Notice: Undefined property: stdClass::$numOfComments in /var/www/clients/client5/web10/web/components/com_k2/views/item/view.html.php on line 264
Publié dans Politique

Andry Rajoelina - « Come - back » au pays la semaine prochaine

Publié le jeudi, 15 septembre 2016

Après plusieurs mois de silence, l’ancien président de la Transition, Andry Nirina Rajoelina donnera incessamment signe de vie. L’ex-homme fort du pays effectuera son retour à Madagascar la semaine prochaine. 

Andry Rajoelina n’est plus réapparu en public depuis sa rencontre avec ses proches au mois de janvier dernier. C’était à sa résidence à Ambohimangakely au cours de laquelle l’ancien président de la Transition avait présenté ses vœux à ses plus proches lieutenants.  Depuis, l’ex-homme fort du pays a opté pour la politique du silence. Un silence qu’il n’a brisé qu’une seule fois à l’occasion d’un appel téléphonique au mois de mai dernier. Lors d’une cérémonie de vœux des membres du Mapar et des Tgv de Fianarantsoa, il était intervenu en direct pour adresser un discours à l’endroit de ses plus fidèles adeptes dans la Région. Résident en France depuis 2014 avec sa famille, l’ancien homme fort du pays ne devrait cependant pas rester longtemps au pays. Son séjour devrait être sommaire, indique-t-on. Toutefois, on croit savoir que le numéro Un de la « Révolution orange » de 2009 va profiter de ce retour au pays pour réunir les leaders du Mapar. Des rencontres avec ses partisans seraient également prévues. 

Très attendu

Pour ce retour après plusieurs mois d’absence, Andry Rajoelina ne manquera certainement pas de donner son avis sur la conjoncture. Les sujets ne manquent pas en ce moment. Outre la situation sociopolitique, Rajoelina sera attendu sur des sujets tels que le Sommet de la Francophonie, prévu se tenir dans la Grande-Ile à la fin du mois de novembre prochain. Un sommet qui suscite actuellement la controverse pour les moyens financiers conséquents déployés par l’Etat. L’avis de l’ex-chef d’Etat sur la question d’une élection anticipée, réclamée par plusieurs fronts politiques, dont le « Mitsangàna ry Malagasy », est également attendu par tous. Tout comme son point de vue sur la dernière prise de position de Marc Ravalomanana affirmant être ouvert au dialogue avec toutes les forces vives de la Nation. En tout cas, l’annonce de ce retour a ravivé la flamme des zélateurs de l’ancien homme fort du pays, qui ne cessent de se poser des questions sur les raisons du silence prolongé de celui-ci. L’annonce du retour de l’ancien numéro Un de l’Etat ne fait cependant pas que des heureux. Le régime en place tremble en effet de nouveau, pour l’on ne sait pour quelle raison exactement. Andry Rajoelina a déclaré lors de son dernier passage à Madagascar qu’il ne souhaitait pas diriger un mouvement insurrectionnel. En outre, l’ancien Chef d’Etat a affirmé être disposé à attendre 2018.  

L.A.

Fil infos

  • Violence basée sur le genre - Mialy Rajoelina prête à organiser une conférence internationale à Madagascar
  • Gestion de la Capitale - L'immobilisme de Lalao Ravalomanana agace
  • Président de la République  à Antsiranana - « Les travaux du « velirano » commenceront dans un mois »
  • Braquage chez Accès Banque - Coup de filet sur les présumés auteurs principaux
  • Industrie sucrière de Brickaville - Andry Rajoelina siffle la fin des conflits
  • « Fihariana » - Trois projets financés 
  • Immigration clandestine - Une dizaine d’Africains débusqués dans la forêt du Nord
  • Projet « Fihariana » - Un self-made-man, Andry Rajoelina se soucie des jeunes
  • Guy Maxime Ralaiseheno - « Un changement se base sur une pratique politique saine de tous »
  • Vente de la Résidence de Madagascar à New-York - La sulfureuse affaire refait surface

Editorial

  • Le bon choix !
    A quelques encablures de la date fatidique du 27 mai, il faut mettre le paquet. Le régime IEM doit concentrer tous les efforts pour que le pays ne rate pas le coche. Un tournant décisif pour tous les Malagasy et une étape cruciale pour les tenants du pouvoir ! Tout dépend du choix intime de chacun dans le secret de l'isoloir. Cette fois encore, le verdict des urnes impactera sur l'avenir des 25 millions de Malagasy. En effet, un bon choix dans les urnes comblera le pays de la sérénité et de la prospérité.  

A bout portant

AutoDiff