Publié dans Politique

Amateurisme flagrant du Gouvernement - 25 novembre, un jour ouvrable

Publié le jeudi, 24 novembre 2016

La journée du vendredi 25 novembre 2016 a finalement été déclarée ouvrable par le Gouvernement Mahafaly Solonandrasana Olivier. La confirmation est venue du ministre de la Fonction publique, de la Réforme de l’administration, du Travail et des Lois sociales, Maharante Jean De Dieu. « La journée du 25 novembre qui s’en vient sera travaillée, contrairement à certaines rumeurs et interrogations qui circulent ici et là (…) », a indiqué le membre du Gouvernement, hier au cours d’un point de presse. 

Jusqu’ici, le Gouvernement avait pourtant fait miroiter la possibilité d’un jour payé et chômé. « La Direction générale du Travail vient de nous informer qu’à l’occasion du XVIe Sommet de la Francophonie, la journée du vendredi 25 novembre est déclarée fériée et chômée. Le décret y afférent vous parviendra dès réception », indique d’ailleurs un e-mail du Groupement des entreprises de Madagascar en date du 16 novembre dernier à ses affiliés. Le décret annonçant ce jour chômé et payé a été attendu encore ces derniers jours au niveau du ministère de la Fonction publique. Un décret qui ne sera donc finalement jamais sorti. 

Il y a lieu ici de se demander ainsi pourquoi, au lieu d’assumer son choix de ne pas accorder de jour férié, le Gouvernement a préféré pointer du doigt des rumeurs. Les informations obtenues et diffusées par les groupements patronaux ne seraient donc que des pures élucubrations sorties d’on ne sait où, d’après le Gouvernement. Pour certains analystes, il s’agit d’une autre reculade de ce régime Rajaonarimampianina. La semaine dernière, des rumeurs en tout genre ont enflé autour de certaines mesures et restrictions applicables durant la semaine de la Francophonie, avant que le régime ne daigne sortir de sa torpeur. De tout cela, il en résulte une anarchie qui atteste de l’amateurisme flagrant du régime. « Après le Sommet de la Francophonie,  les 28 et 29 novembre, les fonctionnaires et employés du secteur privé pourront visiter librement le Village de la Francophonie, le Centre de conférence international d’Ivato et l’Hôtel 5 étoiles », rajoute pince sans rire Maharante Jean De Dieu. Une information qui fait rire sous cape bon nombre d’observateurs… 

L.A.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Trafic de bois de rose - Accusations gratuites contre Maminiaina Ravatomanga
  • Andry Rajoelina à Antsirabe - La population du Vakinankaratra conquise !
  • Vie de parti - Le HVM dépouillé des ses éléments « acceptables »
  • Course à la magistrature suprême - Des détraqués salissent l’image du candidat du TGV
  • Présidentielle 2018 - Hajo Andrianainarivelo fera tout pour faire élire Andry Rajoelina
  • Election présidentielle - Guerre de leadership dans le camp du régime
  • RN 4 - Embuscade spectaculaire à Mahatsinjo, un bébé blessé
  • Démission DG Kraoma Malagasy - Suite à la vente d'actions de la société aux Russes ?
  • Préfets et chefs de région au congrès du HVM - Des sanctions attendues !
  • Insécurité à Madagascar - Un des grands échecs du régime Rajaonarimampianina

La Une

Editorial

  • Essai transformé !
    Les cent jours de la « période d’essai » de Ntsay Christian touchèrent à leur fin ce vendredi 14 septembre 2018. Nommé le 14 juin 2018, exactement trois mois et dix jours, le nouveau locataire de Mahazoarivo tenait d’une main de fer la barre du pays. Il est d’usage comme dans toute entreprise digne de l’être d’accorder un temps d’essai à un employé ou cadre nouvellement recruté au terme duquel la Direction se réserve le droit d’apprécier à sa juste valeur la nouvelle recrue pour une confirmation ou pour un simple rejet.

A bout portant

AutoDiff