, encore moins des exportateurs frauduleux de richesses naturelles mais des jeunes bénévoles, œuvrant dans l’association Cetamada qui œuvre dans la protection des baleines. 

Les corps sans vie des deux jeunes gens – dont un garçon âgé de 25 ans et une jeune fille âgé de 22 ans – gisaient sur la plage située à quelques mètres d’une boîte de nuit qu’ils venaient de quitter, après avoir assisté à un concert nocturne. La découverte macabre s’est faite hier vers 6 heures du matin, tandis que les deux victimes ont été aperçues pour la dernière fois à la discothèque, dans la soirée de samedi dernier. Ils auraient donc été attaqués juste à leur sortie de cette discothèque. La jeune femme avait la mâchoire inférieure fracturée, tandis que son copain était gravement atteint au niveau de la tête. Le mobile du meurtre est difficile à déterminer dans la mesure où le portefeuille du jeune homme et tout son contenu, argent et papiers ont été trouvés sur lui, contrairement au sac de la femme qui avait disparu. Le corps de cette dernière était également à moitié nu. D’après certains médias étrangers qui ont déjà fait échos de ce crime barbare, les deux jeunes auraient été tués à coup de bois ronds, mais aucune source n’a pu confirmer l’information. Le mobile et les vraies circonstances du meurtre demeurent, pour le moment, inconnus. La Brigade de la Gendarmerie de l’île de Sainte-Marie a ouvert une enquête. Aucune arrestation n’a encore eu lieu.

Meurtres en série

Ce meurtre du couple français vient s’ajouter sur la longue liste des ressortissants français agressés, kidnappés ou tués à Madagascar ces derniers mois. Des crimes dont certains ne sont même pas élucidés jusqu’à maintenant, à l’instar de celui de Toliary où un couple propriétaire d’un établissement hôtelier avait été tué d’une manière atroce. Des arrestations ont eu lieu et un procès s’est tenu, mais cela ne concernait que les seconds couteaux. Les proches des victimes, basés en France, affirmaient que le commanditaire du meurtre est toujours dans la nature.  Pas plus tard que la semaine dernière, un jeune français d’origine indienne s’est fait tuer devant son père et ses frères en début de soirée à Besarety. Il a été tué non pas par des couteaux ni de sabre, mais par des armes de guerre. Face à cette insécurité galopante, inquiétante et non maîtrisée par les autorités malagasy, tout le monde s’attend maintenant à une vigoureuse réaction des responsables français suite à ce meurtre odieux. Il est certain qu’un membre du Gouvernement malagasy fera incessamment le déplacement à Sainte-Marie, pour soi-disant s’enquérir du déroulement du meurtre et de l’avancement de l’enquête. Celui-ci réunira sans doute les autorités afin de mettre en place des dispositifs de sécurité. Mais comme d’habitude, c’est toujours la réaction du « médecin après la mort ».

 A. Lepêcheur

5 Commentaires

  • Posté par Micheline
    samedi, 18 mars 2017

    Hello there, I think your web site may be having browser compatibility
    problems. When I look at your blog in Safari, it looks fine however, if
    opening in Internet Explorer, it has some overlapping issues.
    I simply wanted to provide you with a quick heads up! Besides that, wonderful website!

    Rapporter
  • Posté par Veronique
    lundi, 13 mars 2017

    Hi there to every body, it's my first pay a visit of this blog; this blog includes amazing
    and genuinely fine data designed for visitors.

    Rapporter
  • Posté par Nereida
    vendredi, 17 février 2017

    I know this website gives quality based posts and
    additional material, is there any other site which presents such things in quality?

    Rapporter
  • Posté par Milagro
    dimanche, 29 janvier 2017

    An impressive share! I have just forwarded this onto a co-worker who had been doing
    a little research on this. And he actually ordered me breakfast simply because I found it for him...
    lol. So allow me to reword this.... Thanks for
    the meal!! But yeah, thanx for spending some time to discuss this matter here on your internet site.

    Rapporter
  • Posté par Tisha
    mercredi, 11 janvier 2017

    Howdy! Someone in my Myspace group shared this website with us so I came to take a
    look. I'm definitely enjoying the information. I'm book-marking and will be tweeting
    this to my followers! Fantastic blog and brilliant design.

    Rapporter

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Corruption dans l’administration - Un maire et un géomètre sous détention provisoire
  • Destitution de Robert Mugabe - Leçon à retenir pour les Présidents amoureux !
  • Docteur honoris causa - Qui a induit en erreur Hery Rajaonarimampianina ?
  • Mauvaise gouvernance - Les Evêques dénoncent les mensonges et la démagogie en haut lieu
  • Séjour irrégulier à Madagascar - L'Etat joue avec le feu
  • Ambanja - Recrudescence de vol de vanille immature
  • Affaire « Villa Elisabeth » - Plusieurs individus auditionnés par le Bianco
  • Salon international de l'habitat - Evolution du professionnalisme des acteurs de la construction
  • Antsakabary - L'exaction policière filmée
  • Coliseum Antsonjombe - La Première dame snobe les collégiens

Editorial

  • De façon draconienne !
     Les grands pays occidentaux, au tout début de l’industrialisation et du grand boum des activités industrielles entre les 18e et 19e siècles, furent des pays d’accueil. En effet, la révolution industrielle qui exigeait pour une pleine expansion et une rentabilité rapide demandait une main-d’œuvre abondante et …moins chère. Les Etats-Unis, l’Angleterre et la France, à titre d’exemple, recevaient à bras ouverts les migrants arrivés sur leurs sols.

A bout portant

AutoDiff